×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Irmeyahou 50     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Irmeyahou 50
André Chouraqui


Sur Babèl

1 La parole dont IHVH-Adonaï a parlé de Babèl, de la terre des Kasdîm, par la main de Irmeyahou l’inspiré.
2 Rapportez-le aux nations, faites-le entendre, portez la bannière, faites-le entendre, ne biffez rien ! Dites : Elle a été investie, Babèl, il a blêmi, Bél, il a été effaré, Merodakh ; elles ont blêmi, leurs stèles, effarées, leurs crottes.
3 Oui, elle est montée contre elle, la nation du Septentrion. Elle placera sa terre en désolation, il n’y aura plus d’habitant. De l’humain à la bête, ils errent, ils s’en vont.
4 En ces jours, en ce temps, harangue de IHVH-Adonaï, ils viendront, les Benéi Israël et les Benéi Iehouda, ensemble. Allant et pleurant ils iront ; ils chercheront IHVH-Adonaï, leur Elohîms.
5 Ils demanderont : « Siôn ?, la route sur laquelle faire face. Venez, adjoignez-vous à IHVH-Adonaï, en pacte de pérennité qui ne sera pas oublié,
6 Des ovins perdus, tel était mon peuple. Leurs pâtres les avaient fait vaguer, les montagnes les avaient dévoyés. De montagne en colline, ils allaient, oubliant leur prairie.
7 Tous ceux qui les trouvaient les mangeaient ; leurs oppresseurs disaient : « Pas responsables, puisqu’ils ont fauté contre IHVH-Adonaï, oasis de justice, espérance de leurs pères, IHVH-Adonaï ! »
8 Errez hors du sein de Babèl, sortez de la terre des Kasdîm ! Soyez comme des menons face aux ovins !
9 Oui, voici, moi-même j’éveille et fais monter contre Babèl le rassemblement des grandes nations de la terre du Septentrion. Elles se rangeront contre elle ; de là, elle sera investie. Ses flèches, comme un héros qui désenfante, ne retourneront pas à vide.
10 Et ce seront les Kasdîm en butin ; tous leurs pilleurs se rassasieront, harangue de IHVH-Adonaï.
11 Oui, réjouissez-vous, exultez, spoliateurs de ma possession ! Oui, rebondissez comme génisse au vert, hennissez comme des meneurs.
12 Elle blêmit, votre mère, fort, atterrée, votre génitrice. Voici l’avenir des nations, le désert, le reg, la steppe.
13 En l’écume de IHVH-Adonaï, non habitée, elle sera toute désolation. Tout passant près de Babèl sera désolé ; il persiflera à tous ses coups.
14 Rangez-vous contre Babèl autour, tous les bandeurs d’arc ; maniez-les contre elle, n’épargnez pas les flèches : oui, elle a fauté contre IHVH-Adonaï
15 Ovationnez contre elle autour ; elle donne sa main, ses courtines sont tombées, ses remparts cassent. Oui, c’est la vengeance de IHVH-Adonaï ! Vengez-vous d’elle ; faites-lui comme elle fit.
16 Tranchez le semeur de Babèl, le saisisseur de la faux au temps de la moisson. Face à l’épée du sévissant, l’homme vers son peuple fera face, l’homme en sa terre s’enfuira :
17 brebis dispersée d’Israël, les lions l’ont bannie. Le premier, le roi d’Ashour, l’a mangée ; et celui-ci, le dernier, l’a désossée, Neboukhadrèsar, le roi de Babèl !
18 Aussi, ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot, l’Elohîms d’Israël : Me voici, je sanctionne le roi de Babèl et sa terre, comme j’ai sanctionné le roi d’Ashour.
19 Je fais retourner Israël à son oasis. Il paît au Karmèl, au Bashân, au mont d’Èphraîm, en Guil’ad ; son être se rassasie.
20 En ces jours, en ce temps, harangue de IHVH-Adonaï, le tort d’Israël sera recherché, mais il ne sera plus : la faute de Iehouda, mais elle ne se trouvera plus : oui, je pardonnerai à celui que je ferai rester. Contre Merataîm

