×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Lemaistre de Sacy  /  Ephésiens 5.18     

Ephésiens 5.18
Lemaistre de Sacy


1 Soyez donc les imitateurs de Dieu, comme étant ses enfants bien-aimés ;
2 et marchez dans l’amour et la charité, comme Jésus -Christ nous a aimés, et s’est livré lui-même pour nous, en s’offrant à Dieu comme une oblation et une victime d’agréable odeur.
3 Qu’on n’entende pas seulement parler parmi vous ni de fornication, ni de quelque impureté que ce soit, ni d’avarice, comme on ne doit point en entendre parler parmi des saints ;
4 qu’on n’y entende point de paroles déshonnêtes, ni de folles, ni de bouffonnes, ce qui ne convient pas à votre vocation ; mais plutôt des paroles d’actions de grâces.
5 Car sachez que nul fornicateur, nul impudique, nul avare (ce qui est une idolâtrie), ne sera héritier du royaume de Jésus -Christ et de Dieu.
6 Que personne ne vous séduise par de vains discours : car c’est pour ces choses que la colère de Dieu tombe sur les hommes rebelles à la vérité .
7 N’ayez donc rien de commun avec eux.
8 Car vous n’ étiez autrefois que ténèbres ; mais maintenant vous êtes lumière en notre Seigneur : marchez comme des enfants de lumière.
9 Or le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité.
10 Recherchez avec soin ce qui est agréable à Dieu  ;
11 et ne prenez point de part aux œuvres infructueuses des ténèbres ; mais au contraire condamnez-les.
12 Car la pudeur ne permet pas seulement de dire ce que ces personnes font en secret.
13 Or tout ce qui mérite d’être repris, se découvre par la lumière, n’y ayant que la lumière qui découvre tout.
14 C’est pourquoi il est dit : Levez-vous, vous qui dormez ; sortez d’entre les morts, et Jésus -Christ vous éclairera.
15 Ayez donc soin, mes frères, de vous conduire avec une grande circonspection ; non comme des personnes imprudentes,
16 mais comme des hommes sages, rachetant le temps, parce que les jours sont mauvais.
17 Ne soyez donc pas indiscrets, mais sachez discerner quelle est la volonté du Seigneur.

Les relations mutuelles

18 Et ne vous laissez point aller aux excès du vin, d’où naissent les dissolutions ; mais remplissez-vous du Saint-Esprit ;
19 vous entretenant de psaumes, d’hymnes et de cantiques spirituels, chantant et psalmodiant du fond de vos cœurs à la gloire du Seigneur ;
20 rendant grâces en tout temps et pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ ;
21 et vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Jésus -Christ.
22 Que les femmes soient soumises à leurs maris, comme au Seigneur ;
23 parce que le mari est le chef de la femme, comme Jésus -Christ est le chef de l’Église, qui est son corps, dont il est aussi le Sauveur.
24 Comme donc l’Église est soumise à Jésus -Christ, les femmes doivent aussi être soumises en tout à leurs maris.
25 Et vous, maris, aimez vos femmes, comme Jésus-Christ a aimé l’Église, et s’est livré lui-même à la mort pour elle ;
26 afin de la sanctifier, après l’avoir purifiée dans le baptême de l’eau par la parole de vie ;
27 pour la faire paraître devant lui pleine de gloire, n’ayant ni tache, ni ride, ni rien de semblable ; mais étant sainte et irrépréhensible.
28 Ainsi les maris doivent aimer leurs femmes comme leur propre corps. Celui qui aime sa femme, s’aime soi-même.
29 Car nul ne hait sa propre chair ; mais il la nourrit et l’entretient, comme Jésus -Christ fait à l’égard de l’Église ;
30 parce que nous sommes les membres de son corps, formés de sa chair et de ses os.
31 C’est pourquoi l’homme abandonnera son père et sa mère pour s’attacher à sa femme, et de deux qu’ils étaient ils deviendront une même chair.
32 Ce sacrement est grand, dis-je, en Jésus -Christ et en l’Église.
33 Que chacun de vous aime donc aussi sa femme comme lui-même, et que la femme craigne et respecte son mari.

Cette Bible est dans le domaine public.