×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Job 19     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Job 19
Segond « Colombe »


Intervention n° 6 de Job

1 Job répondit :
2 Jusques à quand affligez-vous mon âme
Et m’écrasez-vous de (vos) propos ?
3 Voilà dix fois que vous cherchez à me confondre ;
N’avez-vous pas honte de me malmener ?
4 Si j’ai vraiment été dans l’erreur,
Mon erreur repose sur moi.
5 Si vraiment vous vous élevez contre moi
Et me reprochez mon déshonneur,
6 Reconnaissez alors que c’est Dieu qui me fait tort
Et qui m’enveloppe de son filet.
7 Si je crie à la violence, nul ne répond ;
Si j’appelle au secours, point de jugement !
8 Il m’a barré le route, et je ne puis passer ;
Il a mis des ténèbres sur mes sentiers.
9 Il m’a dépouillé de ma gloire,
Il a ôté la couronne de ma tête.
10 Il me renverse de toutes parts, et je m’en vais ;
Il a arraché mon espérance comme un arbre.
11 Sa colère s’est enflammée contre moi,
Il m’a considéré comme (l’un de) ses adversaires.
12 Ses troupes surviennent ensemble,
Elles se sont frayé leur chemin jusqu’à moi,
Elles ont établi leurs camps autour de ma tente.
13 Il a éloigné de moi mes frères,
Et ceux qui me connaissent se sont dispersés loin de moi ;
14 Je suis abandonné de mes proches,
Je suis oublié de mes intimes.
15 Les hôtes de ma maison et mes servantes
Me considèrent comme un étranger,
Je ne suis plus à leurs yeux qu’un inconnu.
16 J’appelle mon serviteur, et il ne répond pas ;
Je dois le supplier de ma bouche.
17 Mon haleine est repoussante pour ma femme,
Je suis devenu fétide pour les fils de mes entrailles.
18 Même les gamins me rejettent ;
Si je me lève, ils parlent contre moi.
19 Ceux que j’avais pour confidents m’ont en horreur.
Ceux que j’aimais se sont tournés contre moi.
20 Mes os sont attachés à ma peau et à ma chair ;
Je n’ai gardé que la peau des dents.
21 Ayez pitié, ayez pitié de moi, vous, mes amis !
Car la main de Dieu m’a frappé.
22 Pourquoi me poursuivez-vous comme Dieu (me poursuit) ?
N’êtes-vous pas rassasiés de ma chair ?
23 Oh ! si mes propos pouvaient être écrits,
S’ils étaient gravés dans un livre !
24 Qu’avec un burin de fer et avec du plomb
Ils soient pour toujours taillés dans le roc… !
25 Mais je sais que mon rédempteur est vivant,
Et qu’il se lèvera le dernier sur la terre,
26 Après que ma peau aura été détruite ;
Moi-même en personne, je contemplerai Dieu.
27 C’est lui que moi je contemplerai,
Que mes yeux verront, et non quelqu’un d’autre ;
Mon cœur languit au-dedans de moi.
28 Lorsque vous direz : Pourquoi le poursuivons-nous ?
Alors on découvrira le bien-fondé de ma cause.
29 Craignez pour vous l’épée,
Car les châtiments par l’épée sont terribles,
Afin que vous reconnaissiez qu’il y a un jugement !

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.