×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Louis Segond 1910 + Strongs (nouvelle édition)  / Jérémie 50.44  / strong 386     

Jérémie 50.44
Louis Segond 1910 + Strongs (nouvelle édition)


Prophétie sur Babylone

1 La parole que l’Éternel prononça sur Babylone, sur le pays des Chaldéens, par Jérémie, le prophète :
2 Annoncez-le parmi les nations, publiez-le, élevez une bannière ! Publiez-le, ne cachez rien ! Dites : Babylone est prise ! Bel est confondu, Merodac est brisé ! Ses idoles sont confondues, ses idoles sont brisées !
3 Car une nation monte contre elle du septentrion, Elle réduira son pays en désert, Il n’y aura plus d’habitants ; Hommes et bêtes fuient, s’en vont.
4 En ces jours, en ce temps-là, dit l’Éternel, Les enfants d’Israël et les enfants de Juda reviendront ensemble ; Ils marcheront en pleurant, Et ils chercheront l’Éternel, leur Dieu.
5 Ils s’informeront du chemin de Sion, Ils tourneront vers elle leurs regards : Venez, attachez-vous à l’Éternel, Par une alliance éternelle qui ne soit jamais oubliée !
6 Mon peuple était un troupeau de brebis Perdues ; Leurs bergers les égaraient, les faisaient errer par les montagnes ; Elles allaient des montagnes sur les collines, Oubliant leur bercail.
7 Tous ceux qui les trouvaient les dévoraient, Et leurs ennemis disaient : Nous ne sommes point coupables, Puisqu’ils ont péché contre l’Éternel, la demeure de la justice, Contre l’Éternel, l’espérance de leurs pères.
8 Fuyez de Babylone, Sortez du pays des Chaldéens, Et soyez comme des boucs à la tête du troupeau !
9 Car voici, je vais susciter et faire monter contre Babylone Une multitude de grandes nations du pays du septentrion ; Elles se rangeront en bataille contre elle, et s’en empareront ; Leurs flèches sont comme un habile guerrier, Qui ne revient pas à vide.
10 Et la Chaldée sera livrée au pillage ; Tous ceux qui la pilleront seront rassasiés, dit l’Éternel.
11 Oui, soyez dans la joie, dans l’allégresse, Vous qui avez pillé mon héritage ! Oui, bondissez comme une génisse dans l’herbe, Hennissez comme des chevaux fougueux !
12 Votre mère est couverte de confusion, Celle qui vous a enfantés rougit de honte ; Voici, elle est la dernière des nations, C’est un désert, une terre sèche et aride.
13 À cause de la colère de l’Éternel, elle ne sera plus habitée, Elle ne sera plus qu’une solitude. Tous ceux qui passeront près de Babylone seront dans l’étonnement et siffleront sur toutes ses plaies.
14 Rangez-vous en bataille autour de Babylone, vous tous, archers ! Tirez contre elle, n’épargnez pas les flèches ! Car elle a péché contre l’Éternel.
15 Poussez de tous côtés contre elle un cri de guerre ! Elle tend les mains ; Ses fondements s’écroulent ; Ses murs sont renversés. Car c’est la vengeance de l’Éternel. Vengez-vous sur elle ! Faites-lui comme elle a fait !
16 Exterminez de Babylone celui qui sème, Et celui qui manie la faucille au temps de la moisson ! Devant le glaive destructeur, Que chacun se tourne vers son peuple, Que chacun fuie vers son pays.
17 Israël est une brebis égarée, que les lions ont chassée ; Le roi d’Assyrie l’a dévorée le premier ; Et ce dernier lui a brisé les os, Nebucadnetsar, roi de Babylone.
18 C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : Voici, je châtierai le roi de Babylone et son pays, Comme j’ai châtié le roi d’Assyrie.
19 Je ramènerai Israël dans sa demeure ; Il aura ses pâturages du Carmel et du Basan, Et son âme se rassasiera sur la montagne d’Ephraïm et dans Galaad.
20 En ces jours, en ce temps-là, dit l’Éternel, On cherchera l’iniquité d’Israël, et elle n’existera plus, Le péché de Juda, et il ne se trouvera Plus ; Car je pardonnerai au reste que j’aurai laissé.
21 Monte contre le pays doublement rebelle, Contre ses habitants, et châtie-les ! Poursuis, massacre, Extermine-les ! dit l’Éternel, Exécute entièrement mes ordres !
22 Des cris de guerre retentissent dans le pays, Et le désastre est grand.
