×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Iohanân 13     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Iohanân 13
André Chouraqui


Iéshoua’ lave les pieds des adeptes

1 Avant la fête de Pèssah, Iéshoua’ sait que l’heure est venue pour lui de passer de cet univers vers le père. Il a aimé les siens en cet univers, et il les aime jusqu’à la fin.
2 Et c’est au cours d’un dîner : le diable jette alors au cœur de Iehouda bèn Shim’ôn, l’homme de Qériot, de le livrer.
3 Iéshoua’ pénètre que le père lui a tout donné entre les mains ; il sort d’Elohîms et va vers Elohîms.
4 Il se lève du dîner, dépose ses vêtements, prend un linge et s’en ceint.
5 Il jette alors de l’eau dans la cuvette et commence à laver les pieds de ses adeptes et à les essuyer avec le linge dont il est ceint.
6 Il vient donc vers Shim’ôn-Petros, qui lui dit : « Adôn, toi, me laver les pieds ! »
7 Iéshoua’ répond et lui dit : « Ce que je fais, tu ne le sais pas maintenant ; mais tu le sauras ensuite. »
8 Petros lui dit : « Non, tu ne me laveras pas les pieds, jamais ! » Iéshoua’ lui répond : « Si je ne te lave pas, tu n’auras pas de part avec moi. »
9 Shim’ôn-Petros lui dit : « Adôn, non pas mes pieds seulement, mais aussi les mains et la tête ! »
10 Iéshoua’ lui dit : « Qui s’est baigné n’a plus besoin de se laver mais est entièrement pur. Vous aussi, vous êtes purs ; mais pas tous. »
11 Oui, il sait qui le livrera. Aussi a-t-il dit : « Vous n’êtes pas tous purs. »
12 Quand donc il leur a lavé les pieds, il prend ses vêtements et s’étend à nouveau. Il leur dit : « Savez-vous ce que je vous ai fait ? »
13 Vous, vous m’appelez Rabbi et Adôn ; et vous dites bien, car je le suis.
14 Si donc moi, l’Adôn et le Rabbi, je vous ai lavé les pieds, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns aux autres.
15 Oui, je vous ai donné l’exemple, pour que vous aussi fassiez comme je vous ai fait.
16 Amén, amén, je vous dis : le serf n’est pas plus grand que son Adôn ; l’envoyé n’est pas plus grand que celui qui l’envoie.
17 Si vous savez cela, en marche, vous, pour agir ainsi !
18 Je ne dis pas cela de vous tous : je sais qui j’ai choisi, mais pour que s’accomplisse l’Écrit : ‹ Le mâcheur de mon pain a levé contre moi son talon. ›
19 Dès à présent je vous dis, avant que cela ne survienne, pour que, cela survenant, vous adhériez à : ‹ Je suis. ›
20 Amén, amén, je vous dis : qui reçoit celui que j’ai envoyé me reçoit moi-même. Et qui me reçoit, reçoit qui m’a envoyé. »

L’un de vous me livrera

21 Iéshoua’, en disant cela, se trouble sous le souffle. Il témoigne et dit : « Amén, amén, je vous dis : l’un de vous me livrera. »
22 Ses adeptes se regardent les uns les autres et sont perplexes : de qui parle-t-il ?
23 Un de ses adeptes est à table, penché sur le sein de Iéshoua’, celui que Iéshoua’ aime.
24 Shim’ôn-Petros lui fait donc signe : « Demande de qui il parle. »
25 Il s’incline donc ainsi contre la poitrine de Iéshoua’ et lui dit : « Adôn, qui est-ce ? »
26 Iéshoua’ répond donc : « C’est celui pour qui je trempe le morceau que je lui donne. » Il trempe alors le morceau et le donne à Iehouda bèn Shim’ôn, l’homme de Qériot.
27 Après le morceau, Satân entre alors en lui. Iéshoua’ lui dit donc : « Ce que tu fais, fais-le vite ! »
28 Mais cela, parmi les convives, nul ne sait pourquoi il le lui dit.
29 Oui, comme Iehouda tient la bourse, certains croient que Iéshoua’ lui disait : « Achète ce qu’il faut pour la fête », ou bien de donner quelque chose aux pauvres.
30 Et lui, donc, prenant le morceau, sort vite. C’est la nuit.
31 Il sort donc, et Iéshoua’ dit : « Maintenant, le fils de l’homme est glorifié. Elohîms est glorifié en lui.
32 Si Elohîms est glorifié en lui, Elohîms le glorifiera en lui-même, et vite il le glorifiera.

Encore un peu je suis avec vous

33 Petits enfants, encore un peu je suis avec vous. Vous me chercherez, mais comme j’ai dit aux Iehoudîm : ‹ Là où je vais, vous ne pouvez pas venir ›, à vous aussi je le dis maintenant.
34 Je vous donne une misva nouvelle : aimez-vous les uns les autres. Comme je vous aime, vous, aimez-vous aussi les uns les autres.
35 Par là tous sauront que vous êtes mes adeptes : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. »
36 Shim’ôn-Petros lui dit : « Adôn, où vas-tu ? Iéshoua’ répond :  »Où je vais, tu ne peux me suivre maintenant. Tu me suivras ensuite. »
37 Petros lui dit : « Adôn, pourquoi ne puis-je pas te suivre maintenant ? J’offrirais mon être pour toi. »
38 Iéshoua’ répond : « Tu offrirais ton être pour moi ? Amén, amén, je te dis, le coq ne chantera pas que tu ne m’aies renié trois fois. »

Cette Bible est dans le domaine public.