Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Louis Segond + Strongs  / 2 Samuel 2.13  / strong 1295     

2 Samuel 2.13
Louis Segond + Strongs


Sacre de David et d’Ish-Bosheth

1 Après cela, David consulta l’Éternel, en disant : Monterai-je dans une des villes de Juda L’Éternel lui répondit : Monte. David dit : Où monterai-je ? Et l’Éternel répondit : À Hébron.
2 David y monta, avec ses deux femmes, Achinoam de Jizreel, et Abigaïl de Carmel, femme de Nabal.
3 David fit aussi monter les gens qui étaient auprès de lui, chacun avec sa maison ; et ils habitèrent dans les villes d’Hébron.
4 Les hommes de Juda vinrent, et là ils oignirent David pour roi sur la maison de Juda. On informa David que c’étaient les gens de Jabès en Galaad qui avaient enterré Saül.
5 David envoya des messagers aux gens de Jabès en Galaad, pour leur dire : Soyez bénis de l’Éternel, puisque vous avez ainsi montré de la bienveillance envers Saül, votre maître, et que vous l’avez enterré.
6 Et maintenant, que l’Éternel use envers vous de bonté et de fidélité. Moi aussi je vous ferai du bien, parce que vous avez agi de la sorte.
7 Que vos mains se fortifient, et soyez de vaillants hommes ; car votre maître Saül est mort, et c’est moi que la maison de Juda a oint Pour roi sur elle.
8 Cependant Abner, fils de Ner, chef de l’armée de Saül, prit Isch-Boscheth, fils de Saül, et le fit passer à mahanaïm.
9 Il l’établit roi sur Galaad, sur les Gueschuriens, sur Jizreel, sur Ephraïm, sur Benjamin, sur tout Israël.
10 Isch-Boscheth, fils de Saül, était âgé de quarante ans, lorsqu’il devint roi d’Israël, et il régna deux ans. Il n’y eut que la maison de Juda qui resta attachée à David.
11 Le temps pendant lequel David régna à Hébron sur la maison de Juda fut de sept ans et six mois.
12 Abner, fils de Ner, et les gens d’Isch-Boscheth, fils de Saül, sortirent de Mahanaïm pour marcher sur Gabaon.
13 Joab, fils de Tseruja, et les gens de David, se mirent aussi en marche. Ils se rencontrèrent près de l’étang de Gabaon, et ils s’arrêtèrent les uns en deçà de l’étang, et les autres au delà.
14 Abner dit à Joab : Que ces jeunes gens se lèvent, et qu’ils se battent devant nous ! Joab répondit : Qu’ils se lèvent !
15 Ils se levèrent et s’avancèrent en nombre égal, douze pour Benjamin et pour Isch-Boscheth, fils de Saül, et douze des gens de David.
16 Chacun saisissant son adversaire par la tête lui enfonça son épée dans le flanc, et ils tombèrent tous ensemble. Et l’on donna à ce lieu, qui est près de Gabaon, le nom de Helkath-Hatsurim.
17 Il y eut en ce jour un combat très rude, dans lequel Abner et les hommes d’Israël furent battus par les gens de David.
18 Là se trouvaient les trois fils de Tseruja : Joab, Abischaï et Asaël. Asaël avait les pieds légers comme une gazelle des champs :
19 il poursuivit Abner, sans se détourner de lui pour aller à droite ou à gauche.
20 Abner regarda derrière lui, et dit : Est-ce toi, Asaël Et il répondit : C’est moi.
21 Abner lui dit : Tire à droite ou à gauche ; saisis-toi de l’un de ces jeunes gens, et prends sa dépouille. Mais Asaël ne voulut point se détourner de lui.
22 Abner dit encore à Asaël : Détourne-toi de moi ; pourquoi te frapperais-je et t’abattrais-je en terre comment ensuite lèverais-je le visage devant ton frère Joab
23 Et Asaël refusa de se détourner. Sur quoi Abner le frappa au ventre avec l’extrémité inférieure de sa lance, et la lance sortit par derrière. Il tomba et mourut sur place. Tous ceux qui arrivaient au lieuAsaël était tombé mort, s’y arrêtaient.
24 Joab et Abischaï poursuivirent Abner, et le soleil se couchait quand ils arrivèrent au coteau d’Amma, qui est en face de Guiach, sur le chemin du désert de Gabaon.
25 Les fils de Benjamin se rallièrent à la suite d’Abner et formèrent un corps, et ils s’arrêtèrent au sommet d’une colline.
26 Abner appela Joab, et dit : L’épée dévorera-t-elle toujours Ne sais-tu pas qu’il y aura de l’amertume à la fin Jusques à quand tarderas-tu à dire au peuple de ne plus poursuivre ses frères
27 Joab répondit : Dieu est vivant ! si tu n’eusses parlé, le peuple n’aurait pas cessé avant le matin de poursuivre ses frères.
28 Et Joab sonna de la trompette, et tout le peuple s’arrêta ; ils ne poursuivirent Plus Israël, et ils ne continuèrent pas à se battre.
29 Abner et ses gens marchèrent toute la nuit dans la plaine ; ils passèrent le Jourdain, traversèrent en entier le Bithron, et arrivèrent à Mahanaïm.
30 Joab revint de la poursuite d’Abner, et rassembla tout le peuple ; il manquait dix-neuf hommes des gens de David, et Asaël.
31 Mais les gens de David avaient frappé à mort trois cent soixante hommes parmi ceux de Benjamin et d’Abner.
32 Ils emportèrent Asaël, et l’enterrèrent dans le sépulcre de son père à Bethléhem. Joab et ses gens marchèrent toute la nuit, et le jour paraissait quand ils furent à Hébron.

