Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Marc 12.15
Les Évangiles de Claude Tresmontant


Parabole des vignerons

1 et il a commencé à leur parler dans des comparaisons c’est une vigne qu’un homme a plantée et il l’a entourée d’une haie et il a creusé un pressoir et il a construit une tour et il l’a donnée à des hommes qui travaillaient la terre et puis il s’en est allé au loin
2 et il a envoyé aux hommes qui travaillaient la terre au temps [de la récolte] un serviteur afin que de la main des hommes qui travaillaient la terre il reçoive du fruit de la vigne
3 et alors ils l’ont pris et ils l’ont dépouillé et ils l’ont renvoyé les mains vides
4 et alors il a recommencé et il a envoyé vers eux un autre serviteur et alors celui-là ils l’ont frappé à la tête et ils l’ont injurié
5 et c’est encore un autre qu’il a envoyé et celui-là ils l’ont mis à mort et puis beaucoup d’autres encore et les uns ils leur ont arraché la peau et les autres ils les ont tués
6 et il était encore à lui un fils unique celui qu’il aimait alors celui-là il l’a envoyé après les autres vers eux et il a dit ils vont respecter mon fils
7 mais ces hommes qui travaillaient la terre chacun à son compagnon ils se sont dit le voici c’est lui l’héritier allons tuons-le et il sera pour nous l’héritage
8 et alors ils l’ont pris et ils l’ont tué et ils l’ont jeté hors de la vigne
9 qu’est-ce qu’il va donc faire le seigneur de la vigne il va venir et il va faire périr les hommes qui travaillent la terre et il donnera sa vigne à d’autres
10 est-ce que cette écriture-ci vous ne l’avez pas lue la pierre qu’ils ont rejetée ceux qui construisent elle a été pour la tête d’angle
11 c’est de la part de yhwh qu’elle l’a été celle-ci elle est une [œuvre] admirable à nos yeux
12 et alors ils ont cherché à s’emparer de lui mais ils ont eu peur de la foule du peuple parce qu’ils ont connu que c’est contre eux qu’il a dit le mâschâl et alors ils l’ont laissé et ils sont repartis

