×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Hébreux 4     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Hébreux 4
André Chouraqui


Entrer dans le repos

1 Frémissons donc, tant que la promesse d’entrer dans son repos subsiste, que quelqu’un parmi vous n’y manque.
2 Oui, nous avons reçu l’annonce comme eux-mêmes aussi, mais la parole de l’Entendre n’a pas profité à ceux qui l’entendirent sans l’unir à l’adhérence.
3 Oui, nous entrons dans le repos, nous qui adhérons, comme il l’a dit : « Aussi j’ai juré dans ma brûlure qu’ils n’entreraient pas dans mon repos. » Pourtant ses œuvres étaient achevées depuis la fondation de l’univers.
4 Oui, il l’a dit quelque part au sujet du septième jour : « Elohîms s’est reposé le septième jour de toutes ses œuvres. »
5 Et en ceci encore : « S’ils entraient dans mon repos.. ».
6 Ainsi donc, il reste ceci : quelques-uns sont entrés en lui ; mais ceux qui avaient reçu d’abord le message ne sont pas entrés, à cause de la rébellion.
7 Et de nouveau il définit un certain jour : « Aujourd’hui », en disant par David, comme il avait été dit auparavant : « Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs. »
8 Oui, si Iéshoua’ leur avait assuré le repos, il ne parlerait plus, après cela, d’un autre jour.
9 Donc le shabat est laissé au peuple d’Elohîms.
10 Oui, celui qui entre dans son repos se repose lui-même aussi de ses œuvres, comme Elohîms des siennes.
11 Hâtons-nous donc d’entrer dans ce repos, pour que personne ne tombe dans le même exemple de rébellion !
12 Oui, la parole d’Elohîms est vivante, énergique, plus tranchante que toute épée double bouche. Elle pénètre jusqu’à diviser l’être et le souffle, les articulations et les moelles. Elle juge les désirs et les intentions du cœur.
13 Il n’est pas de créature non manifestée devant elle : tout est nu, saisi au col, devant ses yeux, lui dont la parole est à nous.

Iéshoua’ grand desservant

14 Ayant donc un grand desservant éminent, qui a traversé les ciels, Iéshoua’ Bèn Elohîms, c’est à nous de l’attester fermement.
15 Car nous n’avons certes pas un grand desservant incapable de compatir à nos faiblesses : en tout il est éprouvé par la similitude, sauf pour la faute.
16 Approchons-nous donc avec confiance du trône du chérissement, pour que nous recevions la merci, et que, le chérissement, nous le trouvions comme secours, à temps.

Cette Bible est dans le domaine public.