×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Hébreux 11     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Hébreux 11
André Chouraqui


Adhérence et preuve

1 L’adhérence est la substance de ce qui est espéré, la preuve de ce qui n’est pas visible.
2 Oui, en elle les anciens ont obtenu le témoignage.
3 Par l’adhérence, nous comprenons que les ères ont été formées par un mot d’Elohîms : ainsi le visible vient de ce qui n’a pas d’apparence.
4 Par l’adhérence, Èbèl présente à Elohîms un plus grand sacrifice que Caïn, par lequel il obtient le témoignage d’être juste, Elohîms témoignant de ses dons ; et par elle, mort, il parle encore.
5 Par l’adhérence, Hanokh est enlevé, pour ne pas voir la mort, introuvable parce qu’Elohîms l’a enlevé. Oui, avant son enlèvement, il reçoit le témoignage d’être agréé par Elohîms.
6 Sans adhérence, impossible d’être agréé. Oui, celui qui approche Elohîms doit adhérer à ce qu’il existe et devient le rémunérateur de ceux qui le cherchent.
7 Par l’adhérence, Noah fut averti de ce qui n’est pas encore visible, veillant à préparer une caisse pour le salut de sa maison. Par cela, il condamnait l’univers. Il devint ainsi héritier de la justice par l’adhérence ;
8 Par l’adhérence, Abrahâm obéit pour aller vers un lieu qu’il devait recevoir en héritage. Il partit sans savoir où il allait.
9 Par l’adhérence, il séjourna en terre de la promesse comme à l’étranger, habitant sous la tente, avec Is’hac et Ia’acob, les cohéritiers de la même promesse.
10 Oui, il attendait la cité qui a les fondations, dont Elohîms est l’architecte et le constructeur.
11 Par l’adhérence, Sara aussi reçut le dynamisme pour un commencement de semence, à contretemps d’âge, parce qu’elle jugea fidèle celui qui promettait.
12 Ainsi, d’un seul, quant à cela déjà mort, ils furent une multitude comme les étoiles du ciel, innombrables comme le sable sur la lèvre de la mer.
13 Selon l’adhérence, tous ceux-là sont morts sans avoir obtenu les promesses, mais en les ayant vues et saluées de loin, attestant qu’ils étaient des passants et des immigrants sur terre.
14 Oui, ceux qui parlent ainsi manifestent qu’ils cherchent une patrie.
15 S’ils se souvenaient de celle dont ils sortaient, ils auraient eu le temps d’y retourner.
16 Mais ils aspiraient à une meilleure, celle du ciel. Ainsi Elohîms n’avait pas honte d’être appelé leur Elohîms : oui, c’est pour eux qu’il préparait une cité.
17 Par l’adhérence, Abrahâm, éprouvé, offrit Is’hac. Ayant reçu les promesses, il présenta néanmoins son fils unique,
18 dont il lui avait été dit : « En Is’hac, semence sera criée pour toi. »
19 Il estimait qu’Elohîms avait le dynamisme de réveiller même d’entre les morts. Alors il le retrouva, en parabole.
20 Par l’adhérence aussi Is’hac bénit Ia’acob et ’Éssav, pour l’avenir.
21 Par l’adhérence, Ia’acob mourant bénit chacun des fils de Iosseph et se prosterna au bout de son bâton.
22 Par l’adhérence, Iosseph mourant évoqua l’exode des Benéi Israël et donna des prescriptions au sujet de ses ossements.
23 Par l’adhérence, Moshè, étant né, fut caché trois mois par ses parents, parce qu’ils avaient vu la beauté de l’enfant : ils ne frémirent pas de l’édit du roi.
24 Par l’adhérence, Moshè, devenu grand, refusa d’être dit fils de la fille de Pharaon,
25 choisissant d’être maltraité avec le peuple d’Elohîms, plutôt que d’avoir la jouissance éphémère de la faute.
26 Il estima que la flétrissure du messie était une plus grande richesse que les trésors de Misraîm : oui, il regardait de loin vers la récompense.
27 Par l’adhérence, il quitta Misraîm sans frémir de l’écume du roi ; oui, il tint ferme comme s’il voyait l’invisible.
28 Par l’adhérence, il fit Pèssah et l’aspersion du sang, afin que le destructeur ne touche pas leurs premiers-nés.
29 Par l’adhérence, ils traversèrent la mer Rouge comme une terre ferme. Les Misrîm qui s’y essayèrent furent engloutis.
30 Par l’adhérence, les remparts de Ieriho tombèrent encerclés durant sept jours.
31 Par l’adhérence, Rahab, la putain, ne périt pas avec les révoltés, ayant accueilli les espions avec paix.
32 Que dirai-je encore ? Oui, le temps me manquerait pour mentionner aussi Guid’ôn, Baraq, Shimshôn, Iphtah, David, Shemouél et les inspirés,
33 qui, par l’adhérence, conquirent des royaumes, œuvrèrent pour la justice, obtinrent les promesses, fermèrent la gueule des lions,
34 étouffèrent le dynamisme du feu, échappèrent aux bouches de l’épée, furent dynamiques à partir de la faiblesse, devinrent forts dans la guerre, renversant les camps des étrangers.
35 Des femmes reçurent, par un relèvement, leurs morts ; d’autres furent battus à mort sans accepter de rachat, afin d’obtenir un meilleur relèvement ;
36 d’autres souffrirent les railleries, reçurent d’expérience les fouets, et plus : les liens et la prison.
37 Ils furent lapidés, sciés, ils moururent par meurtre de l’épée, errèrent en toisons ou en peaux de chèvres, besogneux, pressurés, maltraités ;
38 eux dont l’univers n’était pas digne ! Ils s’égarèrent dans les déserts, dans les montagnes, les cavernes, les antres de la terre.
39 Et tous, ayant témoigné par l’adhérence, n’obtinrent pas la réalisation de la promesse.
40 Elohîms a prévu mieux pour nous, afin que, non sans nous, ils soient rendus parfaits.

Cette Bible est dans le domaine public.