×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Loucas 20     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Loucas 20
André Chouraqui


Il enseigne le peuple

1 Et c’est l’un des jours, il enseigne le peuple dans le sanctuaire et fait l’annonce. Se présentent les chefs des desservants et les Sopherîm avec les anciens.
2 Ils parlent et lui disent : « Dis-nous de quelle autorité tu fais cela, ou qui t’a donné cette autorité ?
3 Il répond et leur dit : « Moi aussi, je vous questionnerai : une parole. Dites-moi :
4 L’immersion de Iohanân était-elle du ciel ou des hommes ?
5 Ils se concertent et disent : « Si nous disons : du ciel, il dira : ‹ Pourquoi n’avez-vous pas adhéré à lui  ? ›
6 Si nous disons : des hommes, tout le peuple nous lapidera. Oui, il est convaincu que Iohanân est un inspiré. »
7 Ils répondent ne pas savoir d’où.
8 Iéshoua’ leur dit : « Moi non plus, je ne vous dirai pas de quelle autorité je fais cela. » Les vignerons meurtriers

Les vignerons meurtriers

9 Il commence à dire au peuple cet exemple : « Un homme plante une vigne ; il la loue à des vignerons et part au loin pour longtemps.
10 Le temps venu, il envoie aux vignerons un serviteur, pour qu’ils lui donnent du fruit de la vigne. Mais les vignerons le battent et le renvoient, vide.
11 Il continue et envoie un autre serviteur. Mais ils le battent aussi, l’insultent et le renvoient, vide.
12 Il continue et envoie un troisième. Mais eux le blessent et le jettent dehors.
13 L’Adôn de la vigne dit : ‹ Que ferai-je ? J’enverrai mon fils aimé. Ils respecteront peut-être celui-là. ›
14 Mais, en le voyant, les fermiers font entre eux cette réflexion et disent : ‹ C’est l’héritier ! Tuons-le ! À nous l’héritage ! ›
15 Et ils le jettent hors de la vigne et le tuent. Eh bien, que leur fera l’Adôn de la vigne ?
16 Il viendra, fera périr ces vignerons et donnera la vigne à d’autres« . Ils l’entendent et disent :  »Ah, non » !
17 Il les fixe et leur dit : « Qu’est-ce donc qui est écrit : La pierre méprisée par les bâtisseurs est devenue tête d’angle ?
18 Qui tombera sur cette pierre se brisera ; et celui sur qui elle tombera, elle le réduira en poussière. »
19 Les Sopherîm et les chefs des desservants cherchent à jeter les mains sur lui dès cette heure-là. Mais ils frémissent du peuple. Oui, ils savent que c’est pour eux qu’il a dit cet exemple. Le denier de Caesar

Le denier de Caesar

20 Ils épient et lui envoient des limiers qui feignent d’être des justes, pour le prendre d’une parole et le livrer au pouvoir et à l’autorité du gouverneur.
21 Ils l’interrogent et disent : « Rabbi, nous savons que tu parles et enseignes avec droiture. Tu ne portes pas les faces, mais tu enseignes la route d’Elohîms en vérité.
22 Nous est-il permis de donner l’impôt à Caesar ou non ?
23 Percevant leur astuce, il leur dit :
24 « Montrez-moi un denier. De qui sont effigie et inscription ? Ils disent :  »De Caesar. »
25 Il leur dit : « Ainsi, rendez à Caesar ce qui est à Caesar, et ce qui est à Elohîms à Elohîms. »
26 Ils ne sont pas capables de le prendre par cette parole en présence du peuple. Ils s’étonnent de sa réponse et gardent le silence. Relèvement des morts

Relèvement des morts

27 Certains des Sadouqîm s’approchent (ils disent, en s’opposant, qu’il n’est pas de relèvement des morts). Ils l’interrogent
28 et disent : « Rabbi, Moshè a écrit pour nous : ‹ Si le frère de quelqu’un meurt, ayant femme, et qu’il soit sans enfant, son frère doit prendre sa femme et susciter une semence à son frère. ›
29 Donc, il était sept frères. Le premier prend femme et meurt sans enfant.
30 Le deuxième
31 et le troisième la prennent, et ainsi de suite pour les sept : ils ne laissent pas d’enfants et meurent.
32 Ensuite, la femme meurt aussi.
33 Au relèvement, la femme, duquel sera-t-elle donc la femme ? Oui, les sept l’ont eue pour femme. »
34 Iéshoua’ répond et leur dit : « Les fils de cette ère épousent, et elles sont épousées ;
35 mais ceux qui ont mérité d’avoir part à l’ère qui vient et au relèvement des morts n’épouseront pas et ne seront pas épousés.
36 Non, ils ne peuvent plus mourir ; devenus semblables aux messagers, ils seront fils d’Elohîms, étant fils du relèvement.
37 Mais que les morts se réveillent, Moshè lui-même y a fait allusion au buisson, en appelant IHVH-Adonaï l’Elohîms d’Abrahâm, l’Elohîms d’Is’hac et l’Elohîms de Ia’acob.
38 Or il n’est pas l’Elohîms des morts, mais des vivants. Oui, tous vivent pour lui. »
39 Certains des Sopherîm répondent et disent : « Rabbi, tu as bien parlé. »
40 Oui, ils n’osent plus l’interroger sur rien. Le messie, les Sopherîm
41 Il leur dit : « Comment disent-ils du messie qu’il est le fils de David ?

Le messie, les Sopherîm

42 Oui, David lui-même a dit dans le volume des Louanges : Harangue de IHVH-Adonaï à mon Adôn : Siège à ma droite,
43 jusqu’à ce que je mette tes ennemis pour escabelle de tes pieds.
44 Donc David l’appelle Adôn. Comment est-il son fils ?
45 Tout le peuple l’entendant, il dit à ses adeptes :
46 « Défiez-vous des Sopherîm ! Ils veulent marcher en robes ; ils aiment salutations dans les marchés, premières stalles dans les synagogues, premières places dans les dîners.
47 Ils dévorent les maisons des veuves. Pour l’apparence ils prient longuement ; mais ils recevront la pire condamnation. »

Cette Bible est dans le domaine public.