23 Eh quoi ! il est rompu, brisé, le marteau de toute la terre ! Babylone est détruite au milieu des nations !
24 Je t’ai tendu un piège, et tu as été prise, Babylone, À l’improviste ; Tu as été atteinte, saisie, Parce que tu as lutté contre l’Éternel.
25 L’Éternel a ouvert son arsenal, Et il en a tiré les armes de sa colère ; Car c’est là une oeuvre du Seigneur, de l’Éternel des armées, Dans le pays des Chaldéens.
26 Pénétrez de toutes parts dans Babylone, ouvrez ses greniers, Faites-y des monceaux comme des tas de gerbes, Et détruisez-la ! Qu’il ne reste plus rien d’elle !
27 Tuez tous ses taureaux, qu’on les égorge ! Malheur à eux ! car leur jour est arrivé, Le temps de leur châtiment.
28 Ecoutez les cris des fuyards, de ceux qui se sauvent du pays de Babylone Pour annoncer dans Sion la vengeance de l’Éternel, notre Dieu, La vengeance de son temple !
29 Appelez contre Babylone les archers, vous tous qui maniez l’arc ! Campez autour d’elle, que personne n’échappe, Rendez-lui selon ses oeuvres, Faites-lui entièrement comme elle a fait ! Car elle s’est élevée avec fierté contre l’Éternel, Contre le Saint d’Israël.
30 C’est pourquoi ses jeunes gens tomberont dans les rues, Et tous ses hommes de guerre périront en ce jour, Dit l’Éternel.
31 Voici, j’en veux à toi, orgueilleuse ! Dit le Seigneur, l’Éternel des armées ; Car ton jour est arrivé, Le temps de ton châtiment.
32 L’orgueilleuse chancellera et tombera, Et personne ne la relèvera ; Je mettrai le feu à ses villes, Et il en dévorera tous les alentours.
33 Ainsi parle l’Éternel des armées : Les enfants d’Israël et les enfants de Juda sont ensemble opprimés ; Tous ceux qui les ont emmenés captifs les retiennent, Et refusent de les relâcher.
34 Mais leur vengeur est puissant, Lui dont l’Éternel des armées est le nom ; Il défendra leur cause, Afin de donner le repos au pays, Et de faire trembler les habitants de Babylone.
35 L’épée contre les Chaldéens ! dit l’Éternel, Contre les habitants de Babylone, ses chefs et ses sages !
36 L’épée contre les prophètes de mensonge ! qu’ils soient comme des insensés ! L’épée contre ses vaillants hommes ! qu’ils soient consternés !
37 L’épée contre ses chevaux et ses chars ! Contre les gens de toute espèce qui sont au milieu d’elle ! Qu’ils deviennent semblables à des femmes ! L’épée contre ses trésors ! qu’ils soient pillés !
38 La sécheresse contre ses eaux ! qu’elles tarissent ! Car c’est un pays d’idoles ; Ils sont fous de leurs idoles.
39 C’est pourquoi les animaux du désert s’y établiront avec les chacals, Et les autruches y feront leur demeure ; Elle ne sera plus jamais habitée, Elle ne sera plus jamais peuplée.
40 Comme Sodome et Gomorrhe, et les villes voisines, que Dieu détruisit, Dit l’Éternel, Elle ne sera plus habitée, Elle ne sera le séjour d’aucun homme.
41 Voici, un peuple vient du septentrion, Une grande nation et des rois puissants Se lèvent des extrémités de la terre.
42 Ils portent l’arc et le javelot ; Ils sont cruels, sans miséricorde ; Leur voix mugit comme la mer ; Ils sont montés sur des chevaux, Prêts à combattre comme un seul homme, Contre toi, fille de Babylone !
43 Le roi de Babylone apprend la nouvelle, Et ses mains s’affaiblissent, L’angoisse le saisit, Comme la douleur d’une femme qui accouche...
44 Voici, tel qu’un lion, il monte des rives orgueilleuses du Jourdain Contre la demeure forte ; Soudain je les en chasserai, Et j’établirai sur elle celui que j’ai choisi. Car qui est semblable à moi qui me donnera des ordres ? Et quel est le chef qui me résistera
45 C’est pourquoi écoutez la résolution que l’Éternel a prise contre Babylone, Et les desseins qu’il a conçus contre le pays des Chaldéens ! Certainement on les traînera comme de faibles brebis, Certainement on ravagera leur demeure.
46 Au bruit de la prise de Babylone la terre tremble, Et un cri se fait entendre parmi les nations.

