×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Jérémie 50.3     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Jérémie 50.3
Segond « Colombe »


Prophétie sur Babylone

1 Parole que l’Éternel prononça sur Babylone, sur le pays des Chaldéens, par l’intermédiaire du prophète Jérémie.
2 Annoncez-le parmi les nations,
Faites-le entendre,
Élevez une bannière !
Faites-le entendre, ne le cachez pas !
Dites : Babylone est prise !
Bel est couvert de honte,
Merodak est terrorisé !
Ses statues sont couvertes de honte,
Ses idoles sont terrorisées !
3 Car une nation monte contre elle du nord,
Elle réduira son pays en une désolation,
Il n’y aura plus d’habitants ;
Hommes et bêtes s’en vont errants.

4 En ces jours-là, en ce temps-là,
— Oracle de l’Éternel —,
Les fils d’Israël et les fils de Juda reviendront ensemble ;
Ils marcheront en pleurant
Et chercheront l’Éternel, leur Dieu.
5 Ils s’informeront de Sion,
Ils se tourneront dans cette direction :
Venez, attachez-vous à l’Éternel,
En une alliance éternelle qui ne soit jamais oubliée !
6 Mon peuple était (un troupeau) de brebis perdues ;
Leurs bergers les égaraient,
Les détournaient par les montagnes ;
Elles allaient de montagne en colline,
En oubliant leur gîte.
7 Tous ceux qui les trouvaient les dévoraient,
Et leurs adversaires disaient :
Nous ne sommes pas coupables,
Puisqu’ils ont péché contre l’Éternel,
Domaine de la justice,
Contre l’Éternel,
Espérance de leurs pères.
8 Fuyez, sortez de Babylone,
Sortez du pays des Chaldéens,
Et soyez comme des boucs à la tête du petit bétail !
9 Car voici que je vais moi-même susciter
Et faire monter contre Babylone
Un rassemblement de grandes nations du pays du nord ;
Elles se rangeront (en bataille) contre elle
Et s’en empareront ;
Leurs flèches sont comme celles d’un habile guerrier,
Qui ne revient pas à vide.
10 Et la Chaldée sera livrée au pillage ;
Tous ceux qui la pilleront seront rassasiés,
— Oracle de l’Éternel.
11 Oui, réjouissez-vous, exultez,
Vous qui avez dépouillé mon héritage !
Oui, bondissez comme une génisse agile.
Hennissez comme des (chevaux) puissants !
12 Votre mère est dans une grande honte,
Celle qui vous a enfantés rougit ;
Voici qu’elle est la dernière des nations,
C’est un désert, une terre de sécheresse, une steppe.
13 À cause de l’indignation de l’Éternel,
Elle ne sera plus habitée,
Elle ne sera plus tout entière qu’une désolation.
Quiconque passera près de Babylone
Sera stupéfait et sifflera sur toutes ses plaies.
14 Rangez-vous (en bataille) contre Babylone, aux alentours,
Vous tous qui bandez l’arc !
Tirez contre elle,
N’épargnez pas les flèches !
Car elle a péché contre l’Éternel.
15 Poussez de tous côtés contre elle une clameur !
Elle tend les mains ;
Ses fondations s’écroulent ;
Ses murailles sont détruites.
Car c’est la vengeance de l’Éternel.
Vengez-vous sur elle !
Faites-lui comme elle a fait !
16 Retranchez de Babylone celui qui sème,
Et celui qui manie la faucille au temps de la moisson !
Devant l’épée de l’oppression,
Que chacun se tourne vers son peuple,
Que chacun fuie vers son pays.
17 Israël est une brebis égarée
Que les lions ont chassée ;
Le roi d’Assyrie l’a dévorée le premier ;
Et le dernier à lui briser les os,
C’est Neboukadnetsar, roi de Babylone.
18 C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël :
Voici que j’interviendrai contre le roi de Babylone et son pays.
Comme je suis intervenu contre le roi d’Assyrie.
19 Je ferai retourner Israël vers son enclos ;
Il aura ses pâturages du Carmel et du Basan,
Et son appétit sera comblé
Sur les monts d’Éphraïm et dans Galaad.
20 En ces jours-là, en ce temps-là,
— Oracle de l’Éternel —,
On cherchera la faute d’Israël,
Et elle n’existera plus,
Le péché de Juda,
Et il ne se trouvera plus ;
Car je pardonnerai au reste que j’aurai laissé.
21 Monte contre le pays de Merataïm,
Contre les habitants de Poqod !
Ruine, voue à l’interdit leurs arrières,
— Oracle de l’Éternel.
Fais tout ce que je t’ai ordonné !
22 Ce sont des cris de guerre dans le pays
Et un grand désastre.
