×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Marcos 8     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Marcos 8
André Chouraqui


Sept pains

1 En ces jours, il y a de nouveau une foule nombreuse. Ils n’ont rien à manger.
2 Il appelle ses adeptes et leur dit : « Je suis pris aux entrailles pour cette foule. Oui, voilà déjà trois jours qu’ils demeurent auprès de moi ; et ils n’ont rien à manger.
3 Si je les renvoie à leur maison à jeun, ils défailliront en route. Quelques-uns d’entre eux sont venus de loin. »
4 Ses adeptes lui répondent : « D’où quelqu’un pourra-t-il les rassasier de pain, ici, au désert ?
5 Il les questionne : « Combien de pains avez-vous ? Ils disent :  »Sept. »
6 Il enjoint à la foule de s’étendre à terre. Il prend les sept pains, remercie, partage, et les donne à ses adeptes pour les servir. Ils servent la foule.
7 Ils ont quelques petits poissons. Il les bénit et dit de les servir aussi.
8 Ils mangent et se rassasient. Ils enlèvent les parts en surabondance : sept paniers.
9 Or ils étaient environ quatre mille. Il les renvoie.
10 Vite, il monte en barque avec ses adeptes et vient du côté de Dalmanoutha.
11 Les Peroushîm sortent. Ils commencent à discuter avec lui, cherchant de lui un signe du ciel pour l’éprouver.
12 Il gémit en son souffle et dit : « Pourquoi cet âge cherche-t-il un signe ? Amén, je vous dis : il ne sera pas donné à cet âge de signe. »
13 Il les laisse et monte de nouveau en barque. Il s’en va de l’autre côté.
14 Ils oublient de prendre des pains : sauf un seul pain, ils n’ont rien avec eux dans la barque.
15 Il leur recommande et dit : « Voyez, gardez-vous du levain des Peroushîm et du levain de Hèrôdès. »
16 Mais eux continuent de ruminer les uns les autres : c’est qu’ils n’ont pas de pain.
17 Il les pénètre et leur dit : « Pourquoi ruminez-vous parce que vous n’avez pas de pain ? Vous ne le réalisez pas encore ? Vous ne comprenez pas ? Vous avez le cœur endurci !
18 Vous avez des yeux et vous ne voyez pas, vous avez des oreilles et vous n’entendez pas !
19 Ne vous souvenez-vous pas, quand j’ai partagé les cinq pains pour les cinq mille, combien de couffins remplis de parts avez-vous enlevés ? Ils lui disent : « Douze. »
20 « Et les sept pour les quatre mille ? Combien de paniers remplis de parts avez-vous enlevés ? Ils disent :  »Sept. »
21 Il leur dit : « Ne comprenez-vous pas encore ?

L’aveugle voit clair

22 Ils viennent à Béit-Saïda. Ils lui amènent un aveugle. Ils le supplient de le toucher.
23 Il saisit la main de l’aveugle et le fait sortir du village. Il crache sur ses yeux, impose ses mains sur lui et l’interroge : « Vois-tu quelque chose ?
24 Il lève le regard et dit : « Je vois des hommes comme des arbres ; je les vois marcher. »
25 Alors, il impose encore ses mains sur ses yeux : il voit clair, il est rétabli ; il fixe tout distinctement.
26 Il le renvoie dans sa maison et dit : « N’entre pas dans le village. »

Tu es le messie

27 Iéshoua’ et ses adeptes sortent vers les villages de Caesariea de Philippos. En route il interroge ses adeptes. Il leur dit : « Les hommes, qui disent-ils que je suis ?
28 Ils lui déclarent : « Ils disent : Iohanân l’Immergeur. D’autres : Élyahou. D’autres : Un des inspirés. »
29 Il les interroge : « Et vous, qui dites-vous que je suis ? Petros répond et lui dit :  »Toi, tu es le messie. »
30 Il les rabroue : qu’ils ne parlent de lui à personne.

Mort annoncée (1)

31 Il commence à les enseigner : le fils de l’homme doit souffrir beaucoup, être rejeté par les Anciens, les chefs des desservants, les Sopherîm, et être tué, et, après trois jours, se lever.
32 Petros le prend à part et commence à le rabrouer.
33 Mais il se retourne et, voyant ses adeptes, il rabroue Petros. Il dit : « Va en arrière de moi, Satân ! Oui, tu ne penses pas les pensées d’Elohîms, mais celles des hommes. »
34 Il appelle la foule avec ses adeptes et leur dit : « Si quelqu’un veut me suivre, qu’il se renie lui-même, porte sa croix et me suive.
35 Oui, qui veut sauver son être le perd. Mais qui perd son être à cause de moi et de l’annonce le sauve.
36 Oui, quelle utilité pour un homme de gagner l’univers entier et de détruire son être ?
37 Oui, que donnerait un homme en échange de son être ?
38 Oui, qui aurait honte de moi et de mes paroles en cet âge adultère et fauteur, le fils de l’homme aura honte de lui aussi, quand il viendra dans la gloire de son père, avec les messagers sacrés. »

Cette Bible est dans le domaine public.