Code strong pour « berekah »

Strong numéro : 1295 Parcourir le lexique
Mot original Origine du mot
בְּרֵכָה

Vient de 01288

Mot translittéré Entrée du TWOT

berekah

$TWOT

Prononciation phonétique Type de mot

(ber-ay-kaw’)   

Nom féminin

Définition :
  1. mare, étang, réservoir à poissons
Traduit dans la Louis Segond par :

Étang 16, réservoir 1 ; 17

Concordance :

2 Samuel 2.13
Joab, fils de Tseruja, et les gens de David, se mirent aussi en marche . Ils se rencontrèrent près de l’étang de Gabaon, et ils s’arrêtèrent les uns en deçà de l’étang, et les autres au delà.

2 Samuel 4.12
Et David ordonna à ses gens de les tuer ; ils leur coupèrent les mains et les pieds, et les pendirent au bord de l’étang d’Hébron. Ils prirent ensuite la tête d’Isch-Boscheth, et l’enterrèrent dans le sépulcre d’Abner à Hébron.

1 Rois 22.38
Lorsqu’on lava le char à l’étang de Samarie, les chiens léchèrent   le sang d’Achab, et les prostituées s’y baignèrent , selon la parole que l’Éternel avait prononcée  .

2 Rois 18.17
Le roi d’Assyrie envoya de Lakis à Jérusalem, vers le roi Ezéchias, Tharthan, Rab-Saris et Rabschaké avec une puissante armée. Ils montèrent , et ils arrivèrent à Jérusalem. Lorsqu’ils furent montés et arrivés , ils s’arrêtèrent à l’aqueduc de l’étang supérieur, sur le chemin du champ du foulon .

2 Rois 20.20
Le reste des actions d’Ezéchias, tous ses exploits, et comment il fit l’étang et l’aqueduc, et amena les eaux dans la ville, cela n’est-il pas écrit dans le livre des Chroniques des rois de Juda ?

Néhémie 2.14
Je passai près de la porte de la source et de l’étang du roi, et il n’y avait point de place par où pût passer la bête qui était sous moi.

Néhémie 3.15
Schallum, fils de Col-Hozé, chef du district de Mitspa, répara la porte de la source. Il la bâtit , la couvrit , et en posa les battants , les verrous et les barres. Il fit de plus le mur de l’étang de Siloé, près du jardin du roi, jusqu’aux degrés qui descendent de la cité de David.

Néhémie 3.16
Après lui Néhémie, fils d’Azbuk, chef de la moitié du district de Beth-Tsur, travailla aux réparations jusque vis-à-vis des sépulcres de David, jusqu’à l’étang qui avait été construit  , et jusqu’à la maison des héros.

Ecclésiaste 2.6
je me créai des étangs , pour arroser la forêt où croissaient   les arbres.

Cantique 7.4
(7.5) Ton cou est comme une tour d’ivoire ; Tes yeux sont comme les étangs de Hesbon, Près de la porte de Bath-Rabbim ; Ton nez est comme la tour du Liban, Qui regarde du côté de Damas.

Esaïe 7.3
Alors l’Éternel dit à Ésaïe : Va à la rencontre d’Achaz, toi et Schear-Jaschub, ton fils, vers l’extrémité de l’aqueduc de l’étang supérieur, sur la route du champ du foulon .

Esaïe 22.9
Vous regardez les brèches nombreuses faites à la ville de David, Et vous retenez les eaux de l’étang inférieur.

Esaïe 22.11
Vous faites un réservoir entre les deux murs, Pour les eaux de l’ancien étang . Mais vous ne regardez pas vers celui qui a voulu ces choses, Vous ne voyez pas celui qui les a préparées   de loin.

Esaïe 36.2
Et le roi d’Assyrie envoya de Lakis à Jérusalem, vers le roi Ezéchias, Rabschaké avec une puissante armée. Rabschaké s’arrêta à l’aqueduc de l’étang supérieur, sur le chemin du champ du foulon .

Nahum 2.8
(2.9) Ninive était jadis comme un réservoir plein d’eau.... Les voilà qui fuient .... Arrêtez ! arrêtez !... Mais nul ne se retourne ....


Cette Bible est dans le domaine public.