×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Romains 11     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Romains 11
André Chouraqui


Moi, fils d’Israël

1 Je dis ainsi : Elohîms aurait-il mis de côté son peuple ? Au contraire ! Moi aussi je suis un fils d’Israël, de la semence d’Abrahâm, de la tribu de Biniamîn.
2 Elohîms n’a pas mis de côté son peuple qu’il a connu d’avance. Ne savez-vous pas ce que l’Écrit dit par Élyahou quand il accuse Israël devant Elohîms :
3 « Adôn, ils ont tué tes inspirés, ils ont renversé tes autels. Moi, je reste seul ; ils recherchent mon être. »
4 Quelle a été la réponse ? « J’ai réservé pour moi sept mille hommes, qui n’ont pas ployé les genoux devant Ba’al. »
5 Ainsi encore pour le temps présent : il est un reste, choisi par chérissement.
6 Et si c’est par chérissement ce n’est pas d’après les œuvres, car alors le chérissement ne serait plus le chérissement.
7 Quoi donc ? Ce qu’Israël cherche, il ne l’a pas atteint. L’élection l’a atteint ; cependant, les autres ont été endurcis,
8 comme il est écrit : « Elohîms leur a donné un souffle de torpeur, un œil pour ne pas voir, des oreilles pour ne pas entendre, jusqu’à ce jour. »
9 Et David dit : « Que leur table soit un piège, et un filet et un achoppement, pour leur rétribution même,
10 que leurs yeux s’enténèbrent pour ne pas voir, et leur hanche toute tordue » !
11 Je dis donc : Ont-ils trébuché pour tomber ? Au contraire ! Par leur faux pas, c’est le salut des nations, pour les inciter à jalousie.
12 Mais si leur faux pas a été la richesse de l’univers, et leur amoindrissement la richesse des nations, combien plus leur plénitude !
13 À vous, pour les nations, je dis que je suis envoyé aux nations, et je glorifie mon service
14 si de quelque manière j’incite à jalousie ceux de ma chair et j’en sauve quelques-uns !
15 Car, si leur mise à l’écart a été la réconciliation de l’univers, que sera leur réintégration, sinon la vie à partir de la mort ?
16 Or, si les prémices sont consacrées, la pâte l’est aussi. Et si la racine est consacrée, les branches le sont aussi.
17 Mais si quelques-unes des branches ont été retranchées, si toi, l’olivier sauvage, tu as été greffé sur eux, et si tu es devenu participant à la racine opulente de l’olivier,
18 ne sois pas fier aux dépens des branches. Et si tu fais le fier, sache que tu ne portes pas la racine, mais la racine te porte, toi.
19 Diras-tu donc : « Les branches ont été retranchées pour que je sois greffé ? »
20 Bien ! Elles ont été retranchées pour leur non-adhérence, et toi, tu tiens par l’adhérence. Ne t’exalte donc pas ; frémis, plutôt !
21 Car si Elohîms n’a pas épargné les branches naturelles de l’arbre, il ne t’épargnera pas non plus.
22 Aussi, vois donc la bonté et la rigueur d’Elohîms : sa rigueur envers ceux qui sont tombés ; sa bonté envers toi, si tu persévères en cette bonté, puisque toi aussi tu peux être retranché.
23 Et ceux-là, s’ils ne persévèrent pas dans leur non-adhérence, seront capables d’être à nouveau greffés. Oui, Elohîms peut les greffer à nouveau.
24 Oui, si toi, par nature olivier sauvage, tu as été coupé et, contre nature, greffé sur un bel olivier, combien plus seront-ils greffés par nature sur leur propre olivier !
25 Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, pour que vous ne soyez pas sages à vos yeux : l’endurcissement est venu en partie pour Israël jusqu’à ce que la plénitude des nations soit entrée.
26 Et ainsi, tout Israël sera sauvé, comme il est écrit : « Le libérateur viendra de Siôn ; il détournera l’impiété de Ia’acob.
27 Et voici le pacte que je tranche avec eux : oui, j’ôterai leurs torts. »
28 Oui, par rapport à l’annonce, ils sont ennemis, à cause de vous ; mais par rapport à l’élection, ils sont aimés à cause des pères.
29 Oui, le charisme et l’appel d’Elohîms sont sans regrets.
30 Oui, vous aviez désobéi jadis à Elohîms ; maintenant vous êtes ainsi graciés par leur désobéissance.
31 Ainsi sont-ils aussi rebelles maintenant à la suite de la grâce qui vous est faite, pour qu’ils soient, eux aussi, à présent graciés.
32 Oui, Elohîms les a tous enfermés dans la révolte, afin de, tous, les gracier.
33 Ô profondeur de la richesse, de la sagesse et de la pénétration d’Elohîms ! Combien insondables ses jugements, impénétrables ses routes !
34 « Oui, qui donc pénètre la pensée de IHVH-Adonaï et qui est son conseiller ? »
35 Ou : « Qui l’a précédé dans le don ? Qu’il réclame son dû ! »
36 Tout est de lui, par lui, pour lui ! à lui, la gloire en pèrennité ! Amôn.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf