×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  2 Samuel 3     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

2 Samuel 3
Nouvelle Bible Segond


Assassinat d’Abner

1 La guerre dura longtemps entre la maison de Saül et la maison de David. David devenait de plus en plus fort, et la maison de Saül allait en s’affaiblissant.
2 Des fils naquirent de David à Hébron. Son premier–né fut Amnon, d’Ahinoam la Jizréélite ;
3 le deuxième, Kiléab, d’Abigaïl, femme de Nabal, le Carmélite ; le troisième, Absalom, fils de Maaka, fille de Talmaï, roi de Gueshour ;
4 le quatrième, Adonias, fils de Hagguith ; le cinquième, Shephatia, fils d’Abital ;
5 et le sixième, Yitréam, d’Egla femme de David. Voilà ceux qui naquirent de David à Hébron.
6 Pendant la guerre entre la maison de Saül et la maison de David, Abner devint fort dans la maison de Saül.
7 Saül avait eu une concubine, nommée Ritspa, fille d’Aya. Or Ish–Bosheth dit à Abner : Pourquoi es–tu allé avec la concubine de mon père ?
8 Très fâché par les propos d’Ish–Bosheth, Abner répondit : Suis–je une tête de chien appartenant à Juda ? Aujourd’hui, j’agis avec fidélité envers la maison de Saül, ton père, envers ses frères et ses compagnons, je ne t’ai pas livré à David, et c’est aujourd’hui que tu me demandes des comptes pour une faute avec cette femme ?
9 Que Dieu me fasse ceci et qu’il y ajoute cela, si je n’agis pas envers David selon le serment que le SEIGNEUR a fait à David
10 de retirer la royauté à la maison de Saül et d’établir le trône de David sur Israël et sur Juda, depuis Dan jusqu’à Bersabée.
11 Ish–Bosheth n’osa pas répliquer un seul mot à Abner, parce qu’il avait peur de lui.
12 Abner envoya des messagers à David, pour lui dire de sa part : À qui appartient le pays ? Et encore : Conclus ton alliance avec moi, et je ferai en sorte que tout Israël se rallie à toi.
13 David répondit : D’accord ! Je conclurai une alliance avec toi. Je te demande une seule chose : ne parais pas en ma présence sans amener Mikal, fille de Saül.
14 David envoya des messagers à Ish–Bosheth, fils de Saül, pour lui dire : Donne–moi ma femme Mikal, avec qui je me suis fiancé pour cent prépuces de Philistins.
15 Ish–Bosheth l’envoya prendre chez son mari, Paltiel, fils de Laïsh ;
16 son mari la suivit jusqu’à Bahourim en pleurant. Alors Abner lui dit : Allez, rentre chez toi ! Et il rentra chez lui.
17 Abner adressa ce message aux anciens d’Israël : Vous avez toujours désiré avoir David comme roi ;
18 maintenant agissez, car le SEIGNEUR a dit de lui : « C’est par l’intermédiaire de David, mon serviteur, que je sauverai Israël, mon peuple, de la main des Philistins et de la main de tous ses ennemis. »
19 Abner parla aussi à Benjamin, et il se rendit à Hébron pour dire à David ce qu’avaient résolu Israël et toute la maison de Benjamin.
20 Abner arriva auprès de David, à Hébron, avec vingt hommes ; David donna un banquet pour Abner et pour les hommes qui étaient avec lui.
21 Abner dit à David : Je vais partir pour rassembler tout Israël sous ton autorité, ô roi, mon seigneur ; ils concluront une alliance avec toi, et tu régneras sur tout ce que tu désires. David laissa partir Abner, qui s’en alla en paix.
22 Les hommes de David et Joab revenaient d’une expédition, ramenant un grand butin. Abner n’était plus auprès de David à Hébron, car David l’avait laissé partir, et il s’en était allé en paix.
23 Lorsque arrivèrent Joab et toute l’armée qui était avec lui, on dit à Joab : Abner, fils de Ner, est venu auprès du roi, qui l’a laissé partir, et il s’en est allé en paix.
24 Joab se rendit chez le roi et dit : Qu’as–tu fait ? Abner est venu te voir ; pourquoi l’as–tu laissé partir et s’en aller librement ?
25 Tu connais Abner, fils de Ner ! C’est pour te duper qu’il est venu, pour connaître tes plans de campagne, pour savoir tout ce que tu fais.
26 Joab, après avoir quitté David, envoya sur les traces d’Abner des messagers qui le ramenèrent depuis la citerne de Sira, à l’insu de David.
27 Lorsque Abner fut de retour à Hébron, Joab l’attira à l’écart, à l’intérieur de la porte de la ville, pour lui parler tranquillement, et là il le tua d’un coup au ventre, pour venger le sang d’Asaël, son frère.
28 Quand David l’apprit, par la suite, il dit : Je suis pour toujours innocent, devant le SEIGNEUR, du sang d’Abner, fils de Ner, et mon règne l’est aussi.
29 Qu’il retombe sur la tête de Joab et sur toute sa famille ! Qu’il y ait toujours dans la maison de Joab quelqu’un qui soit atteint d’un écoulement génital ou de la « lèpre », ou qui manie le fuseau, ou qui tombe par l’épée, ou qui manque de pain !
30 — Joab et Abishaï, son frère, avaient tué Abner parce qu’il avait mis à mort Asaël, leur frère, dans la bataille de Gabaon.
31 David dit à Joab et à tout le peuple qui était avec lui : Déchirez vos vêtements, mettez un sac pour pagne et lamentez–vous sur Abner ! Puis le roi David se mit en marche derrière la civière.
32 On ensevelit Abner à Hébron. Le roi se mit à sangloter sur le tombeau d’Abner, et tout le peuple pleura.
33 Le roi entonna une complainte sur Abner ; il dit : Abner devait–il mourir comme meurt un fou ?
34 Tes mains n’étaient pas liées, ni tes pieds engagés dans des entraves de bronze ! Comme on tombe devant des injustes, ainsi tu es tombé. Alors tout le peuple pleura de nouveau sur Abner.
35 Tout le peuple pressait David de manger pendant qu’il faisait encore jour ; mais David fit ce serment : Que Dieu me fasse ceci et qu’il y ajoute cela, si je goûte du pain ou quoi que ce soit d’autre avant le coucher du soleil !
36 Cela fut remarqué et plut à tout le peuple ; tout ce que le roi faisait plaisait à tout le peuple.
37 Tout le peuple, tout Israël, sut ainsi, en ce jour–là, que ce n’était pas par ordre du roi qu’Abner, fils de Ner, avait été mis à mort.
38 Le roi dit aux gens de sa cour : Ne savez–vous pas qu’en ce jour un prince, un grand prince, est tombé en Israël ?
39 Aujourd’hui, je suis délicat, j’ai reçu l’onction royale ; et ces hommes, les fils de Tserouya, sont trop durs pour moi. Que le SEIGNEUR paie de retour celui qui fait le mal selon son mal !

Texte de la Nouvelle Bible Segond
Copyright © Éditions Biblio.