×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  1 Samuel 21     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

1 Samuel 21
Segond « Colombe »


1 David se leva et s’en alla, et Jonathan rentra dans la ville.

Fuite de David à Nob et à Gath

2 David se rendit à Nob, vers le sacrificateur Ahimélek, qui accourut en tremblant au-devant de lui et lui dit : Pourquoi es-tu seul et n’y a-t-il personne avec toi
3 David répondit au sacrificateur Ahimélek : Le roi m’a donné un ordre et m’a dit : Que personne ne sache rien de l’affaire pour laquelle je t’envoie et de l’ordre que je t’ai donné. J’ai fait connaître tel et tel endroit (pour un rendez-vous) à mes jeunes gens.
4 Maintenant qu’as-tu sous la main ? Donne-moi cinq pains ou ce qui se trouvera.
5 Le sacrificateur répondit à David : Je n’ai pas de pain ordinaire sous la main, mais il y a du pain consacré, si du moins tes jeunes gens se sont abstenus de femmes
6 David répondit au sacrificateur : Toute femme nous est interdite comme auparavant quand je partais en guerre. Les armes de mes jeunes gens sont consacrées, et si c’est un acte profane, il sera du moins consacré aujourd’hui par les armes.
7 Alors le sacrificateur lui donna du (pain) consacré, car il n’y avait là d’autre pain que du pain de proposition, qu’on retire de devant l’Éternel pour le remplacer par du pain chaud le jour où on le reprend.
8 Là, ce même jour, un homme d’entre les serviteurs de Saül se trouvait retenu devant l’Éternel ; c’était un Édomite nommé Doëg, le plus important des bergers de Saül.
9 David dit à Ahimélek : N’as-tu pas sous la main une lance ou une épée ? Car je n’ai pris avec moi ni mon épée ni mes armes, parce que l’affaire du roi était pressante.
10 Le sacrificateur répondit : Voici l’épée du Philistin Goliath, que tu as tué dans la vallée de Éla ; elle est enveloppée dans un vêtement derrière l’éphod ; si tu veux la prendre, prends-la, car il n’y en a point d’autre ici. David dit : Il n’y en a point de pareille, donne-la moi.
11 David se leva et prit la fuite le même jour devant Saül. Il arriva chez Akich, roi de Gath.
12 Les serviteurs d’Akich lui dirent : N’est-ce pas là David, roi du pays ? N’est-ce pas celui pour qui l’on entonnait en dansant : Saül a frappé ses mille, —
Et David ses dix mille.
13 David prit à cœur ces paroles et il eut une grande crainte d’Akich, roi de Gath.
14 Il contrefit l’insensé sous leurs yeux et fit des extravagances parmi eux ; il faisait des marques sur les battants des portes et laissait couler sa salive sur sa barbe.
15 Akich dit à ses serviteurs : Vous voyez bien que cet homme est fou ; pourquoi me l’amenez-vous
16 Est-ce que je manque de fous pour que vous m’ameniez celui-ci faire ses folies devant moi ? Celui-ci va-t-il entrer dans ma maison ?

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.