×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /   /  Genèse 31.27     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Genèse 31.27
Ancien testament Zadok Kahn


1 r, il fut instruit des propos des fils de Laban, qui disaient : “ Jacob s’est emparé de tout ce que possédait notre père ; c’est des biens de notre père qu’il a créé toute cette opulence. ”
2 Jacob remarqua que la physionomie de Laban n’était plus à son égard comme précédemment.
3 Et l’Eternel dit à Jacob : “ Retourne au pays de tes pères, dans ton lieu natal ; je serai avec toi. ”
4 Alors Jacob envoya quérir Rachel et Lia aux champs, près de son troupeau ;
5 et il leur dit : “ Je vois, au visage de votre père, qu’il n’est plus pour moi comme hier ni avant-hier, mais le Dieu de mon père a été avec moi.
6 Pour vous, vous savez que j’ai servi votre père de toutes mes forces,
7 tandis que votre père s’est joué de moi, et dix fois a changé mon salaire ; mais Dieu n’a pas permis qu’il me fit du tort.
8 Lorsqu’il parlait ainsi : “ Les bêtes pointillées seront ton salaire ”, tout le bétail produisait des animaux pointillés ; disait-il : “ Les rayés seront ton salaire ” tout le bétail en produisait de rayés.
9 C’est Dieu qui a dégagé le bétail de votre père et me l’a donné.
10 Or, à l’époque où les troupeaux s’accouplent, je levai les yeux et j’eus une vision : et voici que les mâles qui fécondaient le bétail étalent rayés, pointillés et grivelés.
11 Un envoyé du Seigneur me dit dans la vision : “ Jacob ! ” Je répondis : “ Me voici. ”
12 il reprit : “ Lève les yeux et regarde ; tous les mâles qui fécondent le bétail sont rayés, pointillés et grivelés. C’est que j’ai vu la conduite de Laban à ton égard.
13 Je suis la Divinité de Béthel où tu as consacré un monument, où tu as prononcé un voeu en mon honneur. Maintenant, dispose-toi à sortir de ce pays, et retourne au pays de ta naissance. ”
14 Pour réponse, Rachel et Lia lui dirent : “ Est-il encore pour nous une part et un héritage dans la maison de notre père
15 N’avons-nous pas été considérées par lui comme des étrangères, puisqu’il nous a vendues Il a consommé, oui, consommé notre bien !
16 Certes toute la fortune que Dieu a retirée à notre père, elle est à nous et à nos enfants ; et maintenant, tout ce que Dieu t’a dit fais-le. ”
17 Jacob s’y disposa. Il fit monter ses fils et ses femmes sur les chameaux ;
18 il emmena tout son bétail avec tous les biens, qu’il avait amassés, - possessions à lui, qu’il avait acquises dans le territoire d’Aram, - et s’achemina chez son père Isaac au pays de Canaan.
19 Comme Laban était allé faire la tonte de ses brebis, Rachel déroba les pénates de son père.
20 Jacob trompa l’esprit de Laban l’Araméen, en s’enfuyant sans lui rien dire.
21 il s’enfuit donc, lui et tout ce qui lui appartenait ; il se mit en devoir de passer le fleuve, puis il se dirigea vers le mont Galaad.

