×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Gestes d'envoyés 15     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Gestes d'envoyés 15
André Chouraqui


Sur la circoncision

1 Certains descendent de Iehouda. Ils enseignent les frères et disent : « Si vous ne vous faites pas circoncire selon la coutume de Moshè, vous ne pouvez pas être sauvés. »
2 Et c’est un conflit et une discussion non minime de Paulos et de Bar-Naba contre eux. Ils décident que Paulos, Bar-Naba et quelques autres d’entre eux monteraient à Ieroushalaîm vers les envoyés et les anciens au sujet de cette dispute.
3 Ils sont donc pourvus du nécessaire par la communauté et traversent la Phénicie et la Samarie, disant en détail la conversion des goîm. Ils causent un grand chérissement chez tous les frères.
4 Ils arrivent à Ieroushalaîm. La communauté, les envoyés, les anciens les accueillent. Ils annoncent tout ce qu’Elohîms a fait avec eux.
5 Mais certains du parti des Peroushîm, qui ont adhéré, se lèvent et disent : « Il faut les circoncire et leur enjoindre de garder la tora de Moshè. »
6 Les envoyés et les anciens se rassemblent pour considérer cette parole.
7 Et c’est une grande discussion. Petros se lève et leur dit : « Hommes frères ! Vous savez que, dès les anciens jours, Elohîms a choisi de faire entendre par ma bouche aux goîm la parole de l’annonce, et qu’ils adhèrent.
8 Et Elohîms, qui pénètre les cœurs, a témoigné pour eux en leur donnant le souffle sacré comme à nous.
9 Il n’a pas fait de distinction entre nous et eux ; il a purifié leurs cœurs par l’adhérence.
10 Maintenant donc, pourquoi éprouvez-vous Elohîms, en imposant sur le cou des adeptes un joug que nous-mêmes ni nos pères n’avons eu la force de porter ?
11 Mais c’est par le chérissement de l’Adôn Iéshoua’ que nous adhérons pour être sauvés de la même façon qu’eux. »
12 Et toute la multitude fait silence. Ils écoutent Bar-Naba et Paulos raconter les signes et les prodiges qu’Elohîms a accomplis par eux au sein des goîm.
13 Quand ils cessent de parler, Ia’acob répond et dit : « Hommes frères, entendez-moi !
14 Shim’ôn a rapporté comment en premier Elohîms est venu prendre un peuple d’entre les goîm pour son nom.
15 Sur cela, les paroles des inspirés concordent, comme il est écrit :
16 ‹ Après cela je reviendrai, je reconstruirai la tente abattue de David, je reconstruirai ses ruines, je la redresserai
17 pour que le reste des hommes cherchent l’Adôn, avec tous les goîm sur lesquels mon nom est appelé. Harangue de l’Adôn, l’auteur de cela,
18 connu de toute pérennité. ›
19 Ainsi je juge, moi, qu’il ne faut pas perturber ceux des goîm qui se tournent vers Elohîms.
20 Mais il faut seulement leur mander de s’éloigner des impuretés des idoles, de la puterie, de la chair étouffée et du sang.
21 Oui, depuis des âges anciens, Moshè, dans chaque ville, a des hérauts qui le crient, en le lisant dans les synagogues, chaque shabat. »

Lettre pour Antioche

22 Alors les envoyés et les anciens, avec la communauté entière, croient bon de choisir parmi eux des hommes et de les envoyer à Antioche avec Paulos et Bar-Naba, Iehouda, appelé Bar-Saba, et Silas, hommes éminents parmi les frères.
23 Ils écrivent de leur main : « Les envoyés et les anciens, vos frères, aux frères d’entre les goîm d’Antioche, de Syrie et de Cilicie, chérissement !
24 Parce que nous avons entendu que quelques-uns des nôtres sont partis vous troubler et ébranler vos êtres par leurs paroles sans que nous les ayons mandatés,
25 nous avons cru bon, d’un commun accord, de choisir des hommes et de vous les envoyer avec Bar-Naba et Paulos, nos aimés,
26 ces hommes qui ont livré leurs êtres pour le nom de notre Adôn, Iéshoua’, le messie.
27 Ainsi, nous vous envoyons Iehouda et Silas. Eux-mêmes vous annonceront ceci de vive voix.
28 Le souffle sacré et nous-mêmes, nous avons cru bon de ne pas vous imposer d’autre charge que celles-ci, qui sont nécessaires :
29 vous abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, de la chair étouffée et de la puterie. Si vous vous gardez de cela, vous agirez bien. Portez-vous bien » !

Retournons à nos frères

30 Les hommes sont envoyés. Ils arrivent à Antioche, rassemblent la multitude et leur remettent la lettre.
31 Ils la lisent et sont dans le chérissement à cause du réconfort qu’elle apporte.
32 Iehouda et Silas, qui sont, eux aussi, des inspirés, réconfortent les frères par une longue parole : ils les fortifient.
33 Ils sont là un certain temps, puis les frères les renvoient en paix à ceux qui les avaient envoyés.
34 Il plaît à Silas de rester là.
35 Mais Paulos et Bar-Naba demeurent à Antioche. Ils enseignent et annoncent, avec d’autres, nombreux, le message de l’Adôn.
36 Après quelques jours, Paulos dit à Bar-Naba : « Retournons pour revenir à nos frères dans toutes les villes où nous avons annoncé la parole de l’Adôn ; nous verrons comment ils vont. »
37 Bar-Naba conseille de prendre aussi avec eux Iohanân appelé Marcos.
38 Mais Paulos n’est pas d’avis de prendre avec eux celui qui s’était écarté d’eux depuis la Pamphylie et qui n’avait pas été avec eux dans leur œuvre.
39 Et c’est un paroxysme si grand qu’ils se séparent l’un de l’autre. Bar-Naba prend Marcos et part en bateau à Chypre,
40 et Paulos se choisit Silas et sort, après avoir été confié par les frères au chérissement de l’Adôn.
41 Il passe en Syrie et en Cilicie où il fortifie les communautés.

Cette Bible est dans le domaine public.