×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Psaume 22     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Psaumes 22
Bible du Semeur


Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?

1 Au chef de chœur. Psaume de David, à chanter sur l’air : « Biche de l’aurore ».
2 Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?
Tu restes loin, tu ne viens pas me secourir malgré toutes mes plaintes.

3 Mon Dieu, le jour, j’appelle, mais tu ne réponds pas.
La nuit, je crie, sans trouver de repos.

4 Pourtant, tu es le Saint
qui sièges sur ton trône, au milieu des louanges d’Israël.

5 En toi déjà, nos pères se confiaient,
oui, ils comptaient sur toi, et tu les délivrais.

6 Lorsqu’ils criaient à toi, ils étaient délivrés,
lorsqu’ils comptaient sur toi, ils n’étaient pas déçus.

7 Mais moi je suis un ver, je ne suis plus un homme,
tout le monde m’insulte, le peuple me méprise,

8 ceux qui me voient se rient de moi.
Tous, ils ricanent. On fait la moue en secouant la tête ;

9 « Il se confie en l’Éternel ?
Eh bien, que maintenant l’Éternel le délivre !
Puisqu’il trouve en lui son plaisir, qu’il le libère donc ! »

10 Oui, c’est bien toi qui, depuis ma naissance, m’as protégé.
Tu m’as mis en sécurité sur le sein de ma mère.

11 Dès mon jeune âge, j’ai été placé sous ta garde.
Dès avant ma naissance, tu es mon Dieu.

12 Ne reste pas si loin de moi car le danger est proche,
et il n’y a personne qui vienne pour m’aider.

13 De nombreux taureaux m’environnent :
ces fortes bêtes du Basan sont tout autour de moi.

14 Ils ouvrent largement leurs gueules contre moi,
ils sont comme un lion qui rugit et déchire.

15 Je suis comme une eau qui s’écoule
et tous mes os sont disloqués.
Mon cœur est pareil à la cire,
on dirait qu’il se fond en moi.

16 Ma gorge est desséchée comme un tesson d’argile,
ma langue colle à mon palais.
tu me fais retourner à la poussière de la mort.

17 Des hordes de chiens m’environnent,
la meute des méchants m’assaille.
Ils ont percé mes mains, mes pieds,

18 je pourrais compter tous mes os ;
ils me regardent, ils me toisent,

19 ils se partagent mes habits
et tirent au sort ma tunique.

20 Mais toi, ô Éternel, ne reste pas si loin !
Ô toi, ma force, viens en hâte à mon aide !

21 Viens me sauver ! Délivre ma vie de l’épée !
Protège-moi de la fureur des chiens !

22 Délivre-moi de la gueule du lion !
Préserve-moi des cornes des taureaux !
Oui, tu m’as répondu !
23 Je proclamerai à mes frères quel Dieu tu es,
je te louerai dans la grande assemblée.

24 Vous qui respectez Dieu, célébrez-le !
Descendants de Jacob, glorifiez-le !
Descendants d’Israël, vénérez-le !

25 Il n’a pas méprisé le pauvre en son malheur,
il n’a pas détourné son regard loin de lui.
Non ! il a écouté l’appel à l’aide qu’il lui lançait.

26 Grâce à toi, je te loue dans la grande assemblée,
j’accomplirai mes vœux en présence de ceux qui te révèrent.

27 Que les malheureux mangent, et qu’ils soient rassasiés !
Oui, qu’ils louent l’Éternel, ceux qui vivent pour lui !
Que votre vie dure toujours !

28 Aux confins de la terre, tous les peuples du monde se souviendront de l’Éternel. Tous, ils se tourneront vers lui,
et toutes les nations se prosterneront devant lui.

29 Car l’Éternel est roi,
il domine sur les nations.

30 Tous les grands de la terre mangeront et l’adoreront,
et ceux qui s’en vont vers la tombe,
ceux dont la vie décline, se prosterneront devant lui.

31 Leur postérité, à son tour, servira l’Éternel
et parlera de lui à la génération qui viendra après elle.

32 Cette postérité publiera sa justice
et elle annoncera au peuple qui va naître ce qu’a fait l’Éternel pour le salut des siens.


Texte de la Version Semeur 1992
Copyright © Société Biblique Internationale. Tous droits réservés.