Jacob poursuivi par Laban

22 Laban fut informé, le troisième jour, que Jacob s’était enfui.
23 il prit ses frères avec lui, le poursuivit l’espace de sept journées, et le joignit au mont Galaad.
24 Mais Dieu visita Laban l’Araméen dans un songe nocturne, et lui dit : “ Garde-toi d’interpeller Jacob, en bien ou en mal. ”
25 Laban arriva jusqu’à Jacob. Or, Jacob avait dressé sa tente sur la montagne, et Laban posta ses frères sur la même montagne de Galaad.
26 Laban dit à Jacob : “ Qu’as-tu tait ? tu as abusé mon esprit, et tu as emmené mes filles comme des prisonnières de guerre !
27 Pourquoi t’es-tu enfui furtivement, et m’as-tu trompé et ne m’as-tu rien dit ? Mais je t’aurais reconduit avec allégresse, avec des chants, au son du tambourin et de la harpe !
28 Et puis, tu ne m’as pas laissé embrasser mes fils et mes filles ! Certes, tu as agi en insensé.
29 il serait au pouvoir de ma main de vous taire du mal ; mais le Dieu de votre père, cette nuit, m’a parlé ainsi : “ Garde-toi d’interpeller Jacob, soit en bien, soit en mal. ”
30 Et maintenant que tu t’en vas, parce que tu soupires après la maison de ton père, pourquoi as-tu dérobé mes dieux ? ”
31 Jacob répondit en ces termes a Laban : “ J’ai craint, parce que je me disais que tu pourrais m’enlever de force tes filles.
32 Quant à celui que tu trouverais en possession de tes dieux, qu’il cesse de vivre ! En présence de nos frères, vérifie toi-même ce qui est par devers moi, et reprends ton bien. ” Or, Jacob ne savait pas que Rachel les avait dérobés.
33 Laban entra dans la tente de Jacob, dans celle de Lia, dans celle des deux servantes, et ne les trouva point. Etant sorti de la tente de Lia, il entra dans celle de Rachel.
34 Mais Rachel avait pris les pénates, les avait cachés dans la selle du chameau, et s’était assise dessus. Laban fouilla toute la tente, et ne les trouva point.
35 Elle dit à son père : “ Ne sois pas offensé, mon seigneur, si je ne puis me lever devant toi à cause de l’incommodité habituelle des femmes. ” il chercha encore, et il ne trouva point les pénates.
36 Jacob s’emporta en plaintes contre Laban ; il se récria, disant à Laban : “ Quel est mon crime, quelle est ma faute, pour que tu t’acharnes après moi
37 Après avoir fureté tout mon ménage, qu’as-tu découvert qui appartienne à ta maison ? Expose-le ici, en présence de mes frères et des tiens, et qu’ils prononcent entre nous deux !
38 Ces vingt ans que l’ai été chez toi, tes brebis ni tes chèvres n’ont avorté, et les béliers de ton troupeau, je n’en ai point mangé.
39 La bête mise en pièces, je ne te l’ai point rapportée ; c’est moi qui en souffrais le dommage, tu me la faisais payer, - qu’elle eût été prise le jour, qu’elle eût été ravie la nuit.
40 J’étais, le jour, en proie au hâle, et aux frimas la nuit ; et le sommeil fuyait de mes yeux.
41 J’ai passé ainsi vingt années dans ta maison ! je t’ai servi quatorze ans pour tes deux filles, et six ans pour ton menu bétail, et tu as changé dix fois mon salaire.
42 Si le Dieu de mon père, le Dieu d’Abraham et celui que révère Isaac ne m’était venu en aide, certes, actuellement tu m’aurais laissé partir les mains vides. Dieu a vu mon humiliation et le labeur de mes mains ! et il a prononcé hier. ”
43 Laban répondit à Jacob : “ Ces filles sont mes filles, et ces fils sont mes fils, et ce bétail est le mien ; tout ce que tu vois m’appartient. Etant mes filles, comment agirais-je contre elles, dès lors, ou contre les fils qu’elles ont enfantés
44 Maintenant, tiens, concluons une alliance, moi et toi, ce sera une alliance entre nous deux. ”
45 Jacob prit une pierre et l’érigea en monument.
46 Et il dit à ses frères : “ Ramassez des pierres. ” ils prirent des pierres, et en firent un monceau, et l’on mangea la, sur le monceau.
47 Laban l’appela Yegar-Sahadouthâ, et Jacob le nomma Galed.
48 Laban avait dit : “ Ce monceau est un témoin entre nous deux dès aujourd’hui. ” De là on énonça son nom Galed ;
49 et aussi Miçpa, parce qu’il dit : “ L’Eternel sera présent entre nous deux, alors que nous serons cachés l’un à l’autre.
50 Si tu outrageais mes filles ; si tu associais d’autres épouses à mes filles... Nul n’est avec nous mais vois ! Dieu est témoin entre moi et toi ! ”
51 Laban dit à Jacob : “ Tu vois ce monceau, tu vois ce monument que j’ai posé entre nous deux ;
52 soit témoin ce monceau, soit témoin cette pierre, que je ne dépasserai point de ton côté ce monceau, que tu ne dépasseras point de mon côté ce monceau ni cette pierre, dans des vues mauvaises.
53 Puissent nous juger le Dieu d’Abraham et le Dieu de Nacor, les divinités de leur père ! ” Et Jacob jura par le Dieu révéré de son père Isaac.
54 Jacob égorgea des animaux sur la montagne, et invita ses parents au festin, ils y prirent part et passèrent la nuit sur la montagne.
55 Laban se leva de bon matin, embrassa ses fils et ses filles, et les bénit ; puis il partit, et s’en retourna chez lui.

Cette Bible est dans le domaine public.