Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Lausanne  / Actes 4.28     

Actes 4.28
Lausanne


Arrestation de Pierre et de Jean

1 Mais comme ils parlaient au peuple, les sacrificateurs et le chef militaire du lieu sacré et les sadducéens arrivèrent à eux,
2 étant fort en peine de ce qu’ils enseignaient le peuple et annonçaient en Jésus le relèvement d’entre les morts.
3 Et ils jetèrent les mains sur eux et les firent garder jusqu’au lendemain, car c’était déjà le soir.
4 Cependant, beaucoup de ceux qui avaient entendu la parole, crurent ; et le nombre des hommes s’éleva à cinq mille environ.
5 Or il arriva que le lendemain, leurs magistrats, soit anciens soit scribes,
6 s’assemblèrent à Jérusalem, avec Anne souverain sacrificateur, et Caïphe, et Jean, et Alexandre, et tous ceux qui étaient de la race des principaux sacrificateurs.
7 Et les ayant placés au milieu [d’eux], ils leur demandèrent : Par quelle puissance ou par quel nom avez-vous fait cela, vous ?
8 Alors Pierre, rempli d’Esprit saint, leur dit : Magistrats du peuple et anciens d’Israël,
9 puisque nous sommes aujourd’hui examinés au sujet du bien qui a été fait à un homme malade, [pour savoir] par qui il a été sauvé,
10 qu’il soit notoire à vous tous et à tout le peuple d’Israël, que c’est par le nom de Jésus-Christ le Nazaréen, lui que vous avez crucifié [et] que Dieu a réveillé d’entre les morts. C’est par lui que cet homme se présente devant vous plein de santé.
11 Ce [Jésus] est la pierre qui a été méprisée par vous les édificateurs et qui est devenue la tête de l’angle.
12 Et il n’y a point de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom, donné parmi les hommes, par lequel il nous faille être sauvés.
13 Alors, voyant l’assurance de Pierre et de Jean, et s’étant aperçus que c’étaient des hommes sans instruction et du commun, ils étaient dans l’étonnement, et ils les reconnaissaient pour avoir été avec Jésus.
14 Et voyant là, debout avec eux, l’homme qui avait été guéri, ils n’avaient rien à répliquer.
15 Et ayant ordonné qu’ils se retirassent du conseil, ils conféraient entre eux,
16 disant : Que ferons-nous à ces hommes-ci ? car un signe notoire a été fait par leur moyen, cela est manifeste à tous les habitants de Jérusalem, et nous ne pouvons le nier.
17 Mais afin qu’il ne se divulgue pas davantage parmi le peuple, défendons-leur avec de grandes menaces de parler encore en ce nom-là, à qui que ce soit. —”
18 Et les ayant appelés, ils leur enjoignirent de ne parler ni d’enseigner en aucune sorte, au nom de Jésus. —”
19 Mais Pierre et Jean, répondant, leur dirent : Jugez s’il est juste, devant Dieu, de vous écouter plutôt que Dieu :
20 car nous ne pouvons pas ne point parler des choses que nous avons vues et entendues. —”
21 Mais eux, en y joignant des menaces, les relâchèrent, ne trouvant pas le moyen de les punir, à cause du peuple ; parce que tous glorifiaient Dieu de ce qui était arrivé,
22 car l’homme sur lequel s’était fait ce signe miraculeux de guérison, avait plus de quarante ans.
23 Après qu’ils eurent été relâchés, ils allèrent vers les leurs, et rapportèrent tout ce que les principaux sacrificateurs et les anciens leur avaient dit.
24 Ce qu’ayant entendu, ils élevèrent d’un commun accord leur voix à Dieu et dirent : Ô Souverain tu es le Dieu qui as fait le ciel et la terre et la mer et toutes les choses qui y sont ;
25 qui as dit par la bouche de David ton serviteur{Ou enfant.} « Pourquoi les nations ont-elles frémi et les peuples ont-ils projeté des choses vaines ?
26 Les rois de la terre se sont présentés, et les magistrats se sont rassemblés contre le Seigneur et contre son Christ (son Oint). »
27 En, effet, contre ton saint serviteur{Ou enfant.} Jésus que tu as oint, se sont vraiment assemblés Hérode et Ponce Pilate avec les nations et les peuples d’Israël,
28 pour faire les choses que ta main et ton conseil avaient d’avance déterminé devoir arriver.
29 Et maintenant, Seigneur, considère leurs menaces, et donne à tes esclaves d’annoncer ta parole avec toute assurance,
30 en étendant ta main pour guérir et afin qu’il se fasse des signes et des miracles, par le nom de ton saint serviteur{Ou enfant.} Jésus.
31 Et quand ils eurent prié, le lieu où ils étaient assemblés trembla ; et ils furent tous remplis d’Esprit saint. Et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance.

Solidarité des croyants

32 Or la multitude de ceux qui avaient cru était un seul cœur et une seule âme ; et pas un d’eux ne disait qu’aucun de ses biens lui appartînt en propre ; mais toutes choses étaient communes entre eux.
33 Et les Envoyés rendaient témoignage avec une grande puissance au relèvement du Seigneur Jésus, et une grande grâce était sur eux tous ;
34 car il n’y avait aucun indigent parmi eux ; car tous ceux qui étaient possesseurs de terres ou de maisons, faisant des ventes, apportaient le prix des choses vendues
35 et le mettaient aux pieds des Envoyés ; et on le distribuait à chacun selon qu’il en avait besoin.
36 Or Joses, surnommé par les Envoyés Barnabas (ce qui se traduit, Fils de consolation), Lévite, cyprien d’origine, qui avait un champ,
37 l’ayant vendu, en apporta la valeur, et la mit aux pieds des Envoyés.

Cette Bible est dans le domaine public.