×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Découvrement 21.12     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Découvrement 21.12
André Chouraqui


Ciel nouveau, terre neuve

1 Je vois le ciel nouveau et la terre neuve. Oui, le premier ciel, la première terre s’en sont allés, et la mer n’est plus.
2 Et la cité du sanctuaire, Ieroushalaîm, la nouvelle, je la vois. Elle descend du ciel, d’auprès d’Elohîms, prête comme une épouse parée pour son homme.
3 J’entends une voix forte venant du trône. Elle dit : « Voici la tente d’Elohîms avec les hommes ; il établira sa tente avec eux ; ils seront à lui pour peuple, et lui, Elohîms avec eux sera leur Elohîms.
4 Il effacera toute larme de leurs yeux. La mort ne sera plus. Deuil, cri, douleur ne seront plus, parce que les premières sont parties. »

Aleph et tav

5 Celui qui est assis sur le trône dit : « Voici, je fais tout à neuf. » Et il dit : « Écris, parce que ces paroles sont adhérence, vérité. »
6 Et il me dit : « C’est arrivé ! Moi, je suis l’aleph et le tav, l’entête et la fin. À l’assoiffé je donne moi-même de la source des eaux de la vie, en présent gratuit.
7 Le vainqueur héritera de cela, je serai à lui pour Elohîms, il sera à moi pour fils.
8 Mais pour les peureux, les sans-adhérence, les horribles, les tueurs, les putains, les sorciers, les idolâtres, tous les faussaires, leur part est dans le lac brûlant de feu et de soufre, qui est la mort, la seconde. »

Ieroushalaîm du ciel

9 Vient l’un des sept messagers ayant les sept coupes pleines des sept plaies, les dernières. Il me parle et dit : « Viens ! Je te montrerai l’épouse, la femme de l’agneau. »
10 Il me transporte en souffle sur une montagne grande et haute. Il me montre la cité du sanctuaire, Ieroushalaîm. Elle descend du ciel, d’auprès d’Elohîms.
11 Elle a la gloire d’Elohîms. Sa lumière est semblable à une pierre très précieuse, à une pierre de jaspe, claire comme du cristal.
12 Elle a un rempart, grand et haut ; elle a des portes : douze ; et à ces portes, des messagers : douze ; et des noms inscrits, ceux des douze tribus des Benéi Israël.
13 Au Levant, trois portes ; au Septentrion, trois portes ; au Nèguèb, trois portes ; au Couchant, trois portes.
14 Le rempart de la cité a des fondations, douze ; et sur elle les douze noms des douze envoyés de l’agneau.
15 Celui qui parle avec moi a une mesure, un roseau d’or, pour mesurer la cité, ses portes, son rempart.
16 La cité est quadrangulaire, sa longueur est égale à sa largeur. Il mesure la cité avec le roseau sur douze mille stades. Sa longueur, sa largeur et sa hauteur sont égales.
17 Il mesure son rempart, cent quarante-quatre coudées à mesure d’homme, qui est celle du messager.
18 Le revêtement de son rempart, jaspe. La cité est d’or pur, semblable à du cristal pur.
19 Les fondations du rempart de la cité sont parées de toute pierre précieuse. La première fondation, jaspe ; la deuxième fondation, saphir ; la troisième fondation, calcédoine ; la quatrième fondation, émeraude.
20 La cinquième fondation, sardonyx ; la sixième fondation, sardoine ; la septième fondation, chrysolithe ; la huitième fondation, béryl ; la neuvième fondation, topaze ; la dixième fondation, chrysoprase ; la onzième fondation, hyacinthe ; la douzième fondation, améthyste.
21 Les douze portes, douze perles. Pour chacune des portes il est une seule perle, et la place de la cité est d’or pur comme du cristal limpide.
22 De sanctuaire, je n’en vois pas là. Oui, IHVH-Adonaï Elohîms Sebaot est son sanctuaire, et l’agneau.
23 La cité n’a besoin ni de soleil ni de lune pour l’éclairer : oui, la gloire d’Elohîms l’illumine. Sa lampe : l’agneau.
24 Les nations marcheront à sa lumière, les rois de la terre y apporteront leur gloire.
25 Ses portes ne sont jamais fermées le jour ; non, il n’y sera pas de nuit.
26 Ils y apporteront la gloire et l’honneur des nations.
27 Il n’y entrera jamais rien de profane, ni l’horrible, ni le menteur, mais seuls ceux qui ont été inscrits dans le volume de vie de l’agneau.

Cette Bible est dans le domaine public.