Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Introduction à Joël
La Bible Louis Segond

(Osée 6.1-3, Hébreux 12.10-11, Apocalypse 21.3-6).

Ce livre a pour titre « Joël », nom qui signifie « son Dieu est l’Éternel ». Le premier verset ne nous apprend rien sur la personne et l’époque du prophète. Ce dernier apporta à Israël un message portant sur le thème du jour où le Seigneur manifestera sa puissance et jugera les nations en fonction de leur attitude vis-à-vis d’Israël, son peuple.

Le chapitre 1 traite des signes précurseurs du jour du Seigneur et de la réaction du peuple et du prophète Joël, fils de Pethuel. La venue de ce jour du jugement y est caractérisée par une invasion de sauterelles, la sécheresse et l’incendie. Que faire donc? Le peuple est invité à se repentir et à supplier l’Éternel (1.10-14) et le prophète lui-même intercède en faveur de son peuple (1.19-20).

Le chapitre 2 signale le jour du Seigneur comme proche, et l’urgence de sa venue est soulignée (2.1-11). C’est vraiment le moment de revenir à l’Éternel avec des jeûnes et des lamentations (2.12-13). Ce moment est déjà là. Tous sont concernés : « les vieillards, les enfants et les nourrissons » (2.15-17). C’est à ce prix que viendra la réponse de Dieu à son peuple (2.18-27) avec la présence de l’Esprit de l’Éternel en action sur toute chair, avec des visions et des songes.

Le chapitre 3 porte sur le jugement des nations. Le procès de Dieu contre les nations qui ont dispersé Israël sera terrible. Il y aura une sorte de combat final et de jugement dans la vallée de Josaphat ou vallée de décision (3.9-17). Enfin viendra de nouveau la prospérité multiforme pour le peuple. Dans le livre de Joël, Israël est jugé en fonction de son attitude à l’égard de son Dieu, les peuples étrangers l’étant, répétons-le, en fonction de leur attitude à l’égard d’Israël.

Le livre de Joël annonce avec beaucoup de détails le jour où l’Éternel manifestera sa puissance et jugera les peuples. La situation de pénurie et de dépouillement du peuple précède l’abondance matérielle et surtout la présence de Dieu et l’effusion de son Esprit sur ses serviteurs et ses servantes.