×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Nouveau Testament Oltramare  / Actes 7.23     

Actes 7.23
Nouveau Testament Oltramare


1 Le souverain sacrificateur lui demanda si ce dont on l’accusait était véritable.
2 Etienne répondit: «Mes frères et mes pères, écoutez: Le Dieu de gloire apparut à notre père Abraham, lorsqu’il était en Mésopotamie, avant qu’il s’établit à Charran, et lui dit:
3 «Quitte ton pays et ta famille, et rends-toi dans le pays que je t’indiquerai.»
4 Alors Abraham sortit du pays des Chaldéens, et s’établit à Charran. De là, après la mort de son père, Dieu le fit émigrer dans le pays que vous habitez maintenant;
5 il ne lui donna point de propriété dans ce pays, pas même un pouce de terre, mais il lui promit, à une époque où le patriarche n’avait point d’enfants, de le lui donner en possession, à lui, et à sa postérité après lui.
6 Dieu parla ainsi: «Sa postérité habitera en terre étrangère; on la réduira en servitude et on la maltraitera pendant quatre cents ans.
7 Mais moi, dit Dieu, je jugerai la nation à laquelle ses descendant auront été assujettis; après cela, ils quitteront ce pays, et me rendront leur culte dans ce lieu-ci;»
8 puis il donna à Abraham l’alliance de la circoncision. C’est dans ces circonstances qu’Abraham eut Isaac, qu’il circoncit le huitième jour; Isaac eut Jacob; Jacob, les douze patriarches.
9 Les patriarches, jaloux de Joseph, le vendirent pour l’Egypte; mais Dieu était avec lui:
10 il le tira de toutes ses peines, et lui donna de plaire par sa sagesse à Pharaon, roi d’Egypte, de sorte que ce prince le mit à la tête du royaume et de toute sa maison.
11 Or il survint une famine dans tout le pays d’Egypte et dans celui de Canaan; la détresse était grande, et nos pères ne trouvaient pas de nourriture.
12 Jacob ayant appris qu’il y avait des vivres en Egypte, y envoya nos pères une première fois;
13 puis, au second voyage, Joseph fut reconnu par ses frères, et Pharaon sut quelle était l’origine de Joseph.
14 Joseph envoya chercher Jacob son père et toute sa famille, qui se montait à soixante et quinze personnes.
15 Jacob descendit en Egypte, où il mourut, ainsi que nos pères;
16 et leurs corps furent transportés à Sichem, et déposés dans le sépulcre qu’Abraham avait acheté à prix d’argent des fils d’Hémor, père de Sichem.
17 «A mesure que s’approchait le temps où devait s’accomplir la promesse que Dieu avait faite à Abraham, le peuple s’accroissait et se multipliait en Egypte,
18 jusqu’à l’époque où s’éleva un autre roi, qui ne savait rien de Joseph.
19 Ce prince, usant d’artifice contre notre race, maltraita nos pères et les contraignit d’exposer leurs nouveau-nés, afin qu’ils ne vécussent pas.
20 C’est en ce temps que naquit Moïse, qui était d’une divine beauté. Il fut nourri trois mois dans la maison de son père,
21 mais, ayant été exposé, la fille de Pharaon le recueillit, et l’éleva pour en faire son fils.
22 Moïse fut instruit de toute la science des Égyptiens; il était puissant en paroles et en oeuvres.
23 Quand il eut atteint l’âge de quarante ans, il eut l’idée de visiter ses frères, les fils d’Israël,
24 et, en ayant vu un qu’on maltraitait, il prit sa défense, et vengea l’opprimé en frappant l’Égyptien:
25 il pensait que ses frères comprendraient que Dieu se servait de lui pour les délivrer, mais ils ne le comprirent point.
26 Le lendemain, il s’approcha de deux d’entre eux qui se battaient, et les engagea à faire la paix, en disant: «Hommes, vous êtes frères, pourquoi vous maltraitez-vous?»
27 Mais celui qui maltraitait son compatriote le repoussa, en disant: «Qui t’a établi chef et juge sur nous?
28 Veux-tu me tuer, comme tu as tué hier l’Egyptien?»
29 Cette parole fut cause que Moïse s’enfuit, et alla habiter dans le pays de Madian, où il eut deux fils.
30 «Quarante ans s’étaient écoulés, lorsqu’un ange lui apparut au désert du mont Sinaï, dans la flamme d’un buisson ardent.
31 Comme Moïse s’étonnait de ce phénomène, et s’approchait pour le considérer, la voix du Seigneur se fit entendre:
32 «Je suis le Dieu de tes pères, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob.» Et Moïse tremblant n’osait regarder.
33 Le Seigneur lui dit: «Ote tes souliers de tes pieds, car le lieu que tu foules est une terre sainte.
34 J’ai vu de mes yeux l’oppression de mon peuple en Egypte: j’ai entendu ses gémissements, et je suis descendu pour le délivrer. Viens donc, que je t’envoie en Egypte.»
35 Ce Moïse qu’ils avaient renié en disant: «Qui t’a établi chef et juge?» c’est lui que Dieu a envoyé pour chef et libérateur, avec l’assistance de l’ange qui lui était apparu dans le buisson;
36 c’est lui qui les a délivrés, en faisant des prodiges et des miracles sur la terre d’Egypte, sur la mer Rouge et au désert, pendant quarante ans.
37 C’est ce Moïse qui a dit aux fils d’Israël: «Dieu vous suscitera d’entre vos frères un prophète comme moi;»
38 c’est lui, qui, lors de l’assemblée au désert, servit d’intermédiaire entre l’ange, qui lui parlait sur le mont Sinaï, et nos pères, en recevant les vivants oracles, pour nous les transmettre.
39 Nos pères, loin de vouloir lui obéir, le repoussèrent et tournèrent leur coeur vers l’Egypte,
40 en disant à Aaron: «Fais-nous des dieux qui marchent devant nous; car pour ce Moïse qui nous a fait sortir du pays d’Egypte, nous ne savons ce qui lui est arrivé.»
41 Ils fabriquèrent alors un veau, puis ils offrirent un sacrifice à l’idole, et se réjouirent de l’oeuvre de leurs mains.
42 Dieu, de son côté, se détourna d’eux, et les livra au culte de l’armée du ciel, ainsi qu’il est écrit au livre des Prophètes: «M’avez-vous offert des victimes et des sacrifices pendant quarante ans au désert, ô maison d’Israël?
43 — Vous avez porté le tabernacle de Moloch et l’astre du Dieu Rephan, ces idoles que vous avez fabriquées pour les adorer: aussi vous transporterai-je au delà de Babylone.»
44 Le tabernacle du témoignage était pour nos ancêtres au désert, comme l’avait enjoint celui qui dit à Moïse de le construire sur le modèle qu’il avait vu.
45 C’est ce tabernacle que nos pères reçurent à leur tour, et qu’ils apportèrent sous la conduite de Josué, lorsqu’ils firent la conquête du pays sur les nations que Dieu chassa de devant eux, et il subsista jusqu’au temps de David.
46 Ce prince, qui avait trouvé grâce devant Dieu, demanda d’élever un tabernacle au Dieu de Jacob;
47 néanmoins ce fut Salomon qui lui bâtit un temple.
48 Mais le Très-Haut n’habite point dans des constructions de main d’homme, comme le prophète le dit:
49 «Le ciel est mon trône, la terre, mon marchepied. Quelle maison me bâtirez-vous, dit le Seigneur, et quel sera le lieu de mon repos?
50 N’est-ce pas ma main qui a fait toutes ces choses?»
51 «Hommes de col roide et incirconcis de coeur et d’oreilles, vous vous opposez toujours au Saint-Esprit, oui vous, comme vos pères.
52 Lequel des prophètes vos pères n’ont-ils pas persécuté? Ils ont même tué ceux qui ont annoncé la venue du Juste, et vous, aujourd’hui, vous l’avez trahi et vous avez été ses meurtriers.
53 Vous qui avez reçu la Loi sur les ordres des anges, et qui ne l’avez point gardée...»
54 Ces paroles transportèrent leur coeur de rage; ils grincèrent des dents contre lui.
55 Mais Etienne, animé de l’Esprit saint, tourna les yeux au ciel; il vit la gloire de Dieu, et Jésus debout à sa droite,
56 et il dit: «Voici, je vois les cieux ouverts, et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu.»
57 Alors les Juifs, poussant de grands cris, se bouchèrent les oreilles; et ils se jetèrent tous ensemble sur lui,
58 l’entraînèrent hors de la ville, et le lapidèrent. Les témoins avaient posé leurs manteaux aux pieds d’un jeune homme nommé Saul.
59 Pendant qu’ils lapidaient Etienne, celui-ci priait, et disait: «Seigneur Jésus, reçois mon esprit.»
60 Et s’étant mis à genoux, il s’écria à haute voix: «Seigneur, ne leur impute point ce péché;» et, en disant ces mots, il s’endormit.

Cette Bible est dans le domaine public.