23 Eh quoi ! il est rompu, brisé,
Le marteau de toute la terre !
Eh quoi ! Babylone est réduite en une désolation parmi les nations !
24 Je t’ai tendu un piège,
Et tu as été prise, Babylone,
Sans que tu le saches ;
Dès qu’on t’a trouvée, on t’a saisie,
Parce que tu t’es attaquée à l’Éternel.
25 L’Éternel a ouvert son arsenal
Et il en a tiré les armes de sa fureur ;
Car c’est là un ouvrage
Pour le Seigneur, l’Éternel des armées,
Dans le pays des Chaldéens.
26 Venez à elle du bout (du monde),
Ouvrez ses greniers,
Faites-y des retranchements comme des tas de gerbes
Et vouez-la à l’interdit,
Qu’il n’y ait en elle aucun reste.
27 Tuez tous ses taureaux,
Qu’ils descendent à l’abattoir !
Malheur à eux ! car leur jour est arrivé,
Le temps de leur châtiment.
28 Les cris des fuyards, des rescapés du pays de Babylone
Annoncent dans Sion la vengeance de l’Éternel, notre Dieu,
La vengeance de son temple !
29 Appelez contre Babylone les archers,
Tous ceux qui manient l’arc !
Campez autour d’elle,
Que personne n’échappe,
Rétribuez-la selon ses œuvres,
Faites-lui entièrement comme elle a fait !
Car elle s’est montrée présomptueuse envers l’Éternel,
Envers le Saint d’Israël.
30 C’est pourquoi ses jeunes gens tomberont sur ses places,
Et tous ses hommes de guerre
Seront réduits au silence en ce jour-là,
— Oracle de l’Éternel.
31 Voici : je t’en veux, présomptueuse !
— Oracle du Seigneur, l’Éternel des armées — ;
Car ton jour est arrivé,
Le temps de ton châtiment.
32 La présomptueuse va trébucher et tomber,
Et personne ne la relèvera ;
Je mettrai le feu à ses villes,
Et il en dévorera tous les alentours.
33 Ainsi parle l’Éternel des armées :
Les fils d’Israël et les fils de Juda sont ensemble opprimés ;
Tous ceux qui les ont emmenés captifs les retiennent
Et refusent de les relâcher.
34 (Mais) leur rédempteur est puissant,
Lui dont le nom est l’Éternel des armées ;
Il défendra leur cause,
Afin de donner du répit au pays,
Et du dépit aux habitants de Babylone.
35 Épée contre les Chaldéens !
— Oracle de l’Éternel —,
Contre les habitants de Babylone,
Ses ministres et ses sages !
36 Épée contre les vantards !
Qu’ils deviennent fous !
Épée contre ses héros !
Qu’ils soient terrifiés !
37 Épée contre ses chevaux et ses chars !
Contre tout le ramassis des gens qui sont au milieu d’elle !
Qu’ils deviennent des femmes !
Épée contre ses trésors !
Qu’ils soient pillés !
38 Sécheresse contre ses eaux !
Qu’elles tarissent !
Car c’est un pays de statues ;
Ils déraisonnent avec leurs épouvantails.
39 C’est pourquoi les habitants du désert y habiteront avec les bêtes sauvages,
Et les autruches y feront leur habitation ;
Elle ne sera plus jamais habitée ;
De génération en génération on n’y habitera plus.
40 Comme Sodome et Gomorrhe, et les villes voisines, que Dieu bouleversa,
— Oracle de l’Éternel —,
Personne n’y habitera plus,
Et aucun être humain n’y séjournera.
41 Voici un peuple qui vient du nord,
Une grande nation et des rois puissants
Qui s’éveillent des extrémités de la terre.
42 Ils brandissent l’arc et le javelot ;
Ils sont cruels, sans compassion ;
Leur voix mugit comme la mer ;
Ils sont montés sur des chevaux,
Rangés comme un seul homme pour le combat
Contre toi, fille de Babylone !
43 Le roi de Babylone a entendu la nouvelle,
Et ses mains se sont affaiblies,
L’angoisse l’a saisi :
La douleur, comme celle d’une femme qui accouche…
44 Voici que tel un lion
Il monte des rives orgueilleuses du Jourdain
Contre un domaine inépuisable ;
Soudain je les en ferai fuir,
Et j’y établirai celui que j’ai élu.
Car qui est semblable à moi ?
Qui me donnera des consignes ?
Et quel est le berger qui tiendra devant moi ?
45 C’est pourquoi écoutez la résolution que l’Éternel a prise contre Babylone,
Et les desseins qu’il a conçus contre le pays des Chaldéens !
Certainement on les traînera comme les petits du menu bétail,
Certainement on rendra désolé leur domaine.
46 Au bruit de la prise de Babylone
La terre est ébranlée,
Et une clameur se fait entendre parmi les nations.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.