×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Hébreux 10     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Hébreux 10
André Chouraqui


La tora

1 Oui, la tora à l’ombre des biens à venir, mais non l’icône des réalités elles-mêmes. Chaque année, par les mêmes sacrifices offerts continuellement, elle ne peut rendre parfaits ceux qui en approchent.
2 Car, autrement, n’auraient-ils pas cessé d’être offerts ? Ceux qui les offrent auraient été purifiés d’un seul coup, sans plus avoir la conscience de leurs fautes.
3 Mais, eux, ils commémorent les fautes chaque année !
4 Oui, il est impossible que le sang de taureaux et de boucs enlève les fautes.
5 C’est pourquoi, venant dans l’univers, il dit : « Sacrifice et offrande, tu n’en veux pas ; mais tu m’as muni d’un corps.
6 Montées et sacrifices pour les fautes, tu ne t’y complais pas.
7 Alors j’ai dit : Voici, je viens - entête du volume, c’est écrit de moi - pour faire, Elohîms, ton vouloir. »
8 Disant plus haut : « Sacrifices, offrandes, montées pour les fautes, tu n’en veux pas, tu ne les agrées pas » - bien qu’ils soient offerts selon la tora -,
9 alors il dit : « Voici, je viens faire ton vouloir. » Il abroge le premier pour établir le second.
10 Par ce vouloir, nous sommes consacrés par l’offrande du corps de Iéshoua’, le messie, d’un seul coup.
11 Chaque desservant se tient chaque jour pour servir et offrir plusieurs fois les mêmes sacrifices, qui ne peuvent jamais enlever les fautes.
12 Mais celui-ci, ayant offert un seul sacrifice pour les fautes, siège continuellement à la droite d’Elohîms,
13 attendant ainsi que ses ennemis soient mis pour escabelle de ses pieds.
14 Oui, par une offrande unique, il a mené à la perfection, pour toujours, les consacrés.
15 C’est ce qu’atteste pour nous aussi le souffle sacré. Oui, après avoir dit :
16 « Voici le pacte que je trancherai avec eux après ces jours, harangue de IHVH-Adonaï : en donnant mes toras sur leur cœur, je les inscrirai sur leur intelligence.
17 Leurs fautes, leur être sans tora, je ne le mémoriserai plus. »
18 Ainsi, là où il y a rémission, il n’est plus d’offrande pour les fautes.

Attente du jugement

19 Ayant donc confiance, frères, d’entrer dans le sanctuaire par le sang de Iéshoua ›
20 - il a inauguré pour nous une route nouvelle et vivante à travers le voile, c’est-à-dire sa chair,
21 avec un grand desservant sur la maison d’Elohîms -,
22 approchons avec un cœur vrai dans la plénitude de l’adhérence, les cœurs purifiés d’une conscience criminelle, le corps lavé à l’eau pure.
23 Retenons le témoignage de l’espoir inébranlable : oui, il adhère, celui qui a promis.
24 Veillons les uns les autres à la stimulation de l’amour et des œuvres belles.
25 Ne désertez pas votre réunion, de vous-mêmes, comme certains s’y accoutument ; mais exhortez-vous, d’autant plus qu’approche, vous le voyez, le jour.
26 Oui, quand nous fautons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, pour de telles fautes il n’est plus de sacrifices,
27 mais seulement la terrifiante attente du jugement, l’ardeur du feu prêt à dévorer les ennemis.
28 Si quelqu’un rejette la tora de Moshè, il meurt sans compassion par deux ou trois témoins.
29 Combien pire, vous le pensez, sera la punition de celui qui aura piétiné Bèn Elohîms, estimant comme contaminé le sang du pacte dans lequel il a été consacré, insultant ainsi le souffle du chérissement !
30 Oui, nous le savons, c’est lui qui a dit : « À moi la vengeance, moi, je rétribue ! »
31 Et encore : « IHVH-Adonaï jugera son peuple. » Il est redoutable de tomber entre les mains d’Elohîms, le vivant.

Illuminés

32 Souvenez-vous des premiers jours, quand, ayant été illuminés, vous avez enduré un si grand assaut de souffrances.
33 D’une part, vous avez été exposés aux outrages et aux tortures, et, d’autre part, vous les avez partagés avec ceux qui vivent ainsi.
34 Oui, vous avez compati avec les prisonniers, vous avez accepté avec joie la spoliation de vos biens, sachant que vous avez vous-mêmes une meilleure possession, et qui demeure.
35 Ne perdez donc pas votre confiance : elle aura une grande récompense.
36 Oui, vous avez besoin de persévérance, afin qu’ayant fait le vouloir d’Elohîms vous obteniez la promesse.
37 Oui : « Encore un peu, et celui qui vient viendra sans retard !
38 Mon juste vit dans l’adhérence. S’il recule, mon être ne se complaît plus en lui. »
39 Nous-mêmes, nous ne sommes pas de la reculade pour la ruine, mais de l’adhérence pour la possession de l’être.

Cette Bible est dans le domaine public.