×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Marc 3     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Marc 3
Segond « Colombe »


1 Jésus entra de nouveau dans la synagogue. Il s’y trouvait un homme qui avait la main sèche.
2 Ils observaient Jésus pour voir s’il le guérirait le jour du sabbat, afin de pouvoir l’accuser.
3 Et Jésus dit à l’homme qui avait la main sèche : Lève-toi, là au milieu.
4 Puis il leur dit : Est-il permis, le jour du sabbat, de faire du bien ou de faire du mal, de sauver une personne ou de la tuer ? Mais ils gardaient le silence.
5 Alors, promenant ses regards sur eux avec colère, et en même temps navré de l’endurcissement de leur cœur, il dit à l’homme : Étends ta main. Il l’étendit, et sa main devint saine.
6 Les Pharisiens sortirent et se consultèrent aussitôt avec les Hérodiens sur les moyens de le faire périr.
7 Jésus se retira vers la mer avec ses disciples. Une grande multitude le suivit, venue de Galilée.
8 de Judée, de Jérusalem, d’Idumée, de Transjordanie et des environs de Tyr et de Sidon. Une grande multitude, apprenant tout ce qu’il faisait, vint à lui.
9 Il dit à ses disciples de tenir à sa disposition une petite barque, afin de ne pas être pressé par la foule.
10 En effet, comme il guérissait beaucoup de gens, tous ceux qui avaient des maladies se jetaient sur lui pour le toucher.
11 Les esprits impurs, quand ils le voyaient, se prosternaient devant lui et s’écriaient : Tu es le Fils de Dieu.
12 Mais il leur recommandait avec beaucoup de sévérité de ne pas le faire connaître.

Choix des douze apôtres

13 Il monta ensuite sur la montagne ; il appela ceux qu’il voulut et ils vinrent à lui.
14 Il en établit douze pour les avoir avec lui e.
15 pour les envoyer prêcher avec le pouvoir de chasser les démons.
16 Il établit les douze : Simon, qu’il surnomma Pierre.
17 Jacques, fils de Zébédée, et Jean, frère de Jacques, auxquels il donna le surnom de Boanergès, qui signifie fils du tonnerre
18 André, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques, (fils) d’Alphée, Thaddée, Simon le Cananit.
19 et Judas Iscariot, celui qui livra Jésus.

Jésus contesté

20 Puis ils revinrent à la maison, et la foule s’assembla de nouveau, en sorte qu’ils ne pouvaient pas même prendre leur repas.
21 À cette nouvelle, les gens de sa parenté vinrent pour se saisir de lui car ils disaient : Il a perdu le sens.
22 Et les scribes qui étaient descendus de Jérusalem, dirent : Béelzébul est en lui ; c’est par le prince des démons qu’il chasse les démons.
23 Jésus les appela et leur dit sous forme de paraboles : Comment Satan peut-il chasser Satan
24 Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut subsister
25 et si une maison est divisée contre elle-même, cette maison ne peut subsister.
26 Si donc Satan se soulève contre lui-même, il est divisé et ne peut subsister, c’en est fini de lui.
27 Personne ne peut entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens, sans avoir auparavant lié cet homme fort ; alors il pillera sa maison.
28 En vérité, je vous le dis, tous les péchés seront pardonnés aux fils des hommes, ainsi que les blasphèmes qu’ils auront proférés
29 mais quiconque blasphème contre le Saint-Esprit n’obtiendra jamais de pardon : il est coupable d’un péché éternel.
30 C’était parce qu’ils disaient : Un esprit impur est en lui.
31 Survinrent sa mère et ses frères, qui, se tenant dehors, l’envoyèrent appeler.
32 La foule était assise autour de lui et on lui dit : Voici, que ta mère, tes frères et tes sœurs sont dehors et te cherchent.
33 Et il répondit : Qui est ma mère et qui sont mes frères
34 Puis promenant les regards sur ceux qui étaient assis tout autour de lui, il dit : Voici ma mère et mes frères.
35 Quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma sœur et ma mère.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.