×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Romains 15     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Romains 15
André Chouraqui


Nous, les forts

1 Nous, les forts, nous devons porter les faiblesses des non-forts, et non nous complaire en nous-mêmes.
2 Que chacun de nous plaise à son compagnon, en vue du bien, pour la construction.
3 Le messie lui-même ne s’est pas complu en lui-même, comme il est écrit : « Les outrages de qui t’outrage sont tombés sur moi. »
4 Oui, tout ce qui a été écrit d’avance l’a été pour notre enseignement afin que, par l’endurance et par le réconfort des Écrits, nous ayons l’espoir.
5 Que l’Elohîms de l’endurance et du réconfort vous donne une même pensée les uns envers les autres, selon le messie Iéshoua’,
6 pour que vous glorifiiez d’un même cœur et d’une même bouche l’Elohîms et le père de notre Adôn, le messie Iéshoua. ›
7 Ainsi, vous, accueillez-vous les uns les autres, comme le messie vous a accueillis pour la gloire d’Elohîms.
8 Oui, je vous l’affirme, Iéshoua’ le messie est devenu le serviteur de la circoncision pour la vérité d’Elohîms, afin de confirmer les promesses des pères.
9 Les nations, elles, glorifient Elohîms pour sa grâce, comme il est écrit : « Ainsi, je te célébrerai parmi les nations ; je chanterai ton nom. »
10 Et il est dit encore : « Réjouissez-vous, nations, avec son peuple. »
11 Et encore : « Louez IHVH-Adonaï, toutes les nations ; célébrez-le, toutes les patries ! »
12 Iesha’yahou dit encore : « Et ce sera la racine de Ishaï qui se lèvera pour gouverner les nations ; les nations espéreront en lui. »
13 Que l’Elohîms de l’espoir vous remplisse de toute joie et paix dans l’adhérence, afin que votre espoir surabonde par la puissance du souffle sacré.
14 Je suis convaincu, mes frères, et moi-même à votre sujet, que vous êtes aussi pleins de bonté, remplis de toute pénétration, et que vous pouvez aussi vous corriger les uns les autres.
15 Je vous ai écrit avec plus de hardiesse, comme pour vous rappeler le chérissement à moi donné par Elohîms,
16 pour être le ministre du messie Iéshoua’ auprès des nations, offrant en sacrifice l’annonce d’Elohîms, afin que l’offrande des nations soit agréable, ayant été consacrée par le souffle sacré.
17 Je tiens donc ma fierté dans le messie Iéshoua’ pour ce qui est d’Elohîms.
18 Non, certes, je n’oserai pas dire que le messie n’a pas œuvré par moi, pour amener les nations à l’obéissance en parole et en œuvre,
19 par la puissance des signes et des prodiges comme par la puissance du souffle. De telle sorte que depuis Ieroushalaîm, et par cercle jusqu’en Illyrie, j’aurai pleinement annoncé le messie. Voyages

Voyages

20 Je frémissais ainsi de l’annoncer là où le nom du messie avait été proclamé pour ne pas bâtir sur un fondement étranger,
21 mais, comme il est écrit : « Ceux à qui il n’avait pas été annoncé le verront ; et ceux qui n’avaient rien entendu le discerneront. »
22 C’est par là que j’ai été souvent empêché de venir vers vous.
23 Maintenant que je n’ai plus de champ d’action dans ces régions, et puisque j’ai depuis de nombreuses années le désir de venir chez vous,
24 j’irai donc vous voir en allant en Espagne. Oui, j’espère vous voir en cours de route. Vous me mettriez vous-mêmes sur le chemin de ce pays. Mais avant, que je me remplisse un peu de votre présence !
25 Maintenant, je pars à Ieroushalaîm pour servir les consacrés.
26 Oui, la Macédoine et l’Achaïe se sont complu à faire quelque partage pour les pauvres, parmi les consacrés de Ieroushalaîm.
27 Oui, ils se sont ainsi complu et ils sont leurs débiteurs. Voici, les nations ont participé au souffle qui les anime : ils se doivent de les assister, eux aussi, pour ce qui est de la chair.
28 Ayant donc terminé cela et scellé pour eux le fruit, je partirai de chez vous pour l’Espagne.
29 Oui, je le sais, en venant chez vous, je viendrai avec la pleine bénédiction du messie.
30 Je vous exhorte, frères, par notre Adôn, Iéshoua’, le messie, et par l’amour du souffle, à lutter avec moi en prières pour moi auprès d’Elohîms,
31 pour que j’échappe aux rebelles en Judée, et pour que mon service à Ieroushalaîm soit agréable aux consacrés.
32 Alors, venant à vous dans la joie, par le vouloir d’Elohîms, je me reposerai auprès de vous.
33 Que l’Elohïms de la paix soit avec vous tous ! Amôn !

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf