×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Hébreux 2     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Hébreux 2
André Chouraqui


La gloire par la mort

1 Pour cela il nous incombe de prêter une surabondante attention à ce qui a été entendu, par peur d’être dévoyés.
2 Oui, si la parole dite par les messagers a été confirmée, toute transgression ou désobéissance reçoit aussi une juste sanction.
3 Comment échapperons-nous, si nous négligeons un tel salut ? Entête, il a commencé à être proclamé par l’Adôn, et il nous a été confirmé par ceux qui l’ont entendu.
4 Elohîms a porté témoignage par des signes, des prodiges, par diverses œuvres puissantes, et par les dons du souffle sacré selon son vouloir.
5 Car il n’a pas soumis aux messagers l’univers à venir dont nous parlons,
6 mais il en est un qui, solennellement, l’a attesté quelque part en disant : « Qu’est-ce que l’homme, pour que tu le mémorises ? Le fils de l’homme, pour que tu l’examines ? »
7 Pour peu, tu l’as fait moindre que les messagers ; de gloire et de splendeur tu l’as couronné ;
8 tu as tout soumis sous ses pieds. » Oui, en lui soumettant tout, il n’a rien laissé d’insoumis devant lui. Or, maintenant, nous ne voyons pas encore que tout lui soit soumis.
9 Mais nous le voyons : pour peu fait moindre que les messagers, Iéshoua’, à cause de la souffrance de la mort, est couronné de gloire et de splendeur. Ainsi, par grâce d’Elohîms, c’est pour tous qu’il a goûté la mort.
10 Oui, il lui convenait, à lui à cause de qui tout et par qui tout est, conduisant de nombreux fils à la gloire, de rendre parachevé, par des souffrances, le chef de leur salut.
11 Oui, le consécrateur et les consacrés ensemble sont d’un seul. Aussi, il ne rougit pas de les appeler frères,
12 en disant : « J’annoncerai ton nom à mes frères ; au milieu de la communauté, je te louangerai. »
13 Et encore : « Moi, je me confierai à lui. » Et encore : « Me voici, moi et les enfants qu’Elohîms m’a donnés. »
14 Puisque les enfants ont en commun le sang et la chair, lui aussi a partagé les mêmes conditions, afin d’abolir par la mort celui qui avait le pouvoir de la mort — c’est le diable —
15 et de délivrer ceux qui, par peur de la mort, étaient assujettis pendant toute leur vie à l’esclavage.
16 Non, ce n’est certes pas des messagers qu’il aide, mais c’est bien la semence d’Abrahâm qu’il aide.
17 Donc, il devait ressembler en tout à ses frères, pour devenir un grand desservant, matriciel et adhérant au regard d’Elohîms, afin de faire expiation des fautes du peuple.
18 Oui, en ce qu’il a souffert lui-même, étant éprouvé, il peut porter secours à ceux qui sont éprouvés.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf