×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Esdras 4.18     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Esdras 4.18
Traduction œcuménique de la Bible


Interruption des travaux

1 Quand les ennemis de Juda et de Benjamin apprirent que les déportés bâtissaient un Temple au Seigneur, le Dieu d’Israël,
2 ils s’approchèrent de Zorobabel et des chefs de famille et leur dirent : « Nous voulons bâtir avec vous ! Comme vous, en effet, nous cherchons Dieu, le vôtre, et nous lui offrons des sacrifices, depuis le temps d’Asarhaddon, roi d’Assyrie, qui nous a fait monter ici. »
3 Mais Zorobabel, Josué et le reste des chefs de famille d’Israël leur dirent : « Nous n’avons pas à bâtir, vous et nous, une Maison à notre Dieu : c’est à nous seuls de bâtir pour le Seigneur, le Dieu d’Israël, comme nous l’a ordonné le roi Cyrus, roi de Perse. »
4 Les gens du pays en arrivèrent pourtant à rendre défaillantes les mains du peuple de Juda et à effrayer les bâtisseurs.
5 Ils payèrent contre eux des conseillers pour faire échouer leur plan, durant tout le temps de Cyrus, roi de Perse, jusqu’au règne de Darius, roi de Perse.
6 Sous le règne de Xerxès, au début de son règne, ils écrivirent une accusation contre les habitants de Juda et de Jérusalem.
7 Au temps d’Artaxerxès, Bishlam, Mithredath, Tavéel et leurs autres collègues écrivirent à Artaxerxès, roi de Perse ; le texte de la lettre était écrit en caractères araméens et en langue araméenne.
8 Le chancelier Rehoum et le secrétaire Shimshaï écrivirent au roi Artaxerxès au sujet de Jérusalem la lettre suivante :
9 « Le chancelier Rehoum, le secrétaire Shimshaï, leurs autres collègues, les gens de Dîn, d’Afarsathak, de Tarpel, d’Afaras, d’Ourouk, de Babylone, de Suse, de Déha, d’Elam
10 et les autres peuples que le grand et illustre Asnappar a déportés et fait résider dans la ville de Samarie et dans le reste du pays, en Transeuphratène, etc. »
11 Voici la copie de la lettre qu’ils lui envoyèrent : « Au roi Artaxerxès, tes serviteurs, gens de Transeuphratène, etc.
12 On doit faire connaître au roi que les Juifs, montés de chez toi pour venir vers nous à Jérusalem, reconstruisent la ville rebelle et méchante ; ils vont relever les murs et font examiner les fondations.
13 On doit maintenant faire connaître au roi que si cette ville est reconstruite et ses murs relevés, ils ne donneront plus de tribut, d’impôt et de droit de passage, ce qui finalement causera du tort aux rois.
14 Maintenant, étant donné que nous mangeons le sel du palais et qu’il ne nous paraît pas convenable de voir le roi tourné en dérision, nous envoyons au roi ces informations
15 pour qu’on fasse des recherches dans le livre des mémoires de tes pères. Dans le livre des mémoires, tu trouveras et tu sauras que cette ville est une ville rebelle, causant du tort aux rois et aux provinces, et dans laquelle ils ont fomenté des révoltes depuis les temps anciens. C’est pour cela que cette ville a été détruite.
16 Nous faisons savoir au roi que si cette ville est rebâtie et si ses murs sont relevés, par là même tu n’auras plus de possession en Transeuphratène. »
17 Le roi envoya cette réponse : « Au chancelier Rehoum, au secrétaire Shimshaï et à leurs autres collègues qui habitent à Samarie et dans le reste de la Transeuphratène, paix, etc.
18 L’acte officiel que vous nous avez envoyé a été lu, de façon claire, en ma présence.
19 Sur mon ordre, on a fait des recherches et on a découvert que, depuis les temps anciens, cette ville se soulève contre les rois et qu’elle est travaillée par la révolte et la sédition.
20 Il y eut à Jérusalem de puissants rois qui dominèrent toute la Transeuphratène ; on leur payait tribut, impôt et droit de passage.
21 Maintenant, donnez l’ordre de faire cesser le travail de ces gens ; que cette ville ne soit pas rebâtie jusqu’à ce que l’ordre en soit donné par moi.
22 Gardez-vous d’agir avec négligence en cette affaire de peur que le mal ne grandisse et ne cause tort aux rois. »
23 Dès que la copie de cet acte officiel du roi Artaxerxès fut lue en présence de Rehoum, du secrétaire Shimshaï et de leurs collègues, ils allèrent en hâte à Jérusalem auprès des Juifs et leur firent cesser le travail par la force et la violence.
24 Alors, à Jérusalem, le travail de la Maison de Dieu cessa et cet arrêt dura jusqu’à la deuxième année du règne de Darius, roi de Perse.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988