Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Samuel Cahen  / Esdras 4.12     

Esdras 4.12
Samuel Cahen


Interruption des travaux

1 Les adversaires de Iehouda et de Biniamine ayant appris que les fils de l’exil bâtissaient un temple à Ieovah, Dieu d’Israel,
2 Ils s’approchèrent de Zeroubabel et des chefs de famille, et leur dirent : Nous bâtirons avec vous, car, comme vous, nous voulons rechercher votre Dieu, c’est à lui que nous faisons des sacrifices depuis le temps d’Essar ‘Hadone, roi d’Aschour, qui nous amena ici.
3 Zeroubabel, Ieschoua et les autres chefs de famille d’Israel, leur dirent : Ce n’est pas à vous et à nous de bâtir (ensemble) la maison de notre Dieu, mais nous seuls nous bâtirons à Ieovah, Dieu d’Israel, comme le roi Coresch, roi de Perse, nous l’a commandé.
4 Alors le peuple du pays affaiblissait les mains du peuple de Iehouda et les intimidait (pour les empêcher) de bâtir.
5 Ils gageaient contre eux des conseillers pour détruire leur projet, tout le temps de Coresch, roi de Perse, et jusqu’au règne de Dariawesch (Darius), roi de Perse.
6 Et sous le règne d’A’haschverosch (Assuérus), au commencement de son règne, ils écrivirent une accusation contre les habitants de Iehouda et de Ierouschalaïme.
7 Et durant les jours d’Arta’hschaschta (Artaxerxès), Bischlame, Mithradate, Tobel et ses concitoyens écrivirent à Arta’hschaschta, roi de Perse, et l’écriture de la lettre était araméenne et interprétée en araméen.
8 Re’houme, le rédacteur, et Schimschaï, le scribe, écrivirent une lettre contre Ierouschalaïme au roi Arta’hschaschta, comme suit :
9 (Alors : Re’houme, Beel Téeme, et Schimschaï, le scribe, et leurs autres co-sujets, ceux de Dine et d’Apharsatach, de Tarpal, Apharas, Erech, Babel, Schouschane, Dehavé, Elamié ;
10 Et les autres peuples que le grand et magnifique Osnapar a exilés et placés dans la ville de Schomrone (Samarie) et autres (lieux) transriverains et à Keeneth) :
11 Voici la copie de la lettre qu’ils envoyèrent à lui, le roi Arta’hschaschta : Tes serviteurs, gens d’au-delà du fleuve et de Keeneth ;
12 Le roi saura que les Iehoudime (Juifs) qui d’auprès de toi sont partis vers nous, sont venus à Ierouschalaïme ; ils bâtissent la cité rebelle et méchante, achèvent les murailles et lient les fondations.
13 Il faut donc que le roi sache que si cette cité est rebâtie et les murailles achevées, l’impôt, l’octroi et le péage ne s’acquitteront plus, et le trésor royal sera lésé.
14 Comme nous mangeons le sel du roi et qu’il ne nous convient pas de voir l’ignominie du roi, nous avons envoyé et fait savoir au roi :
15 Qu’on recherche dans le livre de mémoire de tes ancêtres, et l’on trouvera dans le livre de mémoire, et tu sauras que cette cité est une cité rebelle, nuisible aux rois et aux provinces ; que dès les jours de l’antiquité on y ourdit la révolte ; c’est pourquoi cette ville a été détruite.
16 Nous faisons savoir au roi que si cette ville est rebâtie et les murailles achevées, tu n’auras plus, par suite de cela, de part en deçà du fleuve.
17 Le roi envoya une réponse à Re’houme, conseiller, et à Schimschaï, le scribe, et à leurs autres concitoyens demeurant à Schomrone, et autres d’en deçà le fleuve : Paix, etc.
18 La lettre que vous nous avez envoyée a été intelligiblement lue devant moi ;
19 Par moi l’ordre a été donné ; on a examiné et trouvé que cette ville s’est élevée contre les rois dès les jours de l’antiquité ; la sédition et la révolte y ont eu lieu.
20 Il y avait de puissants rois à Ierouschalaïme, qui ont dominé sur toute la contrée au-delà du fleuve ; on leur payait l’impôt, l’octroi et le péage.
21 Donnez donc ordre d’interrompre ces hommes, et que cette cité ne soit pas rebâtie jusqu’à ce que j’en donne l’ordre.
22 Et faites attention de ne pas commettre de négligence en cela ; pourquoi le dommage au préjudice des roi s’accroîtrait-il ?
23 Aussitôt que lecture fut faite de la copie de la lettre du roi Arta’hschascht’ devant Re’houme, Schimchaï le scribe et leurs concitoyens, ils se rendirent en hâte à Ierouschalaïme vers les Iehoudime, et les interrompirent par la force et la violence.
24 Alors l’ouvrage de la maison de Dieu fut interrompu jusqu’à la deuxième année du règne de Dariawesch, roi de Perse.

Cette Bible est dans le domaine public.