Code strong pour « ’eythan ou (raccourci) ’ethan »

Strong numéro : 386 Parcourir le lexique
Mot original Origine du mot
אֵיתָן

Vient d’une racine du sens de continu

Mot translittéré Entrée du TWOT

’eythan ou (raccourci) ’ethan

935a

Prononciation phonétique Type de mot

(ay-thawn’) ou (ay-thawn’)   

Adjectif

Définition :
  1. perpétuel, constant, vivace, intarissable
    1. permanence, permanent, durable (figuré)
Traduit dans la Louis Segond 1910 par :

forte 3, ferme, impétueux, solide, intarissable, rude,... ; 13

Concordance :

Genèse 49.24
Mais son arc est demeuré ferme 0386, Et ses mains ont été fortifiées   Par les mains du Puissant de Jacob : Il est ainsi devenu le berger , le rocher d’Israël.

Exode 14.27
Moïse étendit sa main sur la mer. Et vers le matin , la mer reprit son impétuosité 0386, et les Égyptiens s’enfuirent à son approche   ; mais l’Éternel précipita les Égyptiens au milieu de la mer.

Nombres 24.21
Balaam vit les Kéniens. Il prononça son oracle, et dit : Ta demeure est solide 0386, Et ton nid posé sur le roc.

Deutéronome 21.4
Ils feront descendre cette génisse vers un torrent qui jamais ne tarisse 0386 et où il n’y ait ni culture ni semence ; et là, ils briseront la nuque à la génisse, dans le torrent  .

Job 12.19
Il emmène captifs les sacrificateurs ; Il fait tomber les puissants 0386.

Job 33.19
Par la douleur aussi l’homme est repris sur sa couche, Quand une lutte continue vient agiter 0386 ses os.

Psaumes 74.15
Tu as fait jaillir des sources et des torrents. Tu as mis à sec des fleuves qui ne tarissent point 0386.

Proverbes 13.15
Une raison saine a pour fruit la grâce, Mais la voie des perfides est rude 0386.

Jérémie 5.15
Voici, je fais venir de loin une nation contre vous, maison d’Israël, Dit   l’Éternel ; C’est une nation forte 0386, c’est une nation ancienne, Une nation dont tu ne connais   pas la langue, Et dont tu ne comprendras point les paroles .

Jérémie 49.19
Voici, tel qu’un lion, il monte des rives orgueilleuses du Jourdain Contre la demeure forte 0386; Soudain j’en ferai fuir Édom, Et j’établirai sur elle celui que j’ai choisi . Car qui est semblable à moi? qui me donnera des ordres ? Et quel est le chef qui me résistera ?

Jérémie 50.44
Voici, tel qu’un lion, il monte des rives orgueilleuses du Jourdain Contre la demeure forte 0386; Soudain je les en chasserai , Et j’établirai sur elle celui que j’ai choisi . Car qui est semblable à moi ? qui me donnera des ordres? Et quel est le chef qui me résistera ?

Amos 5.24
Mais que la droiture soit comme un courant d’eau, Et la justice comme un torrent qui jamais ne tarit 0386.

Michée 6.2
Ecoutez , montagnes, le procès de l’Éternel, Et vous, Solides 0386 fondements de la terre ! Car l’Éternel a un procès avec son peuple, Il veut plaider avec Israël. -


Cette Bible est dans le domaine public.