×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  2 Samuel 2     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

2 Samuel 2
Segond « Colombe »


Sacre de David et d’Ish-Bosheth

1 Après cela voici ce qui arriva : David consulta l’Éternel en disant : Monterai-je dans une des villes de Juda ? L’Éternel lui répondit : Monte. David dit : Où monterai-je ? Et l’Éternel répondit : À Hébron.
2 David y monta, ainsi que ses deux femmes, Ahinoam de Jizréel, et Abigaïl, femme de Nabal de Karmel.
3 David fit aussi monter les hommes qui étaient auprès de lui, chacun avec sa famille ; ils habitèrent dans les villes d’Hébron.
4 Les hommes de Juda vinrent et là ils donnèrent l’onction à David comme roi sur la maison de Juda.
On fit un rapport à David selon lequel les hommes de Yabéch en Galaad avaient enseveli Saül.
5 David envoya des messagers aux gens de Yabéch en Galaad pour leur dire : Soyez bénis de l’Éternel, puisque vous avez de la sorte usé de bienveillance envers Saül, votre seigneur, et que vous l’avez enseveli.
6 À présent, que l’Éternel use envers vous de bienveillance et de fidélité ! Moi aussi je vous ferai du bien, parce que vous avez agi de la sorte.
7 Que vos mains se fortifient, et soyez de vaillants hommes ; car Saül votre seigneur est mort, et c’est moi que la maison de Juda a oint pour roi sur elle.
8 Cependant Abner, fils de Ner, chef de l’armée de Saül, prit Ich-Bocheth, fils de Saül, et le fit passer à Mahanaïm.
9 Il l’établit roi sur Galaad, sur les Achourites, sur Jizréel, sur Éphraïm, sur Benjamin, sur tout Israël.
10 Ich-Bocheth, fils de Saül, était âgé de quarante ans lorsqu’il devint roi d’Israël et il régna deux ans ; mais la maison de Juda s’était ralliée à David.
11 Le temps pendant lequel David régna à Hébron sur la maison de Juda fut de sept ans et six mois.
12 Abner, fils de Ner, et les serviteurs d’Ich-Bocheth, fils de Saül, sortirent de Mahanaïm en direction de Gabaon.
13 Joab, fils de Tserouya, et les serviteurs de David, se mirent aussi en marche. Ils se rencontrèrent tous ensemble près de l’étang de Gabaon et restèrent les uns en deçà de l’étang et les autres au-delà.
14 Abner dit à Joab : Que ces jeunes gens se lèvent et qu’ils se mesurent devant nous ! Joab répondit : Qu’ils se lèvent
15 Ils se levèrent et s’avancèrent en nombre (égal), douze pour Benjamin et pour Ich-Bocheth, fils de Saül, et douze des serviteurs de David.
16 Chacun saisissant son adversaire par la tête (lui enfonça) son épée dans le flanc, et ils tombèrent tous ensemble. Et l’on donna à cet endroit de Gabaon le nom de Helqath-Hatsourim.
17 Il y eut alors en ce jour une bataille extrêmement rude, dans laquelle Abner et les hommes d’Israël furent battus par les serviteurs de David.
18 Là se trouvaient les trois fils de Tserouya : Joab, Abichaï et Asaël. Asaël avait les pieds légers comme une gazelle de la campagne
19 il poursuivit Abner, sans se détourner de lui pour aller à droite ou à gauche.
20 Abner se retourna et dit : Est-ce toi, Asaël ? Il répondit : C’est moi.
21 Abner lui dit : Dirige-toi à droite ou à gauche ; saisis-toi de l’un de ces jeunes gens et prends sa dépouille. Mais Asaël ne voulut pas s’écarter de lui.
22 Abner dit encore à Asaël : Écarte-toi de moi ; pourquoi te frapperais-je (et t’abattrais-je) à terre ? Comment ensuite pourrais-je regarder en face ton frère Joab
23 Mais Asaël refusa de s’écarter. Sur quoi Abner le frappa au ventre avec l’extrémité inférieure de sa lance, et la lance sortit par derrière. Il tomba et mourut sur place. Tous ceux qui arrivaient à l’endroit où Asaël était tombé mort, s’y arrêtaient.
24 Joab et Abichaï poursuivirent Abner, et le soleil se couchait quand ils arrivèrent au coteau d’Amma, qui est en face de Guiah, sur le chemin du désert de Gabaon.
25 Les fils de Benjamin se rassemblèrent derrière Abner, formèrent une troupe et s’arrêtèrent au sommet d’une colline.
26 Abner appela Joab et dit : L’épée dévorera-t-elle toujours ? Ne sais-tu pas que cela finira par de l’amertume ? Jusques à quand resteras-tu sans dire au peuple de ne plus poursuivre ses frères
27 Joab répondit : Dieu est vivant ! Si tu n’avais point parlé, le peuple aurait rompu (le combat) au matin, chacun laissant son frère.
28 Joab sonna du cor, et tout le peuple s’arrêta ; ils ne poursuivirent plus Israël et ne continuèrent plus à se battre.
29 Abner et ses hommes marchèrent toute la nuit dans la Araba ; ils passèrent le Jourdain, traversèrent en entier le Bitrôn et arrivèrent à Mahanaïm.
30 Joab revint de la poursuite d’Abner et rassembla tout le peuple ; il manquait dix-neuf hommes des serviteurs de David, et Asaël.
31 Mais les gens de David avaient frappé à mort trois cent soixante hommes parmi ceux de Benjamin et d’Abner.
32 Ils emportèrent Asaël et l’(ensevelirent) dans la tombe de son père à Bethléhem. Joab et ses hommes marchèrent toute la nuit, et (ils arrivèrent) à Hébron comme la lumière (paraissait).

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.