×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Matyah 4.24     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Matyah 4.24
André Chouraqui


Eprouvé par le diable

1 Alors Iéshoua’ est entraîné au désert par le souffle, pour être éprouvé par le diable.
2 Il jeûne quarante jours et quarante nuits. Après, il a faim.
3 L’éprouvant s’approche de lui et dit : « Si tu es fils d’Elohîms, dis que ces pierres deviennent des pains. »
4 Il répond et dit : « C’est écrit : ‹ L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche d’Elohîms’. »
5 Alors le diable le prend avec lui vers la ville du sanctuaire ; il le met sur le faîte du Temple et lui dit :
6 « Si tu es fils d’Elohîms, jette-toi en bas. Oui, c’est écrit : ‹ À ses messagers, il le prescrit pour toi : sur leurs mains, ils te saisiront, afin que ton pied ne heurte pas de pierre’. »
7 Iéshoua’ lui dit : « Il est écrit, par contre : ‹ N’éprouve pas IHVH-Adonaï’. »
8 Le diable le prend à nouveau avec lui sur une très haute montagne. Il lui montre tous les royaumes de l’univers et leur gloire.
9 Il lui dit : « Tout cela, je te le donne, si tu t’inclines et te prosternes devant moi. »
10 Alors Iéshoua’ lui dit : « Pars, Satân ! Oui, c’est écrit : ‹ Prosterne-toi en face de IHVH-Adonaï, ton Elohîms, sers-le, lui seul’. »
11 Alors le diable le laisse. Et voici, des messagers s’approchent de lui ; ils le servent.

En Galil

12 Il entend que Iohanân a été livré ; il se retire en Galil.
13 Il laisse Nasèrèt, vient et s’établit à Kephar-Nahoum, sur la mer,
14 aux frontières de Zebouloun et de Naphtali, pour accomplir les dires de Iesha’yahou l’inspiré, quand il dit :
15 « Terre de Zebouloun, terre de Naphtali, route de la mer au-delà du Iardèn, Galil des goîm.
16 Le peuple assis dans la ténèbre voit une grande lumière ; ceux assis au pays d’ombremort, une lumière se lève sur eux. »
17 Dès lors, Iéshoua’ commence à crier et à dire : « Faites retour ! Oui, il est proche, le royaume des ciels. »
18 Marchant au bord de la mer de Galil, il voit deux frères, Shim’ôn, dit Petros, et Andreas, son frère. Ils jettent un filet dans la mer. Oui, ce sont des pêcheurs.
19 Il leur dit : « Allons ! Derrière moi ! Je ferai de vous des pêcheurs d’hommes. »
20 Vite, ils laissent leurs filets et le suivent.
21 Et de là, il avance et voit deux autres frères, Ia’acob bèn Zabdi et Iohanân son frère, dans la barque avec leur père. Ils réparent leurs filets. Il les appelle.
22 Vite, ils laissent la barque et leur père : ils le suivent.
23 Il parcourt toute la Galil. Il enseigne dans leurs synagogues ; il crie l’annonce du royaume ; il guérit toute maladie et toute infirmité dans le peuple.
24 Son renom s’en va dans toute la Syrie. Ils lui présentent tous ceux qui sont mal, oppressés par des maladies variées et des douleurs, démoniaques, lunatiques, paralytiques. Il les guérit.
25 Des foules nombreuses le suivent, de Galil, des Dix-Villes, de Ieroushalaîm, de Iehouda et d’au-delà du Iardèn.

Cette Bible est dans le domaine public.