×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Galates 2     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Galates 2
André Chouraqui


En communion

1 Ensuite, au bout de quatorze ans, je suis monté de nouveau à Ieroushalaîm, avec Bar-Naba et Titus, que j’avais pris avec moi.
2 J’y suis monté selon le découvrement, et j’ai mis en face d’eux l’annonce que je crie parmi les goîm, mais en privé, devant les plus importants d’entre eux, de peur que je ne coure ou n’aie couru en vain.
3 Mais Titus, qui est avec moi, un Hellène, n’a pas été obligé de se faire circoncire.
4 Cela, à cause de faux frères, des intrus, qui se sont introduits pour épier la liberté que nous avons dans le messie Iéshoua’ et nous asservir.
5 Mais nous n’avons pas cédé par soumission à ceux-là, pas même pour une heure, afin que la vérité de l’annonce demeure pour vous…
6 Et pour ceux qui paraissaient les plus importants (ce qu’ils étaient alors ne m’importe en rien : Elohîms ne fait pas acception d’homme), ceux-là ne m’ont rien imposé.
7 Au contraire, ils ont vu que j’avais reçu en charge l’annonce pour le prépuce, comme Petros pour la circoncision.
8 Oui, celui qui avait agi en Petros pour l’envoi à la circoncision agit en moi aussi pour les nations.
9 Connaissant la grâce à moi donnée, Ia’acob, Kèpha et Iohanân, qui paraissaient être des colonnes, m’ont donné, à moi et à Bar-Naba, les mains droites en communion, nous vers les nations, eux vers la circoncision.
10 Nous n’avions qu’à nous souvenir des pauvres, ce que je me suis empressé de faire aussi. Opposition à Kèpha

Opposition à Kèpha

11 Mais quand Kèpha est venu à Antioche, je me suis opposé à lui en face, parce qu’il était condamnable.
12 Avant que ceux de Ia’acob ne soient venus, il mangeait avec les goîm. Mais quand ils sont venus, il s’est retiré et séparé, en frémissant de ceux de la circoncision.
13 Les autres Iehoudîm se mirent aussi à feindre avec lui, de sorte que Bar-Naba a été entraîné par leur feinte.
14 Mais quand j’ai vu qu’ils ne marchaient pas droit selon la vérité de l’annonce, j’ai dit à Kèpha en face de tous : « Si toi, qui es un Iehoudi, tu vis comme les goîm et non comme les Iehoudîm, comment peux-tu obliger les goîm à vivre en Iehoudîm ? »
15 Nous, Iehoudîm par nature, et non des goîm fautifs,
16 nous savons que l’homme n’est pas justifié par les œuvres de la tora, mais par l’adhérence au messie Iéshoua’. Nous, nous avons adhéré au messie Iéshoua’, pour être justifiés par l’adhérence au messie et non par les œuvres de la tora : oui, par les œuvres de la tora aucune chair ne sera justifiée.
17 Si, cherchant à être justifiés dans le messie, nous sommes aussi trouvés fautifs, alors le messie est-il un servant du mal ? Certes non !
18 Oui, si je reconstruis ce que j’ai détruit, je me constitue en transgresseur.
19 Oui, par la tora je suis mort à la tora, afin de pouvoir vivre pour Elohîms. Avec le messie, j’ai été crucifié,
20 et je ne vis plus moi-même, mais le messie vit en moi. Ce que je vis maintenant dans la chair, je le vis en adhérence à Bèn Elohîms, lui qui m’a aimé et s’est donné lui-même pour moi.
21 Je ne rejette pas le chérissement d’Elohïms ; mais si la justice vient par la tora, alors le messie est mort pour rien.

Cette Bible est dans le domaine public.