Tentatives de piéger Jésus

13 et alors ils ont envoyé vers lui des hommes qui faisaient partie de la confrérie des perouschim et des partisans d’hôrôdôs afin de l’attraper par sa parole
14 et alors ils sont venus et ils lui ont dit rabbi nous savons que toi tu es un homme de vérité et tu n’as pas peur devant la face de quiconque parce que tu ne regardes pas au visage de l’homme mais c’est dans la vérité que la voie de dieu tu l’enseignes est-ce qu’il est permis de donner l’impôt au caesar oui ou non est-ce que nous allons donner ou bien alors est-ce que nous n’allons pas donner
15 et alors lui il a connu leur rouerie et il leur a dit pourquoi est-ce que vous me mettez à l’épreuve apportez-moi un dènarius pour que je le voie
16 et alors eux ils en ont apporté un et il leur a dit elle est à qui cette figure gravée et puis cette inscription et eux ils lui ont dit elle est au caesar
17 et alors ieschoua il leur a dit ce qui est au caesar vous le donnez au caesar et ce qui est à dieu [vous le donnez] à dieu et eux ils ont été stupéfaits au sujet de [sa réponse]
18 et alors ils sont venus des hommes [qui appartiennent à la caste] des tzaddouqim vers lui ce sont ceux qui disent qu’il n’y a pas de relevée [pour les morts] et ils l’ont interrogé et ils lui ont dit
19 rabbi c’est môscheh qui l’a écrit pour nous s’il vient à mourir le frère d’un homme et qu’il laisse une femme et s’il n’est pas de fils à lui qu’il prenne son frère sa femme , et qu’il suscite une semence à son frère
20 et voici qu’il y avait sept frères et c’est le premier qui a pris une femme et puis il est mort et il n’a pas laissé de semence
21 et alors le deuxième il l’a prise pour femme et puis il est mort lui aussi et il n’a pas laissé de semence et le troisième pareillement
22 et ce sont les sept qui n’ont pas laissé de semence et après qu’ils soient tous morts c’est la femme elle aussi qui est morte
23 et maintenant lors de la relevée des morts lorsqu’ils se relèveront les morts auquel d’entre eux va-t-elle appartenir la femme puisque aux sept elle a appartenu comme femme
24 et alors il leur a dit ieschoua est-ce que ce n’est pas à cause de cela que vous vous trompez parce que vous ne connaissez pas les écritures ni la puissance de dieu
25 parce que lorsqu’ils se relèveront d’entre les morts alors les hommes ne prendront pas de femme et les femmes ne seront pas prises par des hommes mais ils seront comme les messagers [de dieu] dans les cieux
26 et en ce qui concerne les morts sur le fait qu’ils vont se relever est-ce que vous n’avez pas lu dans le rouleau de môscheh au [passage où il est question du] buisson et comment il lui a parlé dieu et il lui a dit moi [je suis] le dieu d’abraham de dieu d’itzehaq et le dieu de iaaqôb
27 dieu il n’est pas le dieu des morts mais il est le dieu des vivants c’est donc grandement que vous vous trompez
28 et il s’est approché un homme qui faisait partie des lettrés et il les avait écoutés pendant qu’ils étaient en train de discuter et il a vu qu’il leur avait bien répondu et alors il lui a demandé quel est-il donc le premier de tous les commandements
29 et il a répondu ieschoua [et il lui a dit] le premier [des commandements] c’est écoute israël yhwh notre dieu yhwh unique [il est]
30 et tu aimeras yhwh ton dieu dans tout ton cœur et dans toute ton âme et dans toute ta pensée et dans toute ta force
31 et le deuxième [commandement] c’est celui-ci et tu aimeras ton compagnon comme toi-même et il n’y a pas d’autre commandement plus grand que ces deux-là
32 et alors il lui a dit le lettré tu as bien fait de répondre ainsi rabbi c’est la vérité que tu as dite il est unique et il n’y en a pas d’autre à part lui
33 et puis aussi de l’aimer dans tout son cœur et dans toute son intelligence et dans toute sa force et puis d’aimer son compagnon comme son âme c’est le plus grand que toute offrande consumée par le feu et que tout sacrifice
34 et alors ieschoua il a vu que c’est avec un cœur intelligent qu’il a répondu il lui a dit tu n’es pas loin du règne de dieu et personne jamais plus n’a osé l’interroger

Reproches de Jésus aux chefs religieux

35 et alors il a répondu ieschoua et il a dit alors qu’il était en train d’enseigner dans l’enceinte sacrée du temple comment peuvent-ils donc dire les lettrés que le maschiah est le fils de dawid
36 puisque c’est dawid lui-même qui le dit dans l’esprit saint oracle de yhwh à mon seigneur assieds-toi à ma droite jusqu’à ce que je mette tes ennemis escabeau pour tes pieds
37 c’est dawid lui-même qui l’appelle mon seigneur et alors dans ce cas d’où cela provient-il qu’il soit son fils et elle était nombreuse la foule du peuple qui l’écoutait avec un cœur bien disposé
38 et pendant qu’il était en train de [les] enseigner il leur a dit voyez [à vous garder de ce qui vient] des lettrés ils veulent marcher dans les habits d’apparat et qu’on leur demande qu’en est-il de ta paix sur les places publiques
39 et les sièges du premier rang dans les maisons de réunion et les premiers lits dans les banquets
40 eux qui dévorent les maisons des veuves et pour la frime ils font de longues prières ce sont eux qui recevront une condamnation supplémentaire
41 et il s’est assis en face de la chambre du trésor et il a regardé comment la foule du peuple jetait de la petite monnaie de cuivre dans la chambre du trésor et ils étaient nombreux les riches qui jetaient un grand nombre [de pièces de monnaie]
42 et alors est arrivée une veuve qui était pauvre et elle a jeté deux petites pièces de monnaie c’est-à-dire le quart d’un as
43 et alors il a appelé ses compagnons qui apprenaient avec lui et il leur a dit amèn je vous le dis cette veuve qui est pauvre c’est plus que tous les autres qu’elle a jeté parmi tous ceux qui jettent dans la chambre du trésor
44 parce que tous c’est à partir de ce qui leur reste en trop qu’ils ont jeté [de la monnaie dans la chambre du trésor] tandis qu’elle [la veuve] c’est à partir de ce qui lui manque c’est tout ce qui est à elle qu’elle a jeté tout ce qui lui était nécessaire pour vivre

Cette Bible est dans le domaine public.