×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Lausanne  / Actes 18     

Actes 18
Lausanne


L’Évangile à Corinthe

1 Après cela, Paul étant parti d’Athènes, se rendit à Corinthe.
2 Et ayant trouvé un Juif du nom d’Aquilas, originaire du Pont, récemment arrivé d’Italie et Priscilla sa femme, parce que Claude avait ordonné que tous les Juifs sortissent de Rome, il alla à eux ;
3 et parce qu’ils étaient de même métier, il demeura chez eux et il travaillait ; car de leur métier, ils étaient faiseurs de tentes.
4 Or il discourait dans la congrégation, chaque sabbat, et persuadait Juifs et Grecs.
5 Et quand Silas et Timothée furent descendus de la Macédoine, Paul était pressé par l’Esprit, rendant témoignage aux Juifs du Christ, Jésus.
6 Et comme ils résistaient et qu’ils blasphémaient, ayant secoué ses vêtements, il leur dit : Votre sang est sur votre tête, moi j’en suis pur ; dès maintenant j’irai vers les nations. —”
7 Et étant parti de là, il alla dans la maison d’un nommé Justus, qui rendait culte à Dieu, [et] dont la maison était attenante à la congrégation.
8 Et Crispus, le chef de la congrégation, crut le Seigneur avec toute sa maison, et beaucoup de Corinthiens l’entendant, croyaient et étaient baptisés{Ou se faisaient baptiser.}
9 Et pendant la nuit, le Seigneur dit à Paul par le moyen d’une vision : Ne crains point, mais parle et ne te tais pas, parce que je suis avec toi ;
10 et nul ne t’attaquera jusqu’à te maltraiter, parce que j’ai un peuple nombreux dans cette ville. —”
11 Il y resta donc un an et six mois, enseignant au milieu d’eux la parole de Dieu.
12 Or pendant que Gallion était proconsul de l’Achaïe, les Juifs s’élevèrent d’un commun accord contre Paul, et l’amenèrent devant le tribunal,
13 disant : Celui-ci persuade les hommes de rendre à Dieu un culte contraire à la loi.
14 Et comme Paul allait ouvrir la bouche, Gallion dit aux Juifs : S’il s’agissait de quelque injustice ou de quelque méchante fourberie, ô Juifs, je vous soutiendrais comme de raison ;
15 mais s’il est question d’une doctrine{Grec parole.} et de noms, et d’une loi qui vous soit propre, voyez vous-mêmes, car je ne veux pas, moi, être juge de ces choses. —”
16 Et il les chassa du tribunal.
17 Et tous les Grecs ayant saisi Sosthènes, le chef de la congrégation, ils le frappaient devant le tribunal, et Gallion ne se mettait en peine d’aucune de ces choses.
18 Paul étant encore resté un assez grand nombre de jours, prit congé des frères et mit à la voile pour la Syrie, ayant avec lui Priscilla et Aquilas, après qu’il se fut fait raser la tête à Cenchrée, car il était sous un vœu.
19 Puis il arriva à Éphèse, et les y laissa ; et pour lui, étant entré dans la congrégation, il s’entretint avec les Juifs.
20 Et ceux-ci le priant de demeurer plus longtemps auprès d’eux, il n’y consentit pas ;
21 mais il prit congé d’eux, disant : Il faut absolument que je fasse la fête prochaine à Jérusalem, mais je reviendrai encore vers vous, si Dieu le veut. Et il démarra d’Éphèse.
22 Et quand il eut débarqué à Césarée, étant monté [à Jérusalem] et ayant salué l’assemblée, il descendit à Antioche,

Troisième voyage missionnaire

L’Évangile à Éphèse

23 et après y avoir passé quelque temps, il partit, et parcourut successivement le pays de Galatie et la Phrygie, affermissant tous les disciples.
24 Or un Juif, du nom d’Apollos, alexandrin d’origine, homme éloquent et puissant dans les Écritures, arriva à Éphèse.
25 Il avait été instruit dans le chemin du Seigneur ; et, d’esprit fervent, il annonçait et enseignait avec exactitude ce qui regarde le Seigneur, quoiqu’il ne connût que le baptême de Jean.
26 Il commença donc à parler avec assurance dans la congrégation. Et quand Aquilas et Priscilla l’eurent entendu, ils le prirent avec eux, et lui exposèrent plus exactement le chemin de Dieu.
27 Et comme il voulait passer en Achaïe, les frères écrivirent aux disciples pour les engager à l’accueillir. Quand il fut arrivé, il fut, par le moyen de la grâce, très utile à ceux qui avaient cru{Ou à ceux qui avaient cru par le moyen de la grâce.}
28 car il réfutait publiquement les Juifs sans relâche, démontrant par les Écritures que le Christ, c’est Jésus.

Cette Bible est dans le domaine public.