×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Découvrement 7     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Découvrement 7
André Chouraqui


Quatre messagers

1 Après cela je vois quatre messagers debout aux quatre coins de la terre. Ils maîtrisent les quatre vents de la terre, pour que le vent ne puisse souffler sur la terre, ni sur la mer, ni sur tout arbre.
2 Je vois un autre messager. Il vient du soleil levant. Il a le sceau d’Elohîms, le Vivant. Il crie d’une grande voix aux quatre messagers à qui il avait été donné de nuire à la terre et à la mer. Il dit :
3 « Ne nuisez pas à la terre, à la mer ni aux arbres, jusqu’à ce que nous ayons marqué d’un sceau au front les serviteurs de notre Elohîms. »
4 J’entends le nombre des marqués du sceau : cent quarante-quatre mille marqués du sceau, de toutes les tribus des Benéi Israël.
5 De la tribu de Iehouda, douze mille marqués du sceau. De la tribu de Reoubén, douze mille. De la tribu de Gad, douze mille.
6 De la tribu d’Ashér, douze mille. De la tribu de Naphtali, douze mille. De la tribu de Menashè, douze mille.
7 De la tribu de Shim’ôn, douze mille. De la tribu de Lévi, douze mille. De la tribu d’Issaskhar, douze mille.
8 De la tribu de Zebouloun, douze mille. De la tribu de Iosseph, douze mille. De la tribu de Biniamîn, douze mille marqués du sceau.
9 Après cela je vois. Voici, une foule nombreuse que nul ne peut dénombrer, de toutes les nations, tribus, peuples, langues, debout en face du trône et en face de l’agneau, vêtus de robes blanches, des palmes dans leurs mains.
10 Ils crient à voix forte et disent : « Le salut à notre Elohîms, celui qui est assis sur le trône, et à l’agneau. »
11 Tous les messagers sont debout autour du trône et des Anciens et des quatre Vivants. Ils tombent devant le trône sur leurs faces ; ils se prosternent devant Elohîms
12 et disent : « Amén, bénédiction, gloire, sagesse, grâce, splendeur, dynamisme et force à notre Elohîms, pour les pérennités de pérennités. Amén. »
13 Un des Anciens parle et me dit : « Vêtus de robes blanches, qui sont-ils, d’où viennent-ils ? »
14 Je lui dis : « Mon Adôn, tu le sais ! » Il me dit : « Ce sont les venants du grand tourment. Ils ont lavé leurs robes et les ont blanchies dans le sang de l’agneau.
15 À cause de cela, ils sont en face du trône d’Elohîms, ils le servent jour et nuit dans son sanctuaire. Celui qui est assis sur le trône dresse sa tente sur eux.
16 Ils n’ont plus faim, ils n’ont plus soif ; il ne tombe plus sur eux, le soleil ni toute ardeur,
17 parce que l’agneau, au milieu du trône, les pâture et les conduit aux sources d’eau de la vie. Elohïms essuie toute larme de leurs yeux. »

Cette Bible est dans le domaine public.