×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Jérémie 22     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Jérémie 22
Segond « Colombe »


Oracles contre les derniers rois de Juda

1 Ainsi parle l’Éternel : Descends dans la maison du roi de Juda, et là prononce cette parole.
2 Tu diras : Écoute la parole de l’Éternel, roi de Juda, qui es assis sur le trône de David, toi, tes serviteurs et ton peuple, qui entrez pas ces portes
3 Ainsi parle l’Éternel : Pratiquez le droit et la justice ; délivrez des mains de l’oppresseur celui qui est exploité ; ne maltraitez pas l’immigrant, l’orphelin et la veuve ; n’usez pas de violence et ne répandez pas de sang innocent dans ce lieu.
4 Car si vraiment vous agissez selon cette parole, les rois assis sur le trône de David entreront par les portes de cette maison, montés sur des chars et sur des chevaux, eux, leurs serviteurs et leur peuple.
5 Mais si vous n’écoutez pas ces paroles, je le jure par moi-même, — oracle de l’Éternel —, cette maison deviendra une ruine.
6 Car ainsi parle l’Éternel sur la maison du roi de Juda :
Tu es pour moi comme Galaad,
Comme le sommet du Liban ;
Mais certes, je ferai de toi un désert,
Une ville sans habitants.
7 Je désigne contre toi des destructeurs,
Chacun avec ses armes ;
Ils couperont tes plus beaux cèdres
Et les feront tomber dans le feu.
8 Des nations nombreuses passeront près de cette ville
Et se diront l’une à l’autre :
Pourquoi l’Éternel a-t-il ainsi traité cette grande ville ?
9 Et l’on répondra :
Parce qu’ils ont abandonné
L’alliance de l’Éternel, leur Dieu,
Parce qu’ils se sont prosternés devant d’autres dieux et leur ont rendu un culte.
10 Ne pleurez pas celui qui est mort
Et ne le plaignez pas ;
Pleurez, pleurez celui qui s’en va,
Car il ne reviendra plus,
Il ne reverra plus le pays de sa naissance.
11 Car ainsi parle l’Éternel
Sur Challoum, fils de Josias, roi de Juda,
Qui régnait à la place de Josias, son père,
Et qui est sorti de ce lieu :
Il n’y reviendra plus ;
12 Mais il mourra dans le lieu où on l’a déporté
Et il ne verra plus ce pays.
13 Malheur à celui qui bâtit sa maison en dépit de la justice,
Et ses chambres hautes en dépit du droit ;
Qui fait travailler son prochain pour rien,
Sans lui donner son salaire ;
14 Qui dit : Je me bâtirai une maison de (vastes) dimensions
Et des chambres spacieuses ;
Et qui s’y fait percer des fenêtres,
La lambrisse de cèdre
Et l’enduit de couleur rouge !
15 Est-ce que tu règnes, parce que tu as de la passion pour le cèdre ?
Ton père ne mangeait-il pas, ne buvait-il pas ?
Mais il pratiquait le droit et la justice,
De la sorte (tout allait) bien pour lui ;
16 Il jugeait la cause du malheureux et du pauvre,
De la sorte (tout allait) bien pour lui ;
N’est-ce pas là me connaître ?
— Oracle de l’Éternel.
17 Mais tu n’as des yeux et un cœur
Que pour ton intérêt,
Pour répandre le sang de l’innocent
Et pour exercer une oppression écrasante.
18 C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel
Sur Yehoyaqim, fils de Josias, roi de Juda :
On ne lui fera pas de funérailles, en disant :
Hélas, mon frère ! hélas (mes) sœurs !
On ne lui fera pas de funérailles, en disant :
Hélas, seigneur, hélas, sa majesté !
19 Il aura la sépulture d’un âne,
Il sera traîné et jeté hors des portes de Jérusalem.
20 Monte sur le Liban et crie !
Donne de la voix sur le Basan !
Crie du haut d’Abarim !
Car tous ceux qui t’aimaient sont brisés.
21 Je t’ai parlé dans le temps de ton insouciance ;
Tu disais : Je n’écouterai pas.
Telle est ta conduite depuis ta jeunesse ;
Tu n’as pas écouté ma voix.
22 Tous tes bergers seront la pâture du vent,
Et ceux qui t’aiment iront en captivité ;
C’est alors que tu seras dans la honte, dans la confusion,
À cause de toute ta méchanceté.
23 Toi qui habites sur le Liban
Qui as ton nid dans les cèdres,
Combien tu gémiras quand les douleurs t’atteindront,
Les convulsions, comme celles d’une femme qui accouche !
24 Je suis vivant !
— Oracle de l’Éternel —,
Quand Koniahou, fils de Yehoyaqim, roi de Juda serait
Une bague à ma main droite,
Je t’arracherais de là.
25 Je te livrerai entre les mains de ceux qui en veulent à ta vie,
Entre les mains de ceux devant qui tu trembles,
Entre les mains de Neboukadnetsar, roi de Babylone,
Entre les mains des Chaldéens.
26 Je vous jetterai, toi et ta mère qui t’a enfanté,
Dans cet autre pays où vous n’êtes pas nés,
Et là vous mourrez ;
27 Mais dans le pays où ils porteront leur désir pour y retourner,
Ils ne retourneront pas.
28 — Est-il donc une image méprisable et brisée, ce Koniahou ?
Est-il un objet qu’on n’apprécie pas ?
Pourquoi sont-ils jetés, lui et sa descendance,
Lancés dans un pays qu’ils ne connaissent pas ?
29 — Terre, terre, terre,
Écoute la parole de l’Éternel !
30 Ainsi parle l’Éternel :
Inscrivez cet homme comme privé d’enfants,
Comme un homme qui ne réussit rien dans son existence,
Car de sa descendance, nul ne réussira
À s’asseoir sur le trône de David
Et à dominer sur Juda.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.