×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Gestes d'envoyés 8     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Gestes d'envoyés 8
André Chouraqui


Persécution

1 Shaoul était d’accord pour le tuer. Et c’est, en ce jour-là, une grande persécution contre la communauté de Ieroushalaîm. Ils sont dispersés dans les pays de Iehouda et de Shomrôn, tous, sauf les envoyés.
2 Des hommes fervents ensevelissent Stephanos et font sur lui grande lamentation.
3 Mais Shaoul ravage la communauté. Il arrive dans les maisons, traîne hommes et femmes et les livre à la prison.
4 Dispersés, ils passent de lieu en lieu, annonçant la parole.

Philippos en Shomrôn

5 Alors Philippos descend dans une ville de Shomrôn. Il leur crie le messie.
6 Les foules sont attentives, d’un même cœur, aux dires de Philippos, en les entendant et en regardant les signes qu’il réalise.
7 Oui, beaucoup étaient saisis par les souffles contaminés, qui sortaient d’eux en criant à voix forte. Beaucoup de paralytiques et de boiteux sont guéris.
8 Et c’est un grand chérissement en cette ville.

Shim’ôn le mage

9 Un homme du nom de Shim’ôn, depuis longtemps dans la ville, exerce la magie et stupéfie la nation de Shomrôn. Il disait de lui-même qu’il était quelqu’un de grand.
10 Tous le suivent, petits et grands, disant : « Celui-ci est la puissance d’Elohîms qui s’appelle la Grande. »
11 Ils le suivent, parce qu’il les stupéfie depuis longtemps par ses sortilèges.
12 Mais quand ils adhèrent à Philippos, qui leur annonce le royaume d’Elohîms et le nom de Iéshoua’ le messie, ils se font immerger, hommes et femmes.
13 Shim’ôn adhère aussi, se fait immerger et s’attache à Philippos. Il voit les signes, et les grands prodiges qui s’accomplissent : il est stupéfait.
14 Les envoyés qui sont à Ieroushalaîm entendent que Shomrôn a accueilli la parole d’Elohîms. Ils leur envoient Petros et Iohanân.
15 Ils descendent là et prient pour eux, afin qu’ils reçoivent le souffle sacré.
16 Il n’était encore descendu sur aucun d’entre eux. Ils avaient été immergés seulement au nom de l’Adôn Iéshoua. ›
17 Ils imposent sur eux leurs mains, et ils reçoivent le souffle sacré.
18 Quand Shim’ôn voit que le souffle sacré est donné par l’imposition des mains des envoyés, il leur propose de l’argent.
19 Il dit : « Donnez-moi donc aussi cette autorité, pour que ceux sur lesquels j’imposerai mes mains reçoivent le souffle sacré. »
20 Mais Petros lui dit : « Périsse ton argent avec toi ! Tu as pensé acquérir avec de l’argent le don d’Elohîms !
21 Il n’est pour toi ni part ni héritage en cette parole. Non, ton cœur n’est pas droit en face d’Elohîms.
22 Fais donc retour de ta malfaisance, implore IHVH-Adonaï. Peut-être la pensée de ton cœur te sera-t-elle remise.
23 Oui, je le vois : tu es dans le fiel d’amertume, dans les liens de l’injustice. »
24 Shim’ôn répond et dit : « Implorez vous-mêmes pour moi IHVH-Adonaï, pour qu’il ne me survienne rien de ce que vous avez dit. »
25 Petros et Iohanân témoignent, ils disent la parole de IHVH-Adonaï, puis ils reviennent à Ieroushalaîm. Ils annoncent le message en de nombreux villages des Shomronîm.

Le ministre de Qandaq

26 Un messager de IHVH-Adonaï parle à Philippos et dit : « Lève-toi, va au midi, sur la route qui descend de Ieroushalaîm à ’Aza. Elle est déserte. »
27 Il se lève, s’en va, et voici : un Éthiopien, un eunuque, un ministre de Qandaq, la reine d’Éthiopie, préposé sur tout son trésor, était venu à Ieroushalaîm pour se prosterner.
28 Il en revient, assis sur son char, et lit Iesha’yahou l’inspiré.
29 Le souffle dit à Philippos : « Approche-toi ; rattrape ce char. »
30 Philippos court. Il l’entend lire le livre de Iesha’yahou l’inspiré. Il dit : « Est-ce que tu pénètres ce que tu lis ? »
31 Il dit : « Comment le pourrais-je, si personne ne me guide ? Il prie Philippos de monter et de s’asseoir auprès de lui.
32 Or le passage de l’Écriture qu’il lisait était celui-ci : « Comme un agneau à l’abattoir il a été mené, et comme une brebis en face de son tondeur, sans voix, ainsi, il n’ouvre pas la bouche.
33 Dans son humilité, son jugement lui a été enlevé ; et son âge, qui le racontera ? Oui, sa vie a été enlevée de la terre. »
34 L’eunuque répond et dit à Philippos : « Je t’en prie, de qui l’inspiré dit-il cela ? De lui-même ou de quelqu’un d’autre ? »
35 Philippos ouvre sa bouche, commence par cet écrit et lui annonce Iéshoua’.
36 Comme ils vont sur la route, ils arrivent à un point d’eau. L’eunuque dit : « Voici de l’eau. Qu’est-ce qui m’empêche d’être immergé ? »
38 Il ordonne d’arrêter le char. Ils descendent tous les deux dans l’eau, Philippos et l’eunuque, et il l’immerge.
39 Et quand ils remontent de l’eau, le souffle de IHVH-Adonaï saisit Philippos. L’eunuque ne le voit plus. Il va sa route avec chérissement.
40 Philippos se trouve à Ashdod. Il passe et annonce le message dans toutes les villes, jusqu’à sa venue à Césarée.

Cette Bible est dans le domaine public.