×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Louis Segond 1910 + Strongs (nouvelle édition)  / Actes 3.10  / strong 1611     

Actes 3.10
Louis Segond 1910 + Strongs (nouvelle édition)


Guérison d’un boiteux

1 Pierre et Jean montaient ensemble au temple, à l’heure de la prière : c’était la neuvième heure.
2 Il y avait un homme boiteux de naissance, qu’on portait et qu’on plaçait tous les jours à la porte du temple appelée la Belle, pour qu’il demandât l’aumône à ceux qui entraient dans le temple.
3 Cet homme, voyant Pierre et Jean qui allaient y entrer, leur demanda l’aumône.
4 Pierre, de même que Jean, fixa les yeux sur lui, et dit : Regarde-nous.
5 Et il les regardait attentivement, s’attendant à recevoir deux quelque chose.
6 Alors Pierre lui dit : Je n’ai ni argent, ni or ; mais ce que j’ai, je te le donne : au nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche.
7 Et le prenant par la main droite, il le fit lever . Au même instant, ses pieds et ses chevilles devinrent fermes ;
8 d’un saut il fut debout, et il se mit à marcher . Il entra avec eux dans le temple, marchant , sautant, et louant Dieu.
9 Tout le monde le vit marchant et louant Dieu.
10 Ils reconnaissaient que c’était celui qui était assis la Belle porte du temple pour demander l’aumône, et ils furent remplis d’étonnement et de surprise au sujet de ce qui lui était arrivé.
11 Comme il ne quittait pas Pierre et Jean, tout le peuple étonné accourut vers eux, au portique dit de Salomon.
12 Pierre, voyant cela, dit au peuple : Hommes Israélites, pourquoi vous étonnez-vous de cela Pourquoi avez-vous les regards fixés sur nous, comme si c’était par notre propre puissance ou par notre piété que nous eussions fait marcher cet homme
13 Le Dieu d’Abraham d’Isaac et de Jacob, le Dieu de nos pères, a glorifié son serviteur Jésus, que vous avez et renié devant Pilate, qui était d’avis qu’on le relâchât.
14 Vous avez le Saint et le Juste, et vous avez qu’on vous accordât la grâce d’un meurtrier.
15 Vous avez fait mourir le Prince de la vie, que Dieu a ressuscité des morts ; nous en sommes témoins.
16 C’est par la foi en son nom que son nom a raffermi celui que vous voyez et connaissez ; c’est la foi en lui qui a donné à cet homme cette entière guérison, en présence de vous tous.
17 Et maintenant, frères, je sais que vous avez agi par ignorance, ainsi que vos chefs.
18 Mais Dieu a accompli de la sorte ce qu’il avait annoncé d’avance par la bouche de tous ses prophètes, que son Christ devait souffrir.
19 Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur,
20 et qu’il envoie celui qui vous a été destiné, Jésus-Christ,
21 que le ciel doit recevoir jusqu’aux temps du rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes.
22 Moïse a dit : Le Seigneur votre Dieu vous suscitera d’entre vos frères un prophète comme moi ; vous lécouterez dans tout ce qu’il vous dira,
23 et quiconque n’écoutera pas ce prophète sera exterminé du milieu du peuple.
24 Tous les prophètes qui ont successivement parlé, depuis Samuel, ont aussi annoncé ces jours-là.
25 Vous êtes les fils des prophètes et de l’alliance que Dieu a traitée avec nos pères, en disant à Abraham : Toutes les familles de la terre seront bénies en ta postérité.
26 C’est à vous premièrement que Dieu, ayant suscité son serviteur, l’a envoyé pour vous bénir, en détournant chacun de vous de ses iniquités.

Code strong pour « ekstasis »

Strong numéro :1611 Parcourir le lexique
Mot original Origine du mot
ἔκστασις, εως, ἡ

Vient de 1839

Mot translittéré Entrée du TDNT

ekstasis

2:449,217

Prononciation phonétique Type de mot

(ek’-stas-is)   

Nom féminin

Définition :
  1. tout mouvement d’une chose depuis sa place, modification depuis son état, déplacement.
  2. un trouble de l’esprit par rapport à son état normal, aliénation de l’esprit, avec des réactions semblables à celles d’un lunatique ou à celles d’un homme qu’une émotion soudaine transporte comme s’il était hors de lui. Bien qu’il soit réveillé, son esprit quitte tout l’environnement, et il est entièrement fixé sur les choses divines, et ce qu’il perçoit avec ses yeux et ses oreilles lui est en réalité montré par Dieu.
  3. stupeur, l’état de celui qui selon l’importance ou la nouveauté d’un événement est rempli d’un mélange de crainte et d’émerveillement.
Traduit dans la Louis Segond 1910 par :

étonnement, trouble, surprise, extase ; 7

Concordance :

Marc 5.42
Aussitôt la jeune fille se leva , et se mit à marcher ; car elle avait douze ans. Et ils furent dans un grand étonnement 1611.

Marc 16.8
Elles sortirent du sépulcre et s’enfuirent . La peur et le trouble 1611 les avaient saisies; et elles ne dirent rien à personne, à cause de leur effroi .

Luc 5.26
Tous étaient dans l’étonnement 1611, et glorifiaient Dieu ; remplis de crainte, ils disaient : Nous avons vu aujourd’hui des choses étranges.

Actes 3.10
Ils reconnaissaient que c’était celui qui était assis   à la Belle porte du temple pour demander l’aumône, et ils furent remplis   d’étonnement et de surprise 1611 au sujet de ce qui lui était arrivé .

Actes 10.10
Il eut faim, et il voulut manger .  Pendant qu ’on lui préparait à manger, il tomba en extase 1611.

Actes 11.5
J ’étais dans la ville de Joppé, et, pendant que je priais  , je tombai en extase 1611 et j’eus une vision : un objet , semblable à une grande nappe attachée par les quatre coins, descendait du ciel et vint jusqu’à moi.

Actes 22.17
De retour à Jérusalem, comme je priais dans le temple, je fus ravi en extase 1611,


Cette Bible est dans le domaine public.