×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Juges 6     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Juges 6
Nouvelle Bible Segond


Appel de Gédéon

1 Les Israélites firent ce qui déplaisait au SEIGNEUR ; le SEIGNEUR les livra à Madiân pour sept ans.
2 Madiân fit sentir son pouvoir à Israël. C’est à cause de Madiân que les Israélites aménagèrent dans les montagnes les crevasses, les grottes et les endroits escarpés.
3 Quand Israël avait semé, Madiân, Amalec et les fils de l’Orient l’attaquaient.
4 Ils dressaient leur camp contre lui, détruisaient la production du pays jusque vers Gaza et ne laissaient en Israël ni vivres, ni petit bétail, ni bœufs, ni ânes.
5 Quand ils se mettaient en campagne avec leurs troupeaux et leurs tentes, ils arrivaient comme une multitude de criquets : ils étaient innombrables, eux et leurs chameaux ; ils venaient dans le pays pour le ravager.
6 Israël fut très affaibli par Madiân, et les Israélites crièrent vers le SEIGNEUR .
7 Lorsque les Israélites crièrent vers le SEIGNEUR au sujet de Madiân,
8 le SEIGNEUR envoya un prophète aux Israélites. Il leur dit : Ainsi parle le SEIGNEUR, le Dieu d’Israël : Je vous ai fait monter d’Égypte et je vous ai fait sortir de la maison des esclaves.
9 Je vous ai délivrés de la main des Égyptiens et de la main de tous vos oppresseurs ; je les ai chassés devant vous et je vous ai donné leur pays.
10 Je vous ai dit : « Je suis le SEIGNEUR (YHWH), votre Dieu. Vous ne craindrez pas les dieux des Amorites dont vous habitez le pays. » Mais vous ne m’avez pas écouté.
11 Puis le messager du SEIGNEUR vint s’asseoir sous le térébinthe d’Ophra, qui appartenait à Joas l’Abiezrite. Gédéon, son fils, battait du froment au pressoir pour le mettre à l’abri de Madiân.
12 Le messager du SEIGNEUR lui apparut et lui dit : Le SEIGNEUR est avec toi, vaillant guerrier !
13 Gédéon lui dit : Pardon, mon seigneur, mais si le SEIGNEUR est avec nous, pourquoi tout cela nous est–il arrivé ? Où sont tous ses actes étonnants que nos pères nous racontent, quand ils disent : « Le SEIGNEUR ne nous a–t–il pas fait monter d’Égypte ? » Maintenant, le SEIGNEUR nous a délaissés, il nous a livrés à Madiân !
14 Le SEIGNEUR se tourna vers lui et dit : Va, avec cette force que tu as ; tu sauveras Israël de la main de Madiân ; n’est–ce pas moi qui t’envoie ?
15 Il lui répondit : Pardon, mon seigneur, mais avec quoi sauverais–je Israël ? Ma phratrie est la plus faible en Manassé, et je suis le plus petit dans ma famille !
16 Le SEIGNEUR lui dit : Je serai avec toi, et tu battras Madiân comme un seul homme.
17 Il lui répondit : Si j’ai trouvé grâce à tes yeux, je t’en prie, montre–moi par un signe que c’est bien toi qui me parles.
18 Ne bouge pas d’ici, je t’en prie, jusqu’à ce que je revienne auprès de toi, que j’apporte mon offrande et que je la dépose devant toi. Il dit : Je resterai jusqu’à ce que tu reviennes.
19 Gédéon alla préparer un chevreau et fit avec un épha de farine des pains sans levain. Il mit la viande dans une corbeille et le jus dans un pot, puis il les lui apporta sous le térébinthe.
20 Le messager de Dieu lui dit : Prends la viande et les pains sans levain, dépose–les sur ce rocher et répands le jus. Il fit ainsi.
21 Le messager du SEIGNEUR avança l’extrémité du bâton qu’il avait à la main et toucha la viande et les pains sans levain. Alors du rocher monta un feu qui dévora la viande et les pains sans levain. Et le messager du SEIGNEUR disparut de sa vue.
