Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Ezéchiel 1.1

Ezéchiel 1.1 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC En la trentième année, le cinquième jour du quatrième mois, étant au milieu des captifs près du fleuve de Chobar, les cieux furent ouverts, et j’eus des visions divines.
MAROr il arriva en la trentième année, au cinquième jour du quatrième mois, comme j’étais parmi ceux qui avaient été transportés sur le fleuve de Kébar, que les cieux furent ouverts, et je vis des visions de Dieu.
OSTLa trentième année, le cinquième jour du quatrième mois, alors que je me trouvais parmi ceux qui avaient été transportés près du fleuve du Kébar, les cieux s’ouvrirent et je vis des visions divines.
CAHCe fut dans la trentième année, le cinq du quatrième mois, que moi (étant) au milieu des captifs, près du fleuve Kebar, les cieux s’ouvrirent, et je vis des visions divines.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRLa trentième année, le quatrième mois, le cinquième jour du mois, comme j’étais parmi les captifs près du fleuve Chébar, les Cieux s’ouvrirent, et je vis des visions de Dieu.
LAUIl arriva, l’an trente, le quatrième [mois], le cinq du mois, comme j’étais parmi les déportés{Héb. la déportation.} sur le le fleuve du Kebar, que les cieux furent ouverts et que je vis des visions de Dieu.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt il arriva en la trentième année, au quatrième mois, le cinquième jour du mois, comme j’étais au milieu des captifs, près du fleuve Kebar, que les cieux furent ouverts, et je vis des visions de Dieu.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt il arriva, la trentième année, au quatrième mois, le cinquième jour du mois, comme j’étais parmi les captifs, près du fleuve Kébar, que les cieux s’ouvrirent et que je vis des visions de Dieu.
ZAKC’était dans la trentième année, le cinquième jour du quatrième mois ; tandis que je me trouvais avec les exilés près du fleuve de Kebar, le ciel s’ouvrit et je vis des apparitions divines.
VIGLa trentième année, le cinquième jour du quatrième mois, comme j’étais au milieu des captifs près du fleuve (de) Chobar, les cieux s’ouvrirent, et je vis des visions divines.
FILLa trentième année, le cinquième jour du quatrième mois, comme j’étais au milieu des captifs près du fleuve Chobar, les cieux s’ouvrirent, et je vis des visions divines.
LSGLa trentième année, le cinquième jour du quatrième mois, comme j’étais parmi les captifs du fleuve du Kebar, les cieux s’ouvrirent, et j’eus des visions divines.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAEt la trentième année, au quatrième mois, le cinquième jour du mois, comme j’étais parmi les captifs, près du fleuve Chobar, les cieux s’ouvrirent et je vis des visions de Dieu.
BPCIl arriva, la trentième année, le quatrième mois, le cinquième du mois, comme j’étais au milieu des exilés près du fleuve Chobar, que les cieux s’ouvrirent et que je vis des visions divines.
JERLa trentième année, au quatrième mois, le cinq du mois, alors que je me trouvais parmi les déportés au bord de fleuve Kebar, le ciel s’ouvrit et je fus témoin de visions divines.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGLa trentième année, le cinquième jour du quatrième mois, comme j’étais parmi les captifs du fleuve du Kebar, les cieux s’ouvrirent, et j’eus des visions divines.
CHUC’est en l’an trente, la quatrième lunaison, le cinq, moi, au milieu de l’exil, sur le fleuve Kebar, les ciels s’ouvrent et je vois les visions d’Elohîms.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPEn la trentième année, le cinquième jour du quatrième mois, alors que j’étais parmi les déportés sur le bord du fleuve Kébar, les cieux s’ouvrirent et je vis des visions de Dieu.
S21La trentième année, le cinquième jour du quatrième mois, je faisais partie des exilés, près du fleuve Kebar. Le ciel s’est ouvert et j’ai eu des visions divines.
KJFLa trentième année, le cinquième jour du quatrième mois, alors que je me trouvais parmi ceux qui avaient été transportés près du fleuve du Kébar, les cieux s’ouvrirent et je vis des visions divines.
LXXκαὶ ἐγένετο ἐν τῷ τριακοστῷ ἔτει ἐν τῷ τετάρτῳ μηνὶ πέμπτῃ τοῦ μηνὸς καὶ ἐγὼ ἤμην ἐν μέσῳ τῆς αἰχμαλωσίας ἐπὶ τοῦ ποταμοῦ τοῦ Χοβαρ καὶ ἠνοίχθησαν οἱ οὐρανοί καὶ εἶδον ὁράσεις θεοῦ.
VULet factum est in tricesimo anno in quarto mense in quinta mensis cum essem in medio captivorum iuxta fluvium Chobar aperti sunt caeli et vidi visiones Dei
BHSוַיְהִ֣י׀ בִּשְׁלֹשִׁ֣ים שָׁנָ֗ה בָּֽרְבִיעִי֙ בַּחֲמִשָּׁ֣ה לַחֹ֔דֶשׁ וַאֲנִ֥י בְתֹֽוךְ־הַגֹּולָ֖ה עַל־נְהַר־כְּבָ֑ר נִפְתְּחוּ֙ הַשָּׁמַ֔יִם וָאֶרְאֶ֖ה מַרְאֹ֥ות אֱלֹהִֽים׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !