×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Suffètes 4     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Suffètes 4
André Chouraqui


Une inspirée, Debora

1 Les Benéi Israël ajoutent à faire le mal aux yeux de IHVH-Adonaï. Éhoud meurt.
2 IHVH-Adonaï les vend en main de Iabîn, roi de Kena’ân, qui règne à Hasor. Le chef de son armée, Sissera, habite à Haroshèt-ha-Goîm.
3 Les Benéi Israël vocifèrent contre IHVH-Adonaï, oui, il a neuf cents chars de fer ; il opprime les Benéi Israël, avec force, vingt ans.
4 Debora, une femme, une inspirée, la femme de Lapidot, est suffète d’Israël en ce temps-là.
5 Elle siège sous le dattier de Debora, entre Ha-Rama et Béit-Él, au mont Èphraîm. Les Benéi Israël montent vers elle pour le jugement.
6 Elle envoie crier Baraq bèn Abino’âm, de Qèdèsh-Naphtali. Elle lui dit : « IHVH-Adonaï, l’Elohîms d’Israël, n’a-t-il pas ordonné : ‹ Va ! Tire au mont Tabor et prends avec toi dix mille hommes des Benéi Naphtali et des Benéi Zebouloun.
7 Je tire vers toi au torrent de Qishôn Sissera, le chef de la milice de Iabîn, avec son char et sa cohue, je le donne en ta main ›. »
8 Baraq lui dit : « Si tu vas avec moi, je vais. Si tu ne vas pas avec moi, je ne vais pas. »
9 Elle dit : « J’irai, j’irai avec toi. Seulement ta splendeur ne sera pas sur la route où tu iras : oui, dans la main d’une femme, IHVH-Adonaï vendra Sissera. » Debora se lève et va avec Baraq à Qèdèsh.

L’épouvante de Sissera

Ia’él tue Sissera

10 Baraq alerte Zebouloun et Naphtali à Qèdèsh. Il monte à pied avec dix mille hommes. Debora monte avec lui.
11 Hèbèr le Qéini s’était séparé de Caïn et des fils de Hobab, beau-père de Moshè. Il tend sa tente jusqu’à Élôn, à So’ananîm, qui est à Qèdèsh.
12 Ils rapportent à Sissera que Baraq bèn Abino’âm est monté au mont Tabor.
13 Sissera alerte toute sa charrerie : neuf cents chars de fer, et tout le peuple avec lui, de Haroshèt-ha-Goîm au torrent de Qishôn.
14 Debora dit à Baraq : « Lève-toi ! Oui, voici le jour où IHVH-Adonaï a donné Sissera en ta main ! IHVH-Adonaï n’est-il pas sorti en face de toi ? » Baraq descend du mont Tabor, avec dix mille hommes derrière lui.
15 IHVH-Adonaï bouleverse Sissera, tous ses chariots, tout le camp, à bouche d’épée, face à Baraq. Sissera descend de son char et s’enfuit à pied.
16 Baraq poursuit les chars et le camp jusqu’à Haroshèt-ha-Goîm. Tout le camp de Sissera tombe à bouche d’épée. Il n’en reste pas même un.
17 Sissera s’enfuit à pied vers la tente de Ia’él, la femme de Hèbèr le Qéini. Oui, c’était la paix entre Iabîn, roi de Hasor, et la maison de Hèbèr le Qéini.
18 Ia’él sort à l’abord de Sissera et lui dit : « Écarte-toi, mon maître, écarte-toi vers moi ! Ne frémis pas ! »
19 Il lui dit : « Abreuve-moi donc, un peu d’eau ! Oui, j’ai soif. » Elle ouvre l’outre de lait, l’abreuve et le couvre.
20 Il lui dit : « Tiens-toi à l’ouverture de la tente ! Et c’est, si un homme vient, te questionne et dit : ‹ Y a-t-il un homme ici ? › Dis-lui : ‹ Non ›. »
21 Ia’él, la femme de Hèbèr, prend le piquet de la tente, met en sa main le maillet, vient vers lui en tapinois, plante le piquet dans sa tempe et saute à terre. Lui, endormi, fatigué, meurt.
22 Et voici, Baraq poursuit Sissera. Ia’él sort à son abord. Elle lui dit : « Va ! Je te ferai voir l’homme que tu cherches. » Il vient vers elle et voici Sissera, tombé, mort, le piquet dans sa tempe.
23 Ce jour-là, Elohîms mate Iabîn, roi de Kena’ân, face aux Benéi Israël.
24 La main des Benéi Israël va et se durcit contre Iabîn, roi de Kena’ân, jusqu’à ce qu’il ait tranché Iabîn, roi de Kena’ân.

Cette Bible est dans le domaine public.