×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Louanges 22     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Louanges 22
André Chouraqui


Éli, Éli

1 Au chorège. Sur « Biche de l’aube. » Chant de David.
2 Éli, Éli, pourquoi m’as-tu abandonné, loin de mon salut et des paroles de mon rugissement ?
3 Elohaï, je crie de jour, tu ne réponds pas ; la nuit, pas de silence en moi !
4 Mais toi, sacré, tu habites les louanges d’Israël.
5 En toi, nos pères se fièrent ; ils se fièrent, et tu les délivras.
6 Vers toi ils clamèrent, et s’échappèrent ; en toi ils se fièrent, et ne blêmirent pas.
7 Mais moi-même, un ver, pas un homme ! La flétrissure de l’humain, le rebut du peuple !
8 Tous mes voyeurs se moquent de moi ; ils grimacent de la lèvre, ils remuent de la tête :
9 « Roule vers IHVH-Adonaï ! Qu’il le fasse évader ! Qu’il le secoure, puisqu’il le désire ! »
10 Oui, toi, mon évacuateur du ventre, mon assurance sur les seins de ma mère !
11 Contre toi j’ai été jeté dès la matrice ; dès le ventre de ma mère, Éli, toi.
12 Ne t’éloigne pas de moi : oui, la détresse m’approche, et pas d’aide !
13 Ils m’entourent, les nombreux taureaux, les aurochs de Bashân m’encerclent.
14 Ils fendent contre moi leur gueule, un lion qui lacère et rugit.
15 Je me répands comme de l’eau ; tous mes os se disloquent. Mon cœur, comme de la cire, fond dans mes viscères.
16 Ma force sèche comme du grès, ma langue colle à mes gencives, à poussière de mort tu me réduis.
17 Oui, les chiens m’entourent, une bande de malfaiteurs ; ils m’encerclent ! Comme un lion ! Mes mains, mes pieds !
18 Je compte tous mes os ! Ils me regardent, ils me voient, eux.
19 Ils se partagent mes habits ; pour mes vêtements, ils font tomber le sort.
20 Toi, IHVH-Adonaï, ne t’éloigne pas ! Ma divine force, à mon aide ! Hâte-toi !
21 Secours mon être de l’épée, de la griffe du chien, mon unité !
22 Sauve-moi de la gueule du lion, des cornes des aurochs. Tu me réponds !
23 Je raconte ton nom à mes frères ; au milieu de l’assemblée, je te louange.
24 Frémissants de IHVH-Adonaï, louangez-le ; toute la semence de Ia’acob, glorifiez-le ; mais tremblez de lui, toute la semence d’Israël.
25 Non, il ne méprise pas, il ne repousse pas l’humiliation de l’humilié. Il ne voile pas ses faces loin de lui ; à son appel vers lui, il entend.
26 Ma louange est de toi dans l’assemblée nombreuse ; je paie mes vœux devant ses frémissants.
27 Les humbles mangent et se rassasient ; ils louangent IHVH-Adonaï, ses consulteurs. Vive votre cœur à jamais !
28 Ils se souviennent et retournent vers IHVH-Adonaï, tous les confins de la terre ; ils se prosternent en face de toi, tous les clans des nations.
29 Oui, la royauté est à IHVH-Adonaï, le gouverneur des nations.
30 Ils mangent et se prosternent, tous les repus de la terre ; ils ploient en face de lui, tous les gisants de la poussière, l’être par lui vivifié.
31 Une semence le sert, Adonaï est raconté à l’âge.
32 Ils viennent rapporter sa justice au peuple naissant ; oui, ce qu’il a fait.

Cette Bible est dans le domaine public.