×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Samuel Cahen  / Ezéchiel 1     

Ezéchiel 1
Samuel Cahen


1 Ce fut dans la trentième année, le cinq du quatrième mois, que moi (étant) au milieu des captifs, près du fleuve Kebar, les cieux s’ouvrirent, et je vis des visions divines.
2 Le cinq du mois (c’était la cinquième année de la captivité du roi Ioyachine),
3 La parole d’Ieovah fut (adressée) à Ie’hezkel (Ézéchiel), fils de Bouzi, le cohène, dans le pays des Casdime (Chaldéens), près du fleuve Kebar, et là fut sur lui la main d’Ieovah.
4 Et je vis, et voici un ouragan venant du nord, un grand nuage, un feu flamboyant avec un cercle rayonnant autour, et du milieu, comme l’aspect du ‘haschmal ; du milieu du feu.
5 Du milieu (je vis) une image de quatre ‘haïoth (animaux), et voici leurs figures : ils avaient la forme d’un homme.
6 Chacun avait quatre visages, et chacun d’eux avait quatre ailes.
7 Leurs pieds étaient des pieds droits ; la plante de leurs pieds (était) comme la plante du pied d’un veau, et étincelants comme l’éclat de l’airain poli.
8 (Il y avait) des mains d’hommes sous leurs ailes sur leurs quatre côtés ; leurs faces et leurs ailes (étaient) à leurs quatre (côtés).
9 Attachés l’une à l’autre, leurs ailes ne se détournaient pas pendant leur marche ; ils marchaient chacun du côté de sa face.
10 La forme de leur visage (ressemblait à) un visage d’homme, et a une figure de lion à la droite des quatre, mais à la gauche des quatre une figure de bœuf, et (c’était) une figure d’aigle pour les quatre.
11 Ainsi leurs visages et leurs ailes étaient séparés en haut, toujours deux par deux, et deux couvraient leurs corps.
12 Ils marchaient chacun devant soi ; là où le vent les poussait (d’aller) ils allaient ; ils ne se détournaient pas dans leur marche.
13 La forme des ‘haïoth, leurs figures étaient comme des charbons de feu, brûlant comme les torches ; (la flamme) s’agitait entre les ‘haïoth ; le feu avait de l’éclat, et du feu sortait un éclair.
14 Les ‘haïoth couraient et revenaient comme l’éclair.
15 Je vis les ‘haïoth, et voici qu’une roue était sur la terre près des ‘haïoth, dans la direction de leurs quatre visages.
16 L’aspect des roues et leur construction étaient comme l’aspect du tarschisch (chrysolite) : tous les quatre avaient une seule forme, leur aspect et leur construction (étaient) comme serait une roue dans l’intérieur d’une roue.
17 En marchant, ils se dirigeaient vers quatre côtés, ne se détournant pas dans leur marche.
18 Et leurs dos étaient d’une hauteur effroyable ; leurs dos étaient pleins d’yeux autour, tous les quatre.
19 Quand les ‘haïoth marchaient, les roues se mouvaient près d’eux, et quand les ‘haïoth s’élevaient de la terre, les roues s’élevaient.
20 Où le vent allait ils allaient, (car) là allait le vent ; et les roues s’élevaient dans la même direction, car le vent du ‘haïa était dans les roues.
21 Quand ils marchaient, (celles-ci) marchaient aussi et quand ils s’élevaient de la terre, les roues s’élevaient dans la même direction ; car le vent du ‘haïa était dans les roues.
22 Au-dessus des têtes des ‘haïoth était la forme d’un firmament étendu au-dessus de leurs têtes, comme l’éclat du redoutable glaçon.
23 Et au-dessus du firmament leurs ailes étaient droites, l’une vers l’autre ; chacun en avait deux qui les couvraient, chacun en avait deux qui les couvraient, (savoir) leurs corps.
24 J’entendis le bruissement de leurs ailes comme le mugissement des grandes eaux, comme la voix du Tout-Puissant ; quand ils marchaient, c’était le bruit d’un tumulte, comme le bruit d’un camp ; en s’arrêtant ils laissaient tomber leurs ailes.
25 Il y eut une voix au-dessus du firmament qui était au-dessus de leurs têtes ; en s’arrêtant ils laissaient tomber leurs ailes.
26 Et au-dessus du firmament qui était sur leur tête il y avait l’apparence d’une pierre de saphir, de la forme d’un trône, et sur la forme du trône, comme l’apparence d’un homme, au-dessus, en haut.
27 Et je vis comme l’aspect d’un ‘haschmal, comme l’apparence du feu, dans son intérieur, autour, au-dessus de ses reins, en haut, et de ses reins en bas je vis comme une apparence de feu et un rayon autour.
28 Comme la vue de l’arc qui est dans le nuage en un jour pluvieux, ainsi était la vue de la clarté autour ; c’était la vue de l’image de la gloire d’Ieovah. Le voyant, je tombai sur ma face, et j’entendis la voix de quelqu’un qui parlait.

Cette Bible est dans le domaine public.