×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Loucas 14     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Loucas 14
André Chouraqui


Guérir le shabat

1 Et c’est un shabat. Il vient dans la maison d’un chef des Peroushîm, pour manger le pain. Ils sont à l’épier.
2 Et voici : il y a un homme, un hydropique, en face de lui.
3 Iéshoua’ répond, parle aux enSeigneurs de tora et aux Peroushîm et dit : « Est-il permis ou non de guérir le shabat ?
4 Ils observent le silence. Il le saisit, le rétablit et le renvoie.
5 À eux il dit : « Lequel d’entre vous, si son fils ou son bœuf tombait dans une fosse, ne l’en remonterait vite, un jour de shabat ?
6 Ils ne sont pas capables de répondre à cela. Exemple du festin

Exemple du festin

7 Il dit un exemple aux invités. Remarquant comment ils choisissaient les premières places, il leur dit :
8 « Quand tu es invité par quelqu’un à une noce, ne t’installe pas à la première place, de peur qu’un homme plus honorable que toi ait été invité par lui.
9 Celui qui vous a invités viendra et te dira : ‹ Donne-lui ce rang. › Et alors tu commenceras dans la honte à prendre le dernier rang.
10 Mais quand tu as été invité, va t’étendre au dernier rang, pour que ton hôte vienne et te dise : ‹ Ami, monte plus haut !’ Ce sera pour toi une gloire en face des autres convives.
11 Qui s’élève sera humilié ; qui s’humilie sera élevé. »
12 Il dit aussi à celui qui l’avait invité : « Quand tu fais un déjeuner ou un dîner, n’invite pas tes amis, tes frères, tes proches, ni tes riches voisins, de peur qu’ils ne t’invitent en retour, te rendant la politesse.
13 Mais quand tu fais un festin, invite les pauvres, les estropiés, les boiteux, les aveugles.
14 Oui, en marche seras-tu ! Oui, cela te sera rendu au relèvement des justes. »
15 Un des convives entend ce propos et lui dit : « En marche, qui mange le pain au royaume d’Elohîms ! »
16 Il lui dit : « Un homme fait un grand dîner et invite beaucoup de monde.
17 Il envoie son serviteur à l’heure du dîner dire aux invités : ‹ Venez, puisque, maintenant, c’est prêt ! ›
18 Mais tous commencent à s’excuser comme un seul homme. Le premier lui dit : ‹ J’ai acheté un champ. J’ai besoin de sortir pour le voir. Je te prie de m’excuser. ›
19 Un autre dit : ‹ J’ai acheté cinq paires de bœufs. Je vais les éprouver. Je te prie de m’excuser. ›
20 Un autre dit : ‹ J’ai pris femme ; c’est pourquoi je ne peux venir. ›
21 Le serviteur arrive et annonce cela à son Adôn. Alors le patron brûle et dit à son serviteur : ‹ Sors en hâte dans les places et les rues de la ville. Les pauvres, les estropiés, les aveugles, les boiteux, fais-les entrer ici. ›
22 Le serviteur lui dit : ‹ Adôn, ce que tu as commandé, c’est fait, et il y a encore de la place. ›
23 L’Adôn dit au serviteur : ‹ Sors vers les routes et les clôtures. Oblige-les à entrer, pour qu’ils remplissent ma maison.
24 Oui, je vous dis, pas un de ces hommes qui avaient été invités ne goûtera à mon dîner ›. »

Comment être adepte

25 Des foules nombreuses vont avec lui. Il se tourne et leur dit :
26 « Qui vient à moi sans haïr son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et ses sœurs, et son propre être aussi, ne peut être mon adepte.
27 Qui ne se charge pas de sa croix et ne vient pas derrière moi ne peut être mon adepte.
28 Oui, lequel d’entre vous, s’il veut bâtir une tour, ne s’assoit d’abord pour calculer la dépense et s’il a de quoi la terminer ?
29 Autrement, ayant posé les fondations, s’ils n’avaient pas la force de l’achever, tous ceux qui le verraient se mettraient à le bafouer en disant :
30 ‹ Cet homme a commencé à bâtir et n’a pas eu la force de finir ! ›
31 Ou bien, quel roi, s’il va se jeter en guerre contre un autre roi, ne s’assoit d’abord pour examiner s’il peut, avec dix mille hommes, aller au-devant de qui vient contre lui avec vingt mille ?
32 Sinon, tandis qu’il est encore loin, il lui enverrait des émissaires pour demander les conditions de la paix.
33 Ainsi donc : qui parmi vous ne dit pas adieu à tous ses biens, ne peut être mon adepte.
34 Certes ! bon est le sel ! Mais si même le sel devient fou, avec quoi l’assaisonner ?
35 Ni pour la terre ni pour le fumier il n’est plus utile, mais il est jeté dehors. Qui a oreilles pour entendre entende ! »

Cette Bible est dans le domaine public.