×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Iehèzqél 11     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Iehèzqél 11
André Chouraqui


Le pot et la chair

1 Le souffle me porte. Il me fait venir à la porte levantine de la maison de IHVH-Adonaï, celle qui fait face au levant. Et voici, à l’ouverture de la porte, vingt-cinq hommes. Je vois, au milieu d’eux, Iaazanyah bèn ’Azour et Pelatyahou bèn Benayahou, les chefs du peuple.
2 Il me dit : « Fils d’humain, voici les hommes qui pensent la fraude, qui conseillent le conseil du mal en cette ville ;
3 qui disent : ‹ Bâtir des maisons, ce n’est pas pour bientôt. Elle est le pot, mais nous sommes la chair. ›
4 Aussi sois inspiré contre eux, sois inspiré, fils d’humain » !
5 Le souffle de IHVH-Adonaï tombe sur moi. Il me dit : « Dis : Ainsi dit IHVH-Adonaï : Vous avez dit ainsi, maison d’Israël. Mais je connais les degrés de votre souffle.
6 Vous multipliez vos victimes dans cette ville ; vous remplissez ses allées de victimes. »
7 Aussi, ainsi dit Adonaï IHVH-Elohîms : « Vos victimes que vous avez mises au milieu d’elle sont la chair et elle le pot ; mais vous, je vous sors de son sein.
8 Vous frémissez de l’épée, mais je fais venir contre vous l’épée, harangue d’Adonaï IHVH-Elohîms.
9 Je vous sors de son sein, je vous donne en main de barbares, je fais contre vous les châtiments.
10 Vous tomberez par l’épée ; je vous jugerai à la frontière d’Israël. Vous pénétrerez, oui, moi, IHVH-Adonaï !
11 Elle ne sera pas pour vous un pot, mais vous serez en son sein de la chair. Je vous jugerai à la frontière d’Israël.
12 Vous pénétrerez, oui, moi, IHVH-Adonaï, vous qui n’êtes pas allés dans mes lois, qui n’appliquez pas mes jugements. Mais les jugements des nations autour de vous, vous les faites. »

À grande voix

13 Et c’est, alors que je suis inspiré, Pelatyahou bèn Benayahou meurt. Je tombe sur mes faces, je clame à grande voix et je dis : « Aha, Adonaï IHVH-Elohîms ! L’achèvement, c’est toi qui le fais, contre le reste d’Israël. » Tes frères, tes frères

Tes frères, tes frères

14 Et c’est la parole de IHVH-Adonaï pour me dire :
15 « Fils d’humain, tes frères, tes frères, les hommes de ton rachat, et toute la maison d’Israël, elle toute, desquels les habitants de Ieroushalaîm disent : ‹ Ils se sont éloignés de IHVH-Adonaï ! La terre nous a été donnée, à nous, en héritage. ›
16 Aussi, dis : Ainsi dit Adonaï IHVH-Elohîms : Oui, je les ai éloignés parmi les nations ; oui, je les ai dispersés sur les terres ; mais je suis un peu pour eux un sanctuaire sur les terres où ils sont venus.
17 Aussi dis : Ainsi dit Adonaï IHVH-Elohîms : Je vous regroupe des peuples, je vous réunis des terres où vous avez été dispersés, et je vous donne la glèbe d’Israël.
18 Ils viennent là, ils écartent d’elle toutes ses abjections, toutes ses abominations.
19 Je leur donne un cœur unique, je donne en leur sein un souffle nouveau. J’écarte le cœur de pierre de leur chair et leur donne un cœur de chair,
20 pour qu’ils aillent en mes règles, pour qu’ils gardent mes jugements et les fassent. Ils sont à moi pour peuple, et moi je serai à eux pour Elohîms.
21 Mais ceux dont le cœur va au cœur de leurs abjections et de leurs abominations, leur route, je la donne contre leur tête, harangue d’Adonaï IHVH-Elohîms. »

Un souffle nouveau

22 Les keroubîm soulèvent leurs ailes, avec les rouages apposés, et la gloire de l’Elohîms d’Israël au-dessus d’eux, en haut.
23 La gloire de IHVH-Adonaï monte au-dessus du sein de la ville, et se tient sur la montagne, au levant de la ville.
24 Le souffle me porte, il me fait venir à Kasdîm, vers l’exil, dans la vision, au souffle de IHVH-Adonaï. La vision que j’ai vue monte au-dessus de moi.
25 Et je parle à l’exil de toutes les paroles de IHVH-Adonaï, qu’il m’a fait voir.

Cette Bible est dans le domaine public.