22 Gédéon vit que c’était le messager du SEIGNEUR . Alors Gédéon s’exclama : Ah ! Seigneur DIEU ! J’ai donc vu le messager du SEIGNEUR face à face !
23 Le SEIGNEUR lui dit : Sois tranquille, n’aie pas peur ; tu ne mourras pas.
24 Gédéon bâtit là un autel pour le SEIGNEUR et l’appela Adonaï–Shalom (« YHWH est tranquillité »). Il est encore à Ophra l’Abiezrite, jusqu’à ce jour.
25 Le soir même, le SEIGNEUR dit à Gédéon : Prends le taureau de ton père et un second taureau de sept ans. Tu raseras l’autel du Baal qui appartient à ton père et tu couperas le poteau cultuel (l’ashéra) qui est à côté.
26 Tu bâtiras ensuite selon les règles un autel pour le SEIGNEUR (YHWH), ton Dieu, sur le haut de ce lieu fortifié. Tu prendras le second taureau et tu offriras un holocauste, avec le bois du poteau cultuel que tu auras coupé.
27 Gédéon prit dix hommes parmi ses serviteurs et fit ce que le SEIGNEUR avait dit ; mais comme il craignait sa famille et les gens de la ville, il ne le fit pas de jour, il le fit de nuit.
28 Lorsque les gens de la ville se levèrent, de bon matin, l’autel du Baal était démoli ; le poteau cultuel qui était à côté avait été coupé, et le second taureau avait été offert en holocauste sur l’autel qui venait d’être bâti.
29 Ils se dirent l’un à l’autre : Qui a fait cela ? Ils s’informèrent, firent des recherches et conclurent : C’est Gédéon, fils de Joas, qui a fait cela !
30 Alors les gens de la ville dirent à Joas : Fais sortir ton fils, et qu’il meure, car il a démoli l’autel du Baal et coupé le poteau cultuel qui était à côté !
31 Joas répondit à tous ceux qui se tenaient près de lui : Est–ce à vous de défendre la cause du Baal ? Est–ce vous qui allez le sauver ? — Quiconque défendra la cause du Baal sera mis à mort avant le matin !— S’il est dieu, qu’il se défende lui–même, puisque c’est son autel qu’on a démoli !
32 En ce jour–là on donna à Gédéon le nom de Yeroub–Baal, en disant : Que le Baal se défende contre lui, puisque c’est son autel qu’il a démoli !
33 Tout Madiân, Amalec et les fils de l’Orient se rassemblèrent, passèrent le Jourdain et dressèrent leur camp dans la vallée de Jizréel.
34 Gédéon fut revêtu du souffle du SEIGNEUR ; il sonna de la trompe pour appeler Abiézer à sa suite.
35 Il envoya des messagers dans tout Manassé, pour l’appeler aussi à sa suite. Il envoya des messagers dans Aser, dans Zabulon et dans Nephtali, qui montèrent à leur rencontre.
36 Gédéon dit à Dieu : Si tu veux sauver Israël par moi, comme tu l’as dit,
37 je place une toison de laine sur l’aire ; s’il y a de la rosée sur la toison seule et que partout ailleurs le sol reste sec, je saurai que tu sauveras Israël par moi, comme tu l’as dit.
38 Il en fut ainsi. Le lendemain, il se leva de bon matin, pressa la toison et fit sortir la rosée de la toison, une pleine coupe d’eau.
39 Gédéon dit à Dieu : Ne te mets pas en colère contre moi, je t’en prie ; je ne parlerai plus que cette fois. Je voudrais procéder encore à une épreuve avec la toison : que la toison seule reste sèche et qu’il y ait de la rosée sur le sol partout ailleurs !
40 Dieu fit ainsi cette nuit–là. La toison seule resta sèche et il y eut de la rosée sur le sol partout ailleurs.

Texte de la Nouvelle Bible Segond
Copyright © Éditions Biblio.