×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Ephésiens 5     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Ephésiens 5
André Chouraqui


Imitateurs d’Elohîms

1 Soyez donc des imitateurs d’Elohîms, comme des enfants bien-aimés,
2 et marchez dans l’amour, comme le messie nous a aimés et s’est donné lui-même pour nous en offrande et en sacrifice à Elohîms, en odeur agréable.
3 La puterie, toute impureté ou insatiabilité, ne les laissez même pas être nommées parmi vous, comme il sied à des hommes consacrés.
4 Ni la bassesse, les propos déments, la raillerie sans but, mais plutôt la grâce.
5 Oui, cela, vous le pénétrez : sachez que tout putassier, impur, insatiable - c’est un idolâtre -, n’a pas d’héritage au royaume du messie et d’Elohîms.
6 Ne laissez personne vous tromper par des mots vides. Oui, à cause de cela, elle vient, la brûlure d’Elohîms, sur les fils de la révolte.
7 Ne soyez donc pas leurs complices.
8 Alors vous étiez ténèbre, maintenant lumière en l’Adôn : marchez comme des enfants de la lumière.
9 Oui, le fruit de la lumière est le bien, la justice, la vérité.
10 Éprouvez ce qui est agréable à l’Adôn.
11 Ne participez pas aux œuvres stériles de la ténèbre, mais, bien plus, réprouvez-les.
12 Oui, c’est une honte déjà que de parler de ce qui s’y passe en secret ;
13 mais tout ce qui est réprouvable est manifesté par la lumière.
14 Oui, ce qui est mis au grand jour est lumière. C’est pourquoi il est dit : « Réveille-toi, dormeur, lève-toi d’entre les morts, et le messie resplendira sur toi. »
15 Regardez donc attentivement comment vous marchez, non comme des insensés, mais comme des sages,
16 qui rachètent le temps, car les jours sont criminels.
17 Aussi, ne soyez pas insensibles, mais discernez le vouloir de l’Adôn.
18 Ne soyez pas ivres du vin, où est la débauche, mais remplis de souffle,
19 vous parlant en louanges, en hymnes, en chants spirituels, chantant et louangeant de votre cœur l’Adôn,
20 remerciant toujours et pour tout, au nom de notre Adôn Iéshoua’, le messie, Elohîms, le père. Femmes et maris

Femmes et maris

21 Soyez soumis les uns aux autres dans le frémissement du messie :
22 les femmes à leur propre mari comme à l’Adôn,
23 parce que le mâle est la tête de la femme, comme aussi le messie est la tête de la communauté, lui, le sauveur du corps.
24 Et comme la communauté est soumise au messie, ainsi des femmes à leurs maris, en tout.
25 Les maris, aimez les femmes, comme le messie a aimé la communauté et s’est donné pour elle
26 pour le sacraliser, l’ayant purifiée par le bain d’eau, dans la parole,
27 afin que lui-même se présente à lui-même la communauté glorieuse, sans tache, sans ride, ni rien de tel, pour qu’elle soit consacrée et sans reproche.
28 Ainsi les maris doivent aimer leurs femmes comme leur propre corps ; l’amoureux de sa femme s’aime lui-même.
29 Non, personne ne hait jamais sa propre chair, mais il la nourrit et l’entretient, comme le messie la communauté,
30 car nous sommes membres de son corps.
31 « Sur quoi l’homme abandonne son père et sa mère ; il colle à sa femme et ils sont une seule chair. »
32 Ce mystère est grand : je le dis du messie et de la communauté.
33 Cependant, chacun de vous aimera ainsi sa femme comme lui-même, et la femme, qu’elle frémisse du mari.

Cette Bible est dans le domaine public.