×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Corinthiens 1 15     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Corinthiens 1 15
André Chouraqui


Iéshoua’ s’est réveillé

1 Je vous fais connaître, frères, l’annonce que je vous ai annoncée, que vous avez reçue aussi, en laquelle vous tenez aussi
2 et par laquelle vous serez sauvés, si vous la retenez telle que je vous l’ai annoncée. Sinon, vous auriez adhéré en vain.
3 Oui, je vous ai livré en premier ce que j’ai reçu moi-même : que le messie est mort pour nos fautes, selon les Écrits,
4 qu’il a été enseveli et qu’il s’est réveillé le troisième jour, selon les Écrits,
5 qu’il a été vu par Kèpha, puis par les Douze.
6 Ensuite, il a été vu par plus de cinq cents frères en une fois. La plupart restent encore en vie, et quelques-uns se sont endormis.
7 Ensuite, il a été vu par Ia’acob, et ensuite par les envoyés, tous.
8 Et en tout dernier lieu, il a été vu par moi aussi, l’avorton.
9 Moi, je suis le moindre des envoyés ; et je ne vaux même pas d’être appelé envoyé, puisque j’ai persécuté la communauté d’Elohîms.
10 Mais par le chérissement d’Elohîms je suis ce que je suis ; son chérissement pour moi n’a pas été vain. Oui, plus que tous j’ai trimé ; non pas moi-même, mais le chérissement d’Elohîms avec moi.
11 Ainsi donc, eux ou moi, voilà ce que nous proclamons, et ce à quoi vous avez adhéré.
12 Or, s’il est proclamé que le messie est réveillé d’entre les morts, comment quelques-uns parmi vous diront-ils qu’il n’est pas de relèvement pour les morts ?
13 Or, s’il n’est pas de relèvement pour les morts, alors le messie non plus ne s’est pas réveillé.
14 Et si le messie ne s’est pas réveillé, vain, notre kérygme, et vaine aussi votre adhérence.
15 Nous nous trouvons être même de faux témoins d’Elohîms, puisque nous avons attesté par Elohîms qu’il a réveillé le messie, alors qu’il ne l’a pas réveillé, si les morts ne se réveillent pas.
16 Oui, si les morts ne se réveillent pas, le messie non plus ne s’est pas réveillé.
17 Et si le messie ne s’est pas réveillé, votre adhérence est vaine, vous êtes encore dans vos fautes.
18 Dès lors, ceux qui se sont endormis dans le messie ont péri.
19 Si dans cette vie nous avons espéré le messie, nous sommes seulement les plus pitoyables des hommes. Le relèvement des morts

Le relèvement des morts

20 Mais maintenant le messie s’est réveillé d’entre les morts, en tête de ceux qui se sont endormis.
21 En effet, par un homme, la mort, par un homme aussi, le relèvement des morts.
22 Et comme tous sont morts en Adâm, de même dans le messie tous seront faits vivants.
23 Mais chacun à son rang : en tête, le messie ; ensuite, ceux du messie, à sa parousie.
24 Puis, la fin, quand il remettra le royaume à Elohîms, le père, après avoir aboli toute hiérarchie, tout pouvoir et toute puissance.
25 Oui, il faut qu’il règne, jusqu’à ce qu’il ait mis tous ses ennemis sous ses pieds.
26 Le dernier ennemi détruit, c’est la mort.
27 Oui, « il a tout mis sous ses pieds. » Et quand il dit que tout lui est soumis, il est clair qu’est en dehors celui qui lui aura tout soumis.
28 Quand tout lui sera soumis, alors, lui aussi, le fils, se soumettra à celui qui lui aura tout soumis, si bien qu’Elohîms sera tout en tous.
29 Autrement, que feraient ceux qui se font immerger pour les morts ? S’il est vrai que les morts ne se réveillent pas, pourquoi donc se feraient-ils immerger pour eux ?
30 Et nous, pourquoi sommes-nous en danger à toute heure ?
31 Je meurs chaque jour, frères, je l’atteste par la fierté que j’ai de vous, en Iéshoua’ le messie, notre Adôn.
32 Si c’est selon l’homme que j’ai combattu contre des bêtes à Éphèse, à quoi cela me sert-il ? Si les morts ne se réveillent pas, « mangeons et buvons ; oui, demain nous mourrons !. »
33 Ne vous égarez donc pas. « Les mauvaises compagnies corrompent les bonnes manières. »
34 Soyez sobres, comme il est juste, et ne fautez pas. Oui, certains ont l’ignorance d’Elohîms, je vous le dis à votre confusion. Comment ?

Comment ?

35 Mais quelqu’un dira : « Comment les morts se réveillent-ils ? Avec quel corps viennent-ils ? »
36 Fou ! Ce que tu sèmes ne prend pas vie sans mourir d’abord.
37 Et ce que tu sèmes, ce n’est pas le corps à venir que tu sèmes, mais graine nue, peut-être de blé ou d’autres.
38 Elohîms lui donne un corps à son gré, et il donne à chaque semence un corps particulier.
39 Toute chair n’est pas la même chair : autre celle des hommes, autre la chair des bêtes, autre la chair des oiseaux, autre des poissons.
40 Il est aussi des corps célestes et des corps terrestres. Mais autre la gloire des célestes, autre celle des terrestres ;
41 autre la gloire du soleil, autre la gloire de la lune, autre la gloire des astres : oui, un astre diffère en gloire d’un autre astre.
42 Ainsi pour le relèvement des morts. Ce qui est semé dans la corruption se réveille dans l’incorruption ;
43 ce qui est semé dans le déshonneur se réveille dans la gloire ; ce qui est semé dans l’infirmité se réveille dans la puissance ;
44 ce qui est semé corps psychique, se réveille corps pneumatique. S’il y a un corps psychique, il y a aussi un corps pneumatique.
45 C’est écrit ainsi. « Le premier homme, Adâm, est devenu un être vivant. » Le dernier Adâm, souffle vivifiant.
46 Mais non premièrement le pneumatique, mais le psychique ; ensuite, le pneumatique.
47 Le premier homme, de la glèbe, un glébeux ; le deuxième homme, du ciel.
48 Tel est le glébeux, tels aussi les glébeux ; tel le céleste, tels aussi les célestes.
49 Comme nous avons porté l’image du glébeux, ainsi nous porterons aussi l’image du céleste.
50 Oui, je le dis, frères, la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume d’Elohîms, ni la corruption hériter l’incorruptibilité.
51 Voici, un mystère, je le dis : nous ne nous endormirons pas tous, mais nous serons tous transformés.
52 En un instant, en un clin d’œil, au nom du shophar ultime - oui, il sonnera, le shophar - et les morts se réveilleront incorruptibles, et nous serons transformés.
53 Oui, il faut que la corruption revête l’incorruptibilité, que le mortel, revête l’immortalité.
54 Et quand la corruption aura revêtu l’incorruptibilité, et le mortel aura revêtu l’immortalité, alors ce sera la parole écrite : « La mort a été engloutie dans la victoire.
55 Mort, où est ta victoire ? Où, de toi, mort, l’aiguillon ?
56 Or, l’aiguillon de la mort, c’est la faute, et la puissance de la faute, c’est la tora.
57 Mais chérissement à Elohîms, qui nous donne la victoire par notre Adôn, Iéshoua’, le messie !
58 Ainsi, mes frères aimés, soyez forts, inébranlables ; abondez toujours dans l’œuvre de l’Adôn, sachant que votre peine n’est pas vaine en l’Adôn.

Cette Bible est dans le domaine public.