Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Galates 4.1
Nouveau Testament Osty et Trinquet


1 Or, je le dis, aussi longtemps que l’héritier est enfant, il ne diffère en rien d’un esclave, alors qu’il est le maître de tout ;
2 mais il est sous des tuteurs et curateurs jusqu’à la date fixée par le père.
3 Ainsi de nous : lorsque nous étions enfants, nous étions asservis aux Éléments du monde.
4 Mais lorsque vint la plénitude du temps, Dieu envoya son Fils, né d’une femme, né sous la Loi,
5 pour racheter ceux qui étaient sous la Loi, pour que nous recevions l’adoption.
6 Et parce que vous êtes des fils, Dieu a envoyé dans nos coeurs l’Esprit de son Fils, qui crie : “Abba ! Père !”
7 De sorte que tu n’es plus esclave, mais fils, et si tu es fils, tu es héritier de par Dieu.

L’inquiétude de Paul pour les Galates

8 Jadis, il est vrai, quand vous ne connaissiez pas Dieu, vous avez été asservis à des dieux qui, de nature, ne le sont pas.
9 Mais maintenant que vous avez connu Dieu, ou plutôt que vous avez été connus de Lui, comment retournez-vous encore à ces faibles et misérables Éléments, auxquels vous voulez encore de nouveau vous asservir ?
10 Vous épiez jours, mois, saisons, années !
11 Je crains d’avoir peiné en vain pour vous.
12 Devenez comme moi, puisque je suis devenu comme vous ; frères, je vous en prie. Vous ne m’avez fait aucun tort.
13 Vous le savez : ma chair était bien malade quand je vous ai évangélisés la première fois,
14 et pour ma chair, qui vous était une épreuve, vous n’avez eu ni mépris ni dégoût, mais vous m’avez accueilli comme un ange de Dieu, comme Christ Jésus.
15 Où sont-elles donc ces protestations de bonheur ? Car je vous en rends témoignage : s’il eût été possible, vous vous seriez arraché les yeux pour me les donner.
16 De sorte que je serais devenu votre ennemi en vous disant la vérité !
17 L’affection que l’on vous témoigne n’est pas pour le bien : ce qu’on veut, c’est vous détacher de nous pour gagner votre affection.
18 Il est bien d’être l’objet d’une affection, quand c’est en bien et pour toujours, et non pas seulement quand je suis près de vous.
19 Mes enfants, pour qui j’endure à nouveau les douleurs de l’enfantement jusqu’à ce que Christ soit formé en vous,
20 je voudrais être en ce moment près de vous et changer de ton, car je ne sais comment m’y prendre avec vous !

Les deux descendances d’Abraham

21 Dites-moi, vous qui voulez être sous la Loi, n’entendez-vous pas la Loi ?
22 Il est écrit en effet qu’Abraham eut deux fils, l’un de la servante et l’autre de la [femme] libre.
23 Mais celui de la servante était né selon la chair, celui de la [femme] libre en raison de la Promesse.
24 Cela est allégorique ; ces [femmes], en effet, sont deux alliances ; l’une, celle du mont Sinaï, enfante pour l’esclavage, c’est Agar – car Agar est le mont Sinaï en Arabie - et elle correspond à la Jérusalem présente, laquelle est bien esclave avec ses enfants.
26 Mais la Jérusalem d’en haut est libre, et c’est notre mère ;
27 car il est écrit : Réjouis-toi, stérile, toi qui n’enfantais pas ; éclate et clame, toi qui ne connaissais pas les douleurs : car plus nombreux sont les enfants de la délaissée que ceux de la [femme] qui a un mari.
28 Pour vous, frères, vous êtes, à la manière d’Isaac, enfants de la Promesse.
29 Mais de même qu’alors celui qui était né selon la chair persécutait celui qui était né selon l’esprit, ainsi en est-il encore maintenant.
30 Cependant, que dit l’Écriture ? Chasse la servante et son fils ; car le fils de la servante ne saurait hériter avec le fils de la [femme] libre.
31 C’est pourquoi, frères, nous ne sommes pas enfants d’une servante, mais de la [femme] libre.

Cette Bible est dans le domaine public.