×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Hébreux 13     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Hébreux 13
André Chouraqui


Je vous exhorte

1 Que l’amour fraternel demeure !
2 N’oubliez pas l’hospitalité : oui, par elle, certains ont accueilli, sans le savoir, des messagers.
3 Souvenez-vous des prisonniers comme si vous étiez emprisonnés avec eux, des torturés comme si vous étiez un seul corps.
4 Précieux en tous est le mariage et le lit sans souillure : oui, les putains et les adultères, il les juge, Elohîms.
5 Vivez sans amour de l’argent, satisfaits par les réalités présentes : oui, il a dit lui-même : « Jamais je ne te lâcherai ; jamais et jamais je ne t’abandonnerai. »
6 Ainsi nous pouvons dire avec confiance : « L’Adôn est mon secours, je ne frémirai pas ! Que peut me faire l’homme ? »
7 Souvenez-vous de vos dirigeants, de ceux qui vous disent la parole d’Elohîms. Contemplez le résultat de leur conduite et imitez l’adhérence.
8 Iéshoua’, le messie, est le même hier et aujourd’hui et dans les pérennités.
9 Ne soyez pas emportés par des enseignements divers et étrangers : oui, il est beau pour le cœur d’être affermi par le chérissement, et non par des aliments. Ceux qui marchent ainsi n’en profitent guère.
10 Nous avons un autel, mais ceux qui servent dans la tente n’ont pas le pouvoir d’y manger.
11 Oui, les animaux dont le sang a été présenté par le grand desservant dans le sanctuaire pour l’absolution de la faute ont leur corps brûlé hors du camp.
12 Aussi, Iéshoua’, pour consacrer le peuple par son propre sang, a souffert aussi hors de la porte.
13 C’est pourquoi, sortons vers lui hors du camp, en portant son opprobre.
14 Non, certes ! nous n’avons pas ici de cité qui demeure, mais nous recherchons celle qui vient.
15 Par lui, faisons donc monter vers Elohîms un sacrifice de louange en tout temps : c’est le fruit de lèvres qui attestent son nom.
16 Ne négligez pas le bien faire, ni la mise en commun : oui, Elohîms se concilie par de tels sacrifices.
17 Obéissez à vos dirigeants, soyez-leur soumis : oui, ils veillent sur vous, devant en rendre compte. Qu’ils le fassent avec joie, non en gémissant : oui, ce serait pour vous sans profit.
18 Priez pour nous : oui, nous sommes convaincus d’avoir belle conscience, voulant en tout nous comporter avec beauté.
19 Et, plus abondamment, je vous exhorte à faire cela, pour que je vous sois plus vite restitué.
20 Alors l’Elohîms de la paix, qui a conduit hors d’entre les morts le grand berger des ovins, au sang du pacte de pérennité, notre Adôn Iéshoua’,
21 vous intégrera en tout bien, pour faire son vouloir. Il fera en vous ce qui est agréable devant lui, par Iéshoua’, le messie. À lui la gloire pour les pérennités des pérennités ! Amén !
22 Je vous exhorte, frères, de prendre garde à la parole de réconfort, oui, qu’en bref je vous envoie.
23 Sachez que notre frère Timotheos a été relâché. Avec lui, s’il vient assez tôt, je vous verrai.
24 Saluez tous vos dirigeants et tous les hommes consacrés. Ceux d’Italie vous saluent.
25 La grâce à vous tous !

Cette Bible est dans le domaine public.