Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Samuel Cahen  / Daniel 5.15     

Daniel 5.15
Samuel Cahen


Chute de Babylone

1 Le roi Belschaçar donna un repas considérable pur ses mille grands, et devant les mille il but du vin.
2 Quand le vin se fit sentir, Belschaçar dit d’apporter les vases d’or et d’argent que son père Nebouchadneçar avait enlevés du temple de Ierouschalaïme (Jérusalem), afin que le roi, ses grands, ses femmes et ses concubines pussent y boire.
3 Alors furent apportés les vases d’or qu’on avait enlevés du temple, de la maison de Dieu de Ierouschalaïme, et le roi, ses grands, ses femmes et ses concubines y burent.
4 Ils buvaient le vin et louaient leurs dieux d’or, d’argent, d’airain, de fer, de bois et de pierre.
5 Dans cette heure apparurent des doigts d’une main d’homme écrivant, vis-à-vis du candélabre, sur la chaux du mur du temple royal, et le roi regardait l’extrémité de la main qui écrivait.
6 Alors le roi changea de couleur et ses pensées le troublèrent, les jointures de ses reins se détachaient, et ses genoux se heurtaient l’un contre l’autre.
7 Le roi cria avec force de lui amener les astrologues, les Chaldéens et les devins ; le roi commença et dit aux sages de Babel : Quiconque lira cette écriture et m’en donnera l’explication, sera revêtu de pourpre aura à son cou un collier d’or et dominera comme troisième dans l’empire.
8 Alors tous les sages de Babel entrèrent, mais ils ne purent lire l’écriture, ni en donner l’interprétation au roi.
9 Alors le roi Belschaçar fut très consterné ; il changea de couleur, et ses grands furent troublés.
10 La reine, par suite des paroles du roi et de ses grands, entra dans le lieu du festin ; la reine commença et dit : Que le roi vive éternellement ! que tes pensées ne te troublent pas et que ta couleur ne change pas ;
11 Il est un homme dans ton royaume qui a en soi l’esprit des dieux saints, et durant les jours de ton père, la lucidité, l’intelligence et la sagesse furent trouvés en lui, et le roi Nebouchadneçar, ton père, l’a établi chef des magiciens, des astrologues, des Chaldéens et des devins ;
12 Tout cela parce qu’un esprit excellent, la prudence et l’interprétation des songes, l’explication des mystères, la solution des choses compliquées, ont été trouvés en lui, Daniel, à qui le roi a donné le nom de Belteschaçar ; que Daniel soit don appelé, et il dira l’interprétation.
13 Quand Daniel fut introduit devant le roi, le roi commença et dit à Daniel : Es-tu Daniel, un des enfants de la captivité de Iehouda, que le roi, mon père, a amenés de Iehouda ?
14 J’ai ouï dire de toi que l’esprit de Dieu est en toi, que la lucidité, l’intelligence et une haute sagesse se trouvent en toi.
15 Et maintenant ont été introduits devant moi les sages, les magiciens, pour lire cette écriture et m’en donner l’interprétation, mais ils n’ont pu dire l’interprétation de la chose.
16 J’ai entendu de toi que tu peux donner des interprétations et résoudre des choses difficiles ; donc si tu peux lire l’écriture et m’en faire connaître l’interprétation, tu seras revêtu de pourpre, tu auras un collier d’or à ton cou et tu domineras le troisième dans le royaume.
17 Daniel répondant dit devant le roi : Que tes dons soient pour toi ; donne tes présents à un autre, mais je lirai l’écriture au roi et je lui en ferai connaître l’interprétation.
18 Toi, ô roi, le Dieu supérieur a donné à Nebouchadneçar, ton père, le royaume, la magnificence, la dignité et la gloire ;
19 Et par la magnificence qu’il lui a donnée, tous les peuples, les nations et les langues tremblaient et le craignaient ; il mettait à mort ceux qu’il voulait et laissait la vie à ceux qu’il voulait ; il élevait ceux qu’il voulait et il abaissait ceux qu’il voulait.
20 Mais quant son cœur se fut enflé et que par son esprit endurci jusqu’à l’orgueil, il fut précipité du trône de son royaume et sa dignité lui fut enlevée,
21 Il fut chassé d’entre les fils des hommes ; son cœur devint comme celui des bêtes, sa vie était avec les onagres ; il mangeait l’herbe comme les taureaux et son corps était humecté de la rosée du ciel, jusqu’à ce qu’il reconnut que le Dieu Très-Haut domine l’empire des hommes et qu’il y établit celui qu’il veut.
22 Mais toi, Belschaçar, tu n’as pas humilié ton cœur, bien que tu susses tout cela ;
23 Tu t’es élevé contre le souverain du ciel, les vases de sa maison ont été apportés devant toi, et toi, tes grands, tes femmes et tes concubines, vous y avez bu du vin et vous avez loué des dieux d’or, d’argent, d’airain, de fer, de bois et de pierre, qui ne voient pas, qui n’entendent pas et qui ne savent rien, et tu n’as pas glorifié le Dieu qui a en sa main le souffle (de ta vie) et toutes tes voies.
24 C’est pourquoi a été envoyée d’auprès de lui cette partie de la main qui a tracé cet écrit.
25 Voici l’écrit qu’elle a tracé : MENÉ, TEKEL, OUPHARSIN.
26 Voici l’interprétation de la chose : MENÉ ; Dieu a compté ton règne et l’a accompli ;
27 TEKEL : il l’a pesé dans la balance et l’a trouvé défectif.
28 PHERES : ton règne est brisé et donné aux Mèdes et aux Perses.
29 Alors Belschaçar ordonna et l’on revêtit Daniel de pourpre et on lui mit un collier d’or sur le cou, et l’on publia qu’il serait le troisième dominateur dans le royaume.
30 Et la même nuit, Belschaçar, roi des Chaldéens, fut tué.

Cette Bible est dans le domaine public.