×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Nouveau Testament Stapfer  / Luc 5.1     

Luc 5.1
Nouveau Testament Stapfer


La pêche miraculeuse

1 Un jour, qu’il se tenait sur le rivage du lac de Gennézareth, la foule se pressait autour de lui pour entendre la parole de Dieu.
2 Il vit deux barques qui stationnaient près du bord ; les pêcheurs en étaient descendus et lavaient leurs filets.
3 Montant alors dans l’une de ces barques, il pria Simon, à qui elle appartenait, de l’éloigner un peu de terre. Puis il s’assit ; et de la barque, il instruisait les multitudes.
4 Lorsqu’il eut fini de parler, il dit à Simon : « Pousse au large, et vous lancerez vos filets pour la pêche.
5 Simon lui fit cette réponse : « Maître nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre ; toutefois, sur ta parole je jetterai le filet. »
6 Ce qu’ils firent ; et ils ramenèrent une telle quantité de poissons que les filets se déchiraient.
7 Alors ils appelèrent à leur aide ceux de leurs camarades qui étaient dans l’autre barque ; ceuxci arrivèrent et les deux barques furent remplies au point qu’elles s’enfonçaient.
8 A cette vue, Simon Pierre tomba aux genoux de Jésus disant : « Éloigne toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur. »
9 Un sentiment d’effroi l’avait, en effet, saisi, ainsi que tous ses compagnons, en présence de cette pêche et des poissons qu’ils venaient de prendre.
10 Il en était de même de Jacques et de Jean, fils de Zébédée, qui étaient les camarades de Simon. « Ne crains point, dit Jésus à Simon, désormais tu seras pêcheur d’hommes. »
11 Là-dessus, ramenant les barques à terre, ils quittèrent tout et le suivirent.

Guérison d’un lépreux et d’un paralysé

12 Une autre fois, comme il était dans une ville, survint un homme couvert de lèpre. Voyant Jésus, il se prosterna, tout suppliant, la face contre terre, disant : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me guérir. »
13 Jésus étendit la main, le toucha et dit : « Je le veux, sois, guérit. » La lèpre disparut à l’instant.
14 Jésus lui recommanda de n’en parler à personne : « Retire-toi, lui dit-il, va te montrer au prêtre, et offre pour ta guérison ce que Moïse a prescrit ; que ce leur soit un témoignage.
15 Sa renommée se répandait de plus en plus ; d’immenses multitudes accouraient pour l’entendre et pour se faire guérir de leurs maladies.
16 Quant à lui, il se tenait retiré dans les lieux solitaires et il y priait.
17 Voici ce qui arriva, un des jours où il était à enseigner, ayant assis devant lui des Pharisiens et des Docteurs de la Loi venus des bourgs de Galilée et de Judée et de la ville de Jérusalem : La puissance du Seigneur était là pour guérir,
18 lorsque survinrent des gens portant sur un lit un homme qui était paralysé. Ils cherchèrent à le faire entrer et à le placer devant Jésus ;
19 et ne trouvant pas moyen de pénétrer à cause de la foule, ils montèrent sur la maison et descendirent le malade avec son petit lit par la toiture, au milieu de l’assemblée et devant Jésus.
20 Voyant leur foi, celui-ci dit à l’homme : « Tes péchés te sont pardonnés. »
21 Alors les Scribes et les Pharisiens se mirent à faire leurs réflexions : « Qui donc, disaient-ils, est celui-ci qui profère des blasphèmes ? Qui peut pardonner des péchés que Dieu seul ? »
22 Connaissant leurs raisonnements, Jésus leur adressa ces paroles : Pourquoi ces pensées dans vos coeurs ?
23 Lequel est le plus facile, de dire : tes péchés te sont pardonnés, ou de dire : lève-toi et marche ?
24 Or, afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a sur ta terre le pouvoir de pardonner des péchés... » s’adressant au paralytique : « A toi, je dis : Lève-toi, emporte ton petit lit et, va dans ta maison !
25 Aussitôt, se levant devant eux, il emporta le petit lit sur lequel il était couché et retourna en sa maison glorifiant Dieu.
26 Transportés d’enthousiasme, tous se mirent aussi à glorifier Dieu et, tout effrayés, ils disaient : « Quelle incroyable chose nous avons vue aujourd’hui ! »

Réactions face à Jésus

27 Après cela, il sortit, et aperçut, assis au bureau du péage, un publicain du nom de Lévi. Il lui dit : « Suis-moi » ;
28 et lui, abandonnant tout, se leva et le suivit.
29 Lévi lui donna un grand festin en sa maison. Se trouvaient à table, entre autres convives, un grand nombre de publicains.
30 Cela fit murmurer les Pharisiens et leurs Scribes : « Pourquoi, dirent-ils aux disciples, mangezvous et buvez-vous avec des publicains et avec des pécheurs ? »
31 Jésus alors leur adressa ces paroles : « Ce ne sont pas ceux qui sont en bonne santé qui ont besoin de médecin, ce sont les malades.
32 Je ne suis pas venu appeler à la repentance des justes, mais des pécheurs. »
33 Ils lui dirent : « Les disciples de Jean se livrent fréquemment aux jeûnes et aux prières ; ceux des Pharisiens font de même ; et les tiens mangent et boivent. »
34 Jésus leur répondit : « Pouvez-vous faire jeûner les amis de l’époux pendant que l’époux est avec eux ?
35 Des jours viendront où l’époux leur sera enlevé, ils jeûneront dans ces jours. »
36 Il leur dit aussi une parabole : « Personne, dans un vêtement neuf ne déchire un morceau pour le coudre à un vêtement vieux ; autrement il aura déchiré le vêtement neuf et aura mis au vieux vêtement un morceau neuf qui ne s’accorde pas.
37 Personne non plus ne verse du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement le vin nouveau fera éclater les outres ; il se répandra et les outres seront perdues.
38 Mais on doit verser le vin nouveau dans des outres, neuves.
39 « Quand on vient de boire du vin vieux, on n’en demande jamais du nouveau : Le vieux, diton, c’est le bon. »

Cette Bible est dans le domaine public.