Contre Merataîm

21 Contre la terre de Merataîm. Monte contre elle, contre les habitants de Peqod ; sabre et interdis derrière eux, harangue de IHVH-Adonaï ; fais tout ce que je t’ordonne.
22 Voix de guerre sur terre, grande brisure !
23 Quoi, il est broyé, brisé, le marteau de toute la terre ! Quoi, elle est désolation, Babèl des nations !
24 Je t’ai piégée ; aussi, tu es investie, Babèl ! Toi, tu ne le saisis pas. Tu es trouvée et même saisie. Oui, tu avais défié IHVH-Adonaï,
25 IHVH-Adonaï a ouvert son trésor, il a sorti les engins de son exaspération. Oui, c’est l’ouvrage d’Adonaï IHVH-Elohîms Sebaot en terre des Kasdîm. J’attise le feu

J’attise le feu

26 Venez contre elle des confins, ouvrez ses greniers ; aplatissez-la comme avec une meule, interdisez-la ; qu’il ne soit pas pour elle de reste !
27 Sabrez tous ses bouvillons ; ils descendront à la boucherie. Hoïe, eux, oui, il vient leur jour, le temps de leur sanction.
28 Voix des fuyards, des rescapés de la terre de Babèl, pour rapporter à Siôn la vengeance de IHVH-Adonaï notre Elohîms, la vengeance pour son palais.
29 Faites entendre plusieurs à Babèl, tous les tendeurs d’arc ; campez contre elle, autour. Pas d’évasion pour elle ! Payez-la selon son œuvre, comme tout ce qu’elle a fait : oui, elle a bouillonné contre IHVH-Adonaï, contre le sacré d’Israël.
30 Aussi, ses adolescents tomberont dans ses places ; tous ses hommes de guerre se figeront en ce jour, harangue de IHVH-Adonaï.
31 Me voici contre toi, bouillonnement, harangue d’Adonaï IHVH-Elohîms Sebaot. Oui, il est venu ton jour, le temps où je te sanctionne.
32 Il trébuche, le bouillonnement ; il tombe, nul ne le relève. J’attise le feu dans ses villes. Il mange tous ses alentours. L’épée et la sécheresse

L’épée et la sécheresse

33 Ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot : Exploités, les Benéi Israël et les Benéi Iehouda ensemble ; tous leurs geôliers les ont saisis, ils refusent de les renvoyer.
34 Leur racheteur est fort. Son nom : IHVH-Adonaï Sebaot. Il combat, il combat en leur combat ; afin de délasser la terre, il excite les habitants de Babèl.
35 L’épée contre les Kasdîm, harangue de IHVH-Adonaï, contre les habitants de Babèl, contre ses chefs, contre ses sages.
36 L’épée contre les illusionnistes, ils délirent, l’épée contre ses héros, ils sont effarés.
37 L’épée contre ses chevaux, contre ses chars, contre tout le mélange qui est en son sein : ce sont des femmes ! L’épée contre ses trésors, ils sont pillés !
38 La sécheresse contre ses eaux : elles sont asséchées ! Oui, c’est une terre de sculptures ; ils s’affolent d’effrois.
39 Aussi y habitent les lynx avec les hyènes, les hiboux-du-désert y habitent ; mais elle-même n’y habitera plus avec persistance, elle ne demeurera pas jusqu’aux cycles des cycles.
40 Comme au bouleversement d’Elohîms contre Sedôm, ’Amora et leurs voisins, harangue de IHVH-Adonaï, pas un homme n’habitera là, pas un fils d’humain n’y résidera. Babèl est prise

Babèl est prise

41 Voici, un peuple vient du Septentrion ; une grande nation et des rois multiples s’éveilleront des confins de la terre.
42 Ils saisiront l’arc et la javeline ; cruels, eux-mêmes, ils ne matricieront pas. Leurs voix, comme la mer, gronderont ; ils monteront sur des chevaux, prêts comme un homme en guerre, contre toi, fille de Babèl.
43 Le roi de Babèl a entendu leur rumeur ; ses mains se relâchent, la détresse le saisit, un spasme comme celle qui enfante.
44 Voici comme un lion, il monte du génie du Iardèn vers l’oasis impétueuse. Oui, en un instant, je les ferai courir loin d’elle. Quel adolescent préposerai-je sur elle ? Oui, qui est comme moi ? Qui peut me contraindre ? Quel est ce pâtre qui se dressera face à moi ?
45 Aussi, entendez la décision de IHVH-Adonaï, ce qu’il a décidé pour Babèl ; ses pensées, ce qu’il pense contre la terre des Kasdîm : ils seront entraînés par les petits ovins ; sinon, ils désoleront contre eux l’oasis.
46 à la voix : « Babèl est prise ! » elle tremble, la terre ; la clameur s’entend parmi les nations.

Cette Bible est dans le domaine public.