Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Introduction au premier livre des Chroniques
La Bible Louis Segond

Le premier livre des Chroniques ne fait qu’un seul ouvrage avec le second. Ce premier est, en quelque sorte, une genèse de l’histoire de l’humanité en général et d’Israël en particulier. L’auteur utilise des sources qui lui sont antérieures telles que les livres de Samuel et des Rois, avec l’orientation propre à quelqu’un qui est théologien plutôt qu’historien.

L’ouvrage répond au projet cohérent d’un auteur qui révèle aussi bien les parties originales de l’œuvre (généalogies, discours) que les modifications apportées aux sources qu’il utilise. Le Chroniste renvoie aussi à des écrits historiques qui ne nous sont pas parvenus, comme le livre des rois d’Israël (1 Chroniques 9.1, 2 Chroniques 20.34), les chroniques du roi David (1 Chroniques 27.24), le commentaire du livre des rois (2 Chroniques 24.27), l’histoire des rois d’Israël (2 Chroniques 33.18), enfin le livre des rois de Juda et d’Israël (2 Chroniques 16.11).

Les chapitres 1 à 9 relatent l’histoire de l’humanité, une histoire très succincte allant d’Adam à David, roi fidèle et bien-aimé de Dieu. Cette partie met en exergue une série de listes généalogiques : les dix patriarches d’Adam à Noé, les fils de Noé et leurs descendants, les dix patriarches de Sem à Abraham, les fils d’Abraham et leurs descendants (1), les douze fils de Jacob et les descendants de Juda (2), de David (3), d’autres descendants de Juda et de Siméon (4), de Ruben, de Gad et de Manassé (5), de Lévi (6), d’Issacar, de Benjamin, de Nephthali, d’Éphraïm et d’Aser (7), les descendants de Benjamin héritant Jérusalem (8) et surtout les habitants de Jérusalem après le retour de la captivité (9). Il s’agit, dans cette partie, d’un résumé de plusieurs siècles d’histoire qui par la suite se focalise sur le personnage de David.

Les chapitres 10 à 29 racontent des épisodes choisis de la vie du roi David, successeur du roi Saül tombé au champ de la bataille (10). Reconnu roi par tous les hommes de guerre, David fut intronisé (12). Son règne fut marqué par des actions concrètes : le retour de l’arche à Jérusalem (13–16), le projet de construction du temple (17), les victoires sur les nations ennemies (18–20), les dénombrements tantôt sanctionnés (21–22) tantôt approuvés (23), l’organisation du personnel du sanctuaire (24–26) et de l’administration sociale et politique (27). Après avoir communiqué les instructions à son fils héritier Salomon (28), David donna aussi son offrande pour le temple à construire, pria et mourut dans une blanche vieillesse. Quelle fin heureuse pour un guerrier chevronné!

Ce livre insiste sur l’importance de la généalogie. C’est une sorte de deuxième genèse qui, d’une façon succincte, rappelle toute l’histoire d’Adam à David. On y retrouve ensuite une